Aperçu officiel de la zone de Drustvar : une région frappée par la sorcellerie

Blizzard nous donne un aperçu officiel de la région de Drustvar sur le continent de Kul Tiras destiné à l'Alliance dans Battle for Azeroth par une visite guidée de l'environnement. Cette région est caractérisée par un paysage sombre et une région sauvage où règne superstition et sorcellerie. Pendant votre épopée dans Drustvar, les joueurs devront mener l'enquête pour démêler les mystères qui planent sur la famille Malvoie avec la malédiction antique lancée par de perfides sorcières. Dans cette région, on y découvre également le donjon du manoie Malvoie, foyer ancestral de la famille Malvoie, qui veille sur Drustvar.

Aperçu de Battle for Azeroth : visite guidée de Drustvar (Source)

Sur les terres de Drustvar, les fidèles protecteurs de la famille Malvoie veillaient sur la frontière occidentale, mais ils ont récemment cessé de donner le moindre signe de vie. Franchissez la frontière pour découvrir ce qu’il est advenu d’eux et faites face au retour d’un ennemi ancien et terrifiant.


Drustvar est une région connue pour la ténacité des soldats qui la protègent. Longtemps après le déclin des mystérieux Drust qui habitaient autrefois ces terres, les descendants d’Arom Malvoie et de son peuple continuent de survivre dans cette contrée hostile. Réputé dans tout Kul Tiras pour être chaleureux, stoïque et profondément superstitieux, ce peuple serait un allié précieux face à la Horde, mais vous devrez d’abord découvrir les raisons de leur silence soudain.

Bienvenue en Drustvar.

En arrivant en Drustvar, vous serez accueilli par un rivage sombre et menaçant sur la frontière orientale. Drustvar est une région sauvage où règnent superstition et sorcellerie. Les chemins autour de Ruisseval et Havrebrune sont semés d’embuches et vous obligeront à rester sur vos gardes. De sinistres rumeurs circulent au sujet du destin de la famille Malvoie et vous devrez démêler ces mystères pour espérer convaincre Kul Tiras de prêter main-forte à l’Alliance.

Des auvents et des toits vert-de-gris ornent des bâtisses de brique et de bois dont les fenêtres laissent filtrer une lumière dorée. La place prépondérante de la mer dans la culture de Kul Tiras se reflète dans l’architecture de la région, où l’on peut voir des ancres et autres symboles marins décorer les embrasures et les porches des habitations.

Havrebrune baigne dans une lueur blafarde qui lui donne des allures mystiques. Au centre de la ville se dresse une gigantesque effigie et les villageois sont comme pétrifiés. Vous devrez briser la malédiction qui les accable afin de pouvoir poursuivre votre enquête sur les troubles qui secouent Drustvar.

Des routes pavées relient les villes et villages du royaume. L’histoire et la culture de Kul Tiras ont laissé leur marque sur la région, tout comme les agissements de perfides sorcières. Créatures corrompues et citoyens maudits servent les desseins de ces mystiques. Décryptez leurs machinations et mettez-y un terme, mais attention : vous devrez avoir l’estomac bien accroché.

Dans cette région, vous devrez faire preuve d’ingéniosité, résoudre les problèmes des citoyens et nouer des liens au passage.

D’autres mystères vous attendent et un ennemi antique ressurgit, entraînant une série de troubles sans précédent.


EMPRUNTEZ LA ROUTE DU HAUT-COL

Plus à l’ouest, vous découvrirez une vaste chaîne de montagnes enneigées qui va de la frontière nord de la région au glacier du Voile gelé, divisant la région en deux. Empruntez la route du Haut-Col pour rencontrer toutes sortes de créatures locales, comme les yétis noroîts, qui apprécient le froid des montagnes et y trouvent largement de quoi se nourrir.

Malgré une route semée d’embuches, vous finirez par arriver dans la ville de Ferté-d’Arom, qui surplombe une vallée à l’ouest. Un monument à la gloire d’Arom Malvoie continue de monter la garde alors même que son peuple lutte contre les ténèbres qui envahissent la région.

alternate-image-name

Le saviez-vous ? Arom Malvoie fut le premier seigneur de Drustvar. Il aida son peuple à triompher d’un puissant ennemi : les Drust.

La côte au sud-ouest vous fera traverser la forêt Cramoisie, qui doit son nom à ses innombrables nuances de rouge. La ville de Butte-du-Faucon est située sur le littoral, et à l’instar de vos précédentes étapes, vous devrez délivrer ses habitants d’une présence occulte.

À essayer : si vous avez besoin de faire une pause avant de retourner secourir le peuple de Drustvar, faites un détour par l’auberge de Butte-du-Faucon et joignez-vous aux enfants pour vous délecter de récits et de chants épiques.


UN RÈGNE CORROMPU

Au nord de la forêt Cramoisie, le bosquet Cendrebois abrite des créatures couvertes de champignons, et vous rencontrerez certainement des Fongiciens sur les chemins. Des fermes constellent la région et les flancs des montagnes sont traversés par des mines, mais les créatures damnées des sorcières sèment le chaos dans cette région autrefois animée.

Chaque indice découvert, chaque mystère résolu soulèvera de nouvelles questions sur l’origine des évènements qui troublent Drustvar. Peut-être trouverez-vous des réponses dans le manoir Malvoie*, foyer ancestral de la famille Malvoie, qui veille sur Drustvar.

*Le manoir Malvoie est un donjon pour 5 joueurs situé en Drustvar.


Drustvar est cerné d’un large littoral à l’est, au sud et à l’ouest ; les plus braves pourront y pêcher, naviguer, nager et chercher des trésors. À l’intérieur des terres, les montagnes et les forêts sont un terrain de chasse idéal regorgeant de créatures fascinantes. Au nord se dressent les collines et les montagnes de la vallée Chantorage, tandis qu’à l’est vous attend la rade de Tiragarde, ainsi que bien d’autres occasions de vous attirer les faveurs des habitants de Kul Tiras.

Par

Yunalesca#2605 CONTACT @YunalescaSpirit
Joueur passionné depuis Burning-Crusade (2006) sur World of Warcraft. Gestionnaire et administrateur à temps complet sur le domaine Warlock et BlizzSpirit. Mon plus grand rêve est de faire une photo dédicacé avec et par le grand Gul'dan l'Anéantisseur de rêves.

Donnez votre avis :

Vous pouvez réagir à cet article grâce à votre compte utilisateur sur le réseau ou alors rester anonyme sans profiter des avantages proposés comme la progression de votre réputation, un espace de profil organisé, recevoir des notifications ou même obtenir des hauts-faits.

OU