Argus, l’Annihilateur

Lié. Brisé. Une éternité passée à ne ressentir que la douleur. Une âme brisée, alimentant un mal infini. Le maître appelle. Debout... debout ! Il est temps de mettre fin à toute chose. Ci-dessous, vous trouverez les informations sur ce boss rangées par onglet comme la présentation du boss, de ses capacités ainsi que la stratégie complète et rapide ! N'hésitez pas à utiliser les commentaires de ce guide pour apporter votre pierre à l'édifice, poser des questions ou notifier d'une éventuelle coquille.

 

Les stratégies d'Antorus, le trône ardent

          

        

Lié. Brisé. Une éternité passée à ne ressentir que la douleur. Une âme brisée, alimentant un mal infini. Le maître appelle. Debout... debout ! Il est temps de mettre fin à toute chose.

Vue d'ensemble :

L'orateur a entendu les murmures angoissés de l'Annihilateur, une étoile d'émeraude en détresse dans les ténèbres. On sait peu de choses sur lui, si ce n'est que son âme autrefois noble fût corrompue par une éternité de tourments.


Guide complet à Antorus :

Le cinquième raid de l'extension Legion à Antorus, le trône ardent localisé sur Argus dans les étendues antoréennes ouvre ses portes à partir du 29 novembre en Europe en mode normal et héroïque, et une semaine plus tard pour le mode mythique. Toutes les informations sont intégrées au maximum dans notre guide complet pour vous donner les clefs en main pour la progression de votre guilde ou de vos alliés avec l'aperçu général, le calendrier d'ouverture, l'ordre des boss, et même les récompenses en passant par l'ensemble d'armure T21, les légendaires ou même les bijoux du Panthéon.

Vous pouvez découvrir notre guide complet pour Antorus, le Trône ardent avec toutes les informations à votre disposition :


Journal des changements :

  • Mise à jour 06/12 : Des correctifs sont appliqués pour Argus, l'Annihilateur :
    • Trompe-la-mort et les effets similaires ne réinitialisent plus les temps de recharge lorsque vous mourrez après la phase finale contre Argus l'Annihilateur.
    • Les points de vie du boss sont augmentés de 10% en mode normal et héroïque.
    • Bombe d'âme et Explosion d'âme inflige des dégâts périodiques plus rapidement.
    • Tranchant d'oblitération : les dégâts sont augmentés de 50%.
    • Les vulnérabilités aux constelleurs désignés est réduit à 100% de dégâts subis (au lieu de 200%).
  • Publication de la stratégie : 26 novembre 2017

