Patch 8.3 : Blizzard parle du fonctionnement des objets corrompus

Depuis hier, la nouvelle mécanique sur les pièces d'équipement avec la Corruption de N'Zoth a été découverte sur les serveurs de tests pour remplacer les objets « Forgé par les titans ». Face à la confusion générale de la communauté, Blizzard a publié un communiqué officiel pour expliquer le fonctionnement exact de cette nouvelle manière de s'équiper dans la mise à jour 8.3 : Visions de N'Zoth. On apprend plusieurs nouvelles informations comme la purification sur les objets corrompus par la Forge du Cœur sans aucune restriction ou la confirmation que la cape légendaire du prince noir va atténuer cette corruption suintante sur l'équipement. Vous pouvez retrouver les points principaux et les objectifs de cette nouvelle mécanique d'optimisation.

Informations générales

  • Toutes les pièces d'équipement de la saison 4 ont une chance aléatoire d'être affecté par la Corruption de N'Zoth
  • Corruption remplace la mécanique d'objet « De guerre » et « Forgé par les titans » pour la mise à jour 8.3 uniquement
  • Cependant, tous les objets du palier précédent à la mise à jour 8.3 sont limités jusqu'à 455 niveaux d'objets au maximum
  • La cape légendaire Ashjra'kamas, voile de résolution permet de réduire le niveau de Corruption du personnage
  • L'objectif est d'équiper de plus en plus de pièces d'équipement corrompues au fur à mesure que la résistance s'améliore
  • Il est possible de purifier les objets corrompus à la Forge du Cœur sans aucune restriction pour supprimer tous ses effets
  • Cette mécanique de Corruption n'est pas permanente : elle n'est liée uniquement à la mise à jour 8.3 de Battle for Azeroth
  • Une vague d'équilibrage est déjà prévu pour les serveurs de tests pour les effets bénéfiques et négatifs

Vous pouvez retrouver toutes les informations sur notre aperçu du système d'objets corrompus.

INFORMATIONS ET COMMENTAIRES SUR LES OBJETS CORROMPUS (Source)

La dernière version du RPT a vu arriver une première version du système d’objets corrompus, et nous aimerions faire la lumière sur certains aspects du fonctionnement de la corruption ainsi que sur nos objectifs à mesure que nous développons le système.


Fonctionnement de la corruption

Les objets provenant de Ny’alotha, des donjons de pierre mythique de la saison 4 de Battle for Azeroth, du front de guerre héroïque de Sombrivage et d’autres sources de butin ne peuvent plus avoir l’attribut « de guerre » ou « forgé par les titans ». Les objets issus du contenu précédent conservent une limite effective fixée au niveau d’objet 455, comme c’est actuellement le cas.

Ces objets ont une chance d’être corrompus par N’Zoth. À l’instar des équipements benthiques de Nazjatar, les objets corrompus ont de puissantes propriétés, mais ils sont également affectés par une nouvelle caractéristique négative : la corruption. Les objets peuvent avoir des niveaux de corruption variables, qui dépendent directement de l’importance de leurs propriétés bénéfiques. (Par exemple, un objet peut augmenter de 4 % les dégâts des coups critiques et afficher 10 points de corruption, ou augmenter les dégâts des coups critiques de 6% et avoir 15 points de corruption.)

La corruption représente l’influence de N’Zoth et a des effets négatifs sur les porteurs de ces objets. Lorsque cette corruption s’intensifie, plusieurs malus entrent en jeu. Vous vous souvenez peut-être de la façon dont la corruption fonctionnait avec Cho’gall, dans le bastion du Crépuscule. Cette mécanique a fait partie de nos sources d’inspiration. Les malus qui apparaissent actuellement sur le RPT ne sont pas définitifs ni équilibrés, et nous avons déjà prévu des changements pour la prochaine version. Dans les grandes lignes, une faible corruption active un effet mineur que la plupart des joueurs sauront gérer sans trop de difficulté, un niveau moyen de corruption active quelques effets supplémentaires un peu plus compliqués (qui pourront être gérables dans certaines situations et moins d’en d’autres cas), et une corruption importante doit être évitée à tout prix car elle n’en vaut pas la peine.