Phase 1 : tempête et cieux

  •  Cône de mort : Lorsqu'Argus atteint 100 unités d'essence de titan, il déchire le voile de la réalité et crée un cône de Brouillard de mort devant lui.
    •  Brouillard de mort : Inflige 1,3 | 1,8 | 2,5 | 4,2 millions points de dégâts d'Ombre aux personnages-joueurs toutes les 1 s.
  •  Orbe de fléau de l'âme : Invoque un orbe de fléau de l'âme qui applique périodiquement Fléau de l'âme aux personnages-joueurs avant de disparaître.
    •  Fléau de l'âme : Inflige 0,6 | 0,9 | 1,7 million de points de dégâts d'Ombre toutes les 2 s pendant 8 s. A expiration, crée un nappe de Brouillard de mort à l'emplacement des personnages-joueurs affectés.
      •  Brouillard de mort : Inflige 1,3 | 1,8 | 2,5 | 4,2 millions points de dégâts d'Ombre aux personnages-joueurs toutes les 1 s.
  •  Rage dévorante : Argus frappe le sol de rage et inflige 1,3 | 1,7 | 2,5 | 3,3 millions de points de dégâts d'Ombre à tous les personnages-joueurs.
  •  Faux circulaire  : Fauche les personnages-joueurs se trouvant dans un demi-cercle devant lui, ce qui leur inflige 3,2 | 4,2 | 6 | 8,1 millions de points de dégâts physiques et augmente de 50% | 75% | 150% | 250% pendant 15 s les dégâts infligés par les attaques de Faux circulaires suivantes. Cet effet est cumulable.
  • L'appui de Golganneth  : 
    •  Ciel et mer : Golganneth canalise sa colère pour renforcer les personnages-joueurs, ce qui crée un Don des cieux et un Don des mers.
      •  Don des cieux : Un tourbillon de vents qui persiste pendant 10 s et accorde Force des cieux aux personnages-joueurs qui pénètrent à l'intérieur. Les personnages-joueurs ne peuvent bénéficier de Force des cieux qu'une fois par Don des cieux.
        •  Force des cieux : Augmente le score de critique et la Maîtrise de 2000 pendant 30 s. Cet effet est cumulable. Ne peut se cumuler avec Force des mers. Si vous recevez Force des mers, Force des cieux est annulée.
      •  Don des mers  : Une vaste masse d'eau qui persiste pendant 10 s et confère Force des mers aux personnages-joueurs qui pénètrent à l'intérieur. Les personnages-joueurs ne peuvent seulement bénéficier de Force des mers qu'une fois par Don des mers.
        •  Force des mers : Augmente la hâte et le polyvalence de 2000 pendant 30 s. Cet effet est cumulable. Ne peut se cumuler avec Force des cieux. Si vous recevez Force des cieux, Force des mers est annulée.

Phase 2 : la rédemption du Protecteur :

Quand Argus atteint 70% de ses points de vie, Golganneth commence l'incantation de  Courroux de Golganneth, ce qui dissipe le  Brouillard de mort sur la plateforme.

  •  Âme volatile : Une fois 100 unités d'essence de titan récoltées, Argus expose la volatilité des âmes vivantes, ce qui applique Explosion d'âme à deux personnages-joueurs et Bombe d'âme à un autre. La corruption rémanente applique de nouveau Explosion d'âme à deux personnages-joueurs lorsqu'Argus atteint les 50 unités d'essence de titan.
    •  Explosion d'âme : Inflige 268 000 | 360 000 | 500 000 | 675 000 points de dégâts d'Ombre toutes les 3 s pendant 15 s. Quand Explosion d'âme se dissipe, une détonation d'explosion d'âme est déclenchée à l'emplacement des personnages-joueurs affectés.
      •  Détonation d'explosion d'âme : Inflige 1 | 1,4 | 2 | 2,7 millions de points de dégâts d'Ombre au personnage-joueur affecté. En mode normal et supérieur, la Détonation d'explosion d'âme inflige jusqu'à 1,4 | 2 | 2,7 millions points de dégâts d'Ombre à tous les personnages-joueurs. Plus ils sont éloignés de l'explosion, moins ils subissent de dégâts, jusqu'à une distance maximale de 45 mètres.
    •  Bombe d'âme  : Inflige 0,4 | 0,5 | 0,7 | 1,2 million points de dégâts d'Ombre toutes les 3 s pendant 15 | 12 s. Quand Bombe d'âme se dissipe, une détonation de bombe d'âme est déclenchée à l'emplacement des personnages-joueurs affectés.
      •  Détonation de bombe d'âme : Inflige jusqu'à 4 | 7,1 | 10 | 35 millions de points de dégâts d'Ombre au personnage-joueur affecté. En mode normal et supérieur, la Détonation d'explosion d'âme inflige jusqu'à 7,1 | 10 | 35 millions points de dégâts d'Ombre à tous les personnages-joueurs. Plus ils sont éloignés de l'explosion, moins ils subissent de dégâts, jusqu'à une distance maximale de 45 mètres.
  •  Tranchant d'oblitération : Matérialise une faux d'énergie noire qui se déplace en ligne droite. Elle inflige 0,6 | 0,9 | 1,2 | 1,7 million de points de dégâts physiques toutes les 2 s pendant 8 | 8 | 12 | 12 s aux ennemis sur son passage et les repousse.
  •  Faux circulaire  : Fauche les personnages-joueurs se trouvant dans un demi-cercle devant lui, ce qui leur inflige 3,2 | 4,2 | 6 | 8,1 millions de points de dégâts physiques et augmente de 50% | 75% | 150% | 250% pendant 15 s les dégâts infligés par les attaques de Faux circulaires suivantes. Cet effet est cumulable.
  • L'appui d'Aggramar :
    •  Avatar d'Aggramar  : Aggramar prête une partie de sa force à un personnage-joueur, ce qui augmente ses points de vie de 100% et sa vitesse de déplacement de 40% pendant 1 min. L'Avatar d'Aggramar confère également Faveur d'Aggramar aux personnages-joueurs proches, ce qui renvoie les dégâts qu'ils subissent vers lui.
      •  Faveur d'Aggramar  : Les dégâts subis par les personnages-joueurs qui se tiennent à proximité de l'Avatar d'Aggramar sont redirigés vers lui.

Phase 3 : les maîtres des Arcanes : (mythique)

Lorsque Argus atteint les 40% de ses points de vie, il est suffisamment affaibli pour permettre à Aman'thul de le maîtriser avec une Déflagration temporelle. Au moins en apparence...

Quelques techniques sont extraites de cette phase cachée par WoW-Head :

  •  Chaînes de Sargeras : Inflige 500000 points de dégâts d’Ombre toutes les 2 s tant que le personnage-joueur est prisonnier des Chaînes de Sargeras. Cet effet est cumulable.
  •  Châtiment collectif : Sargeras inflige Châtiment collectif à la cible toutes les 5 s pendant 10 sec. Chaque coup inflige 60000000 points de dégâts d’Ombre répartis entre les personnages-joueurs à moins de 20 mètres.
  •  Regard de Sargeras : Sargeras soumet les personnages-joueurs à son jugement, ce qui leur inflige Rage de Sargeras et Peur de Sargeras
    •  Peur de Sargeras : Applique Peur de Sargeras sur un personnage-joueur, ce qui déclenche Peur écrasante si un autre personnage-joueur s’approche de lui.
    •  Rage de Sargeras : Applique Rage de Sargeras sur un personnage-joueur, ce qui déclenche Rage déchaînée si un autre personnage-joueur s’approche de lui.
  •  Condamnation de Sargeras : Enchaîne le personnage-joueur à un piquet, ce qui lui inflige 500000 points de dégâts d’Ombre toutes les 0.5 pendant 30 sec. Le personnage-joueur peut briser la chaîne en s’éloignant à 35 m du piquet. Quand la chaîne se brise, le personnage-joueur déclenche Liens brisés.
  •  Rage déchaînée : Inflige 200000 points de dégâts d’Ombre toutes les 0.5 s pendant 30 sec au personnage-joueur affecté par Rage de Sargeras et à tout autre personnage-joueur qui s’approche de lui. Cet effet est cumulable.

Phase 3 : les maîtres des Arcanes :

Lorsque Argus atteint les 40% de ses points de vie, il est suffisamment affaibli pour permettre à Aman'thul de le maîtriser avec une Déflagration temporelle. Cependant, les personnages-joueurs doivent alors faire face aux constellateurs désignés d'Argus :