Un équipement qui rend votre personnage plus vulnérable ne semble pas très attractif, mais heureusement, plusieurs moyens sont mis en place pour lutter contre la corruption. La cape légendaire que les joueurs recevront d’Irion au début de Visions de N’Zoth leur permettra d’atténuer une partie de la corruption. Elle pourra être améliorée en explorant et en terminant des visions horrifiques pour devenir un véritable rempart contre la corruption.

Au début, nous nous attendons à ce que les joueurs ne portent qu’une ou deux pièces d’équipement corrompu à la fois. Par la suite, il sera peut-être possible d’en gérer trois ou quatre. Mais la grande majorité de l’équipement des joueurs restera composée d’objets non corrompus. Et ces avantages ne seront pas restreints à des emplacements particuliers : ainsi, si vous souhaitez obtenir un pouvoir spécifique, vous n’aurez pas besoin que votre objet ait cet affixe pour être utile.

Nous ne voulons pas non plus qu’un objet censé améliorer votre équipement devienne inutilisable à cause de la corruption, c’est pourquoi tous les objets corrompus peuvent être purifiés en vous rendant à la Forge du Cœur, sans restriction. Si vous obtenez ce bijou que vous recherchiez depuis toujours, mais qu’il est corrompu en échange d’un effet bénéfique qui ne vous intéresse pas, il vous suffit de le purifier et de l’équiper.


Philosophie de conception des objets

Nous voulons que les objets créent des moments d’enthousiasme et vous ouvrent de nouvelles possibilités pour personnaliser votre expérience afin de l’adapter à votre style de jeu et au contenu que vous préférez. L’attribut « de guerre » y a contribué en vous permettant de gagner des récompenses utiles grâce à de nombreux types de contenu, et en vous offrant toujours une chance d’améliorer votre équipement, même si vous avez déjà combattu un boss ou exploité une source de butin. Toutefois, comme vous nous l’avez fait remarquer ces dernières années, ce système n’est pas sans inconvénient. La progression semble moins gratifiante, car les joueurs qui tuent un boss de raid dans un nouveau mode de difficulté pour la première fois désenchantent souvent leur butin, puisqu’ils ont déjà obtenu des objets « de guerre » de meilleure qualité grâce aux modes inférieurs ou à d’autres sources. De plus, songer qu’un objet aurait pu être « de guerre », et donc encore meilleur, suscite un sentiment de déception alors qu’il devrait s’agir d’un moment clairement réjouissant. Et comme ils n’ont aucun contrôle sur ces systèmes, les joueurs ont plus de difficulté à se fixer des objectifs définis.


Le système de corruption n’est pas un ajout permanent à World of Warcraft, mais il représente l’influence insidieuse et grandissante de N’Zoth sur Azeroth. Une fois que vous aurez pu découvrir cette nouveauté sur le RPT, nous aimerions connaître votre avis sur les premiers pouvoirs ajoutés à ces objets, sur les malus de la corruption qui vous semblent excessifs et sur le système dans son ensemble.

N’hésitez pas à publier vos commentaires dans ce fil de discussion ! Merci beaucoup !

Par

Yunalesca#2605 CONTACT @YunalescaSpirit
Joueur passionné depuis Burning-Crusade (2006) sur World of Warcraft. Gestionnaire et administrateur à temps complet sur le domaine Warlock et BlizzSpirit. Mon plus grand rêve est de faire une photo dédicacé avec et par le grand Gul'dan l'Anéantisseur de rêves.

Donnez votre avis :

Vous pouvez réagir à cet article grâce à votre compte utilisateur sur le réseau ou alors rester anonyme sans profiter des avantages proposés comme la progression de votre réputation, un espace de profil organisé, recevoir des notifications ou même obtenir des hauts-faits.

OU
BlizzSpirit

GRATUIT
VOIR