  • Les constelleurs désignés :
    •  Rayon cosmique : Canalise un faisceau d'énergie cosmique vers le personnage-joueur et inflige 2,1 | 3 millions de points de dégâts des Arcanes à tous les personnages-joueurs qu'il touche.
    •  Balise cosmique  : Désigne un personnage-joueur comme cible, ce qui provoque Choc cosmique à son emplacement au bout de 4 s.
      •  Choc cosmique : Inflige immédiatement 1 | 1,3 | 1,5 million de points de dégâts des Arcanes aux personnages-joueurs et 600 000 | 800 000 | 900 000 points de dégâts des Arcanes supplémentaires toutes les 2 s pendant 10 | 6 | 6 s. Cet effet est cumulable.
    •  Retardement de l'inévitable : Les constelleurs obtiennent L'inévitable quand les sorts qu'ils lancent sont interrompus.
    •  Déflagration stellaire  : Inflige 0,5 | 0,6 | 0,9 million de points de dégâts des Arcanes à un ennemi.
    • L'Armurerie stellaire : Des armes de l'Armurerie stellaire sont régulièrement octroyées à deux constelleurs désignés. Ils n'utilisent alors plus leurs techniques et attaquent uniquement en mêlée.
      •  Épée du cosmos : Augmente les dégâts de mêlée de 200% et confère la technique Puissance cosmique.
        •  Puissance cosmique  : Renforce le lanceur de sorts et les constelleurs désignés à moins de 20 mètres, ce qui augmente les dégâts qu'ils infligent de 20% pendant 3 min.
    •  Lames de l'éternel : Dégâts de mêlée augmentés de 300%.
  • L'appui de Norgannon :
    •  Les disques de Norgannon : Expose les faiblesses élémentaires des constelleurs désigné. Chaque constelleur subit des dégâts augmentés de 1200%00% d'une seule école.

Phase 4 : le don de la vie, la forge des défunts :

Ses constelleurs désignés lui permettent de gagner du temps pour recouvrer ses forces. Argus tue les personnages-joueurs avec  Fauchage d'âme. Tout espoir serait perdu sans l'intervention des titans...

  •  La fin de toutes choses   : Argus met fin à la création et à toute vie.
  •  Braise de rage : La rage d'Argus se manifeste sous forme de braises d'énergie des titans qui chutent sur la plateforme et explosent, ce qui inflige immédiatement 1,6 | 2,1 | 3 millions de points de dégâts d'Ombre puis 0,5 | 0,7 | 1 million de points de dégâts d'Ombre toutes les 2 s pendant 20 s à tous les personnages-joueurs touchés. Cet effet est cumulable.
  •  Rage dévorante : Argus frappe le sol de rage et inflige 1,3 | 1,7 | 2,5 millions de points de dégâts d'Ombre à tous les personnages-joueurs.
  •  Âme volatile : Une fois 100 unités d'essence de titan récoltées, Argus expose la volatilité des âmes vivantes, ce qui applique Explosion d'âme à deux personnages-joueurs et Bombe d'âme à un autre. La corruption rémanente applique de nouveau Explosion d'âme à deux personnages-joueurs lorsqu'Argus atteint les 50 unités d'essence de titan.
  •  Faux circulaire  : Fauche les personnages-joueurs se trouvant dans un demi-cercle devant lui, ce qui leur inflige 3,2 | 4,2 | 6 | 8,1 millions de points de dégâts physiques et augmente de 50% | 75% pendant 15 s les dégâts infligés par les faux circulaires suivantes. Cet effet est cumulable.
  •  Faux fatale  : Fauche les personnages-joueurs se trouvant dans un demi-cercle devant lui, ce qui leur inflige 6 millions points de dégâts physiques et augmente les dégâts subis par Faux fatale de 200%. les dégâts infligés par les attaques de Faux fatale. Cet effet est permanent et cumulable.
  • Les modules de réorigination : Une fois créés, les modules de réorgination entament une séquence d'initialisation. Quand leurs points de vie tombent à zéro, ils lancent Impulsion de réorigination.
    •  Séquence d'initialisation : Draine les points de vie du module de réorigination en 20 s, ce qui augmente le rayon d'Impulsion de réorigination à mesure que dure la canalisation de Séquence d'initialisation.
    •  Impulsion de réorigination : Inflige 800 000 points de dégâts des Arcanes à tous les personnages-joueurs et 4 | 15 millions points de dégâts des Arcanes à tous les personnages-joueurs dans la zone d'effet de l'Impulsion de réorigination.
  • Le monde des esprits :
    • Les âmes affamées : Des âmes affamées, déchaînées par le courroux d'Argus, sillonnent le monde des esprits. Si elles entrent en contact avec un fantôme, elles explosent et appliquent Détonation spirituelle aux fantômes proches.
      •  Détonation spirituelle : Repousse les fantômes proches et réduit leur vitesse de déplacement de 20% | 40% | 50% pendant 8 s.
    • Particules de puissance titanesque : Après le lancement d'Impulsion de réorigination, l'énergie titanesque des modules de réorgination est libérée dans le monde des esprits sous forme de particules de puissance titanesque. Les personnages-joueurs peuvent s'en approcher pour les récolter, ce qui fournit à Khaz'goroth de l'énergie des titans pour alimenter sa technique Création des titans.
  • L'appui d'Eonar :
    •  Don de la Lieuse-de-Vie : Eonar fait éclore le Don de la Lieuse-de-Vie pour sauver les personnages-joueurs. Tant qu'il est en vie, les personnages-joueurs peuvent librement utiliser Libérer l'esprit après leur mort. Si ces derniers rejoignent l'arbre sous leur forme de fantôme, ils sont ressuscités au prix d'une partie de l'énergie vitale du Don de la Lieuse-de-Vie. Quand l'énergie vitale du Don de la Lieuse-de-vie est épuisée, il se transforme en Don flétri de la Lieuse-de-vie.
      • Don flétri de la Lieuse-de-vie : Les personnages-joueurs peuvent soigner le Don flétri de la Lieuse-de-vie. Ils peuvent également s'en servir pour ressusciter, mais l'arbre souffre alors de Racines flétrissantes.
  • L'appui de Khaz'goroth : Quand Khaz'goroth a rassemblé au moins 20 unités d'essence de titan, il commence à canaliser Création des titans. Les personnages-joueurs peuvent récolter des particules de puissance titanesque dans le monde des esprits pour conférer de l'énergie des titans à Khaz'goroth.
    •  Création des titans : Une canalisation qui draine des unités d'essence de titan toutes les 1 s pour conférer Forgé par les titans à tous les personnages-joueurs en vie. Quand le cumul est élevé, Golganneth consomme davantage d'essence de titan pour augmenter l'ampleur de l'effet Forgé par les titans.
      •  Forgé par les titans : Khaz'goroth forge les personnages-joueurs à son image, ce qui augmente leurs dégâts, leurs soins et leur vitesse de déplacement tant qu'il peut canaliser Création des titans.

Argus, l'Annihilateur est le dernier combat du raid à Antorus, le trône ardent : l'incarnation physique de l'âme monde qui manipule les pouvoirs de la création des titans. Ce combat est composé de quatre phases uniques mené par les capacités dévastatrices de la faux de l'Annihilateur, mais chaque titan avec Golganneth (première phase), Aggramar (deuxième phase), Aman'Thul et Gorgannon (troisième phase) ainsi qu'Eonar la Lieuse-de-vie (quatrième phase) vous apporte une aide précieuse pour gérer les principales mécaniques du boss. La rencontre est très visuelle avec plusieurs éléments télégraphiés et une nouvelle mécanique unique sur World of Warcraft avec le monde des esprits.

Phase 1 : Tempête et cieux : (100% à 70%)

La principale difficulté est la gestion des Brouillards de mort

La principale difficulté est la gestion des Brouillards de mort

Argus l'Annihilateur est un titan qu'il faut positionner correctement pour éviter que le Panthéon ne soit submergé de  Brouillard de mort par ses techniques :

  • Orientez le boss dos à vos alliés pour encaisser l'attaque circulaire sur un demi-cercle devant lui avec  Faux circulaire et laissez-le au centre du Panthéon
  • Ne restez pas devant Argus pour ne pas subir son attaque spéciale destinée aux tanks avec  Faux circulaire
  • Regroupez-vous au maximum en mêlée pour gérer les soins de zone de  Rage dévorante et minimisez les déplacements de  Cône de mort (cercle vert)
  • Déplacez-vous ensemble de quelques mètres lorsque Argus s'apprête à lancer son  Cône de mort pour ne pas rester dans le brouillard (cône bleu)
  • Éloignez-vous aux extérieurs de la salle pour déposer  Brouillard de mort si vous êtes affecté de  Fléau de l'âme à expiration (cercle bleu)
  • Déposez les améliorations de Golganneth  Don des cieux ou  Don des mers en quinconce si vous êtes affecté (orbe bleu)
  • Entrez en contact avec  Don des cieux ou  Don des mers pour bénéficier d'une amélioration aux caractéristiques cumulable (orbe bleu)

Les techniques de Argus  Faux circulaire et  Rage dévorante sont destinées aux tanks et aux soigneurs :

Argus, l'Annihilateur utilise une principale mécanique contre les tanks avec sa  Faux circulaire jusqu'à la fin du combat. Toutes les ~10 secondes, Argus frappe avec sa faux à 2-mains dans un demi-cercle devant lui, infligeant des dégâts physiques élevés et augmente les dégâts subis de cette prochaine technique de 75% (normal) | 150% (héroïque) pendant 15 s. Il est important que le tank principal oriente le boss dos à vos alliés pour éviter que cette attaque ne décime votre groupe de raid. De plus, les tanks doivent échanger au bout de 2 charges avec un temps de recharge de mitigation pour encaisser la deuxième attaque. Cependant, Argus peut parfois utiliser sa faux circulaire une troisième fois en raison de ses temps de recharge variables : n'hésitez pas à vous adapter en fonction de ses assauts.

Argus, l'Annihilateur utilise une principale mécanique pour les soigneurs avec sa  Rage dévorante en première et quatrième phase. Toutes les ~13 s, Argus frappe le sol avec ses pieds et inflige des dégâts élevés avec 1,7M (normal) | 2,5M (héroïque) sur tous les membres du raid au bout de 3 secondes. Il est important que le maximum de personnages-joueurs se positionnent en mêlée pour maximiser les soins de zone ou même utiliser des temps de recharge comme le  Totem de lien d'esprit ou  Mot de pouvoir : Barrière. Ces temps de recharge seront nécessaires lorsque des techniques se chevauchent comme  Cône de mort ou  Orbe de fléau de l'âme. De plus, il est essentiel de prêter une attention particulière aux personnages-joueurs affectés de  Fléau de l'âme puisqu'ils subissent d'importants dégâts.

BROUILLARD DE MORT :

Argus, l'Annihilateur utilise deux compétences avec  Cône de mort et  Orbe de fléau de l'âme qui permettent de créer des zones de  Brouillard de mort. Le brouillard de mort inflige des dégâts d'Ombre très élevés à l'intérieur, soit 1,8M en normal | 2,5M en héroïque toutes les secondes. Cette zone persiste jusqu'à l'intervention de Golganneth puisqu'il dissipe le brouillard de mort avec son  Courroux de Golganneth lors de la deuxième phase à 70% des points de vie du boss.

Il est important de ne pas rester dans le brouillard de mort puisqu'une course au DPS est instaurée pour éviter de remplir le Panthéon :

 Cône de mort


Argus déchaîne un cône de mort pour appliquer du brouillard de mort

Argus déchaîne un cône de mort pour appliquer du brouillard de mort

Lorsqu'il atteint 100 points d'énergie avec son essence de titan toutes les ~20 s, Argus lance son  Cône de mort au bout de 2,5 s. Argus se retourne en direction d'un personnage-joueur aléatoire, préparez-vous à vous déplacer rapidement en-dehors de la position verrouillée. Une fois qu'il a déchiré le voile de la réalité, un cône de  Brouillard de mort est crée sur toute la partie qu'il a frappé avec sa technique.

Lorsque le boss lance  Cône de mort :

  • Déplacez-vous sur le côté pour éviter de rester dans la zone de brouillard
  • Ne restez pas dans le  Brouillard de mort qui inflige des dégâts très élevés
  • Rapprochez-vous au maximum du boss pour éviter les déplacements importants
  •  Le brouillard de mort inflige des dégâts très élevés à l'intérieur toutes les 1 s

Le cône de mort fonctionne comme le Cri tourmenté de l'hôte désolé à la tombe de Sargeras, sauf que la position du cône de mort est verrouillée à un emplacement défini. N'hésitez pas à rester au maximum en mêlée pour réagir à cette compétence puisqu'à distance, il sera plus complexe de sortir du cône.

 Orbe de fléau de l'âme


Argus invoque un orbe du fléau de l'âme qui applique des fléaux de l'âme

Argus invoque un orbe du fléau de l'âme qui applique des fléaux de l'âme

Toutes les 26 s en moyenne, Argus invoque un  Orbe de fléau de l'âme devant lui à proximité de mêlée qui ne peut être ciblée. Avant de disparaître, il applique  Fléau de l'âme sur quelques personnages-joueurs aléatoires pour infliger des dégâts périodiques importants toutes les 2 s pendant 8 s. Une fois que l'effet expire, une zone de  Brouillard de mort est crée sur 8 mètres autour du personnage-joueur désigné.

Lorsque le boss invoque son  Orbe de fléau de l'âme :

  •  Éloignez-vous aux bords de la salle de combat pour déposer le brouillard
  •  Espacez-vous de vos alliés sur 8 m pour éviter qu'ils restent dans le brouillard
  • Ne restez pas dans le  Brouillard de mort qui inflige des dégâts très élevés
  •  Le fléau de l'âme inflige des dégâts majeurs qu'il faut remonter en permanence

Les dégâts périodiques du fléau de l'âme sont dangereux en combinaison de diverses techniques comme  Rage dévorante ou les zones de  Brouillard de mort. N'hésitez pas à utiliser un temps de recharge défensif si plusieurs événements se produisent en même temps.

Soutien du titan : Golganneth (Ciel et mer)

Golganneth aide les personnages-joueurs avec  Ciel et mer toutes les 25 secondes pour renforcer vos caractéristiques. Une fois que le titan a commencé de lancer Ciel et mer, deux personnages-joueurs aléatoires sont affectés de  Don des mers et  Don des cieux. Au bout de 5 secondes, les dons se décrochent de l'emplacement de ces deux personnages-joueurs désignés pour créer un tourbillon de vents | une vaste masse d'eau qui persiste pendant 10 secondes au sol.

Lorsque vous entrez en contact avec un orbe de mers ou des cieux, vous bénéficiez des améliorations ci-dessous :

     

Il est important de mentionner que ces effets sont cumulables à chaque série de ciel et mer afin de vous permettre de cumuler jusqu'à 7 à 8 charges au maximum au cours de la première phase. La durée de l'amélioration est plutôt courte en mode héroïque que les charges risquent de se réinitialiser régulièrement : n'hésitez pas à optimiser davantage ce pouvoir. Cet effet est annulé si vous entrez en contact avec une amélioration opposée, vous devez donc récupérer l'amélioration la plus bénéfique pour votre classe. Les deux personnages-joueurs désignés doivent ainsi positionner ces dons pour permettre aux alliés de ne pas croiser une amélioration opposée.


Phase 2 : la rédemption du Protecteur (70% à 40%)

Une fois que Argus est à 70% de ses points de vie, les personnages-joueurs doivent se tenir dans la partie centrale du Panthéon puisque le titan Golganneth canalise une tempête dévastatrice avec  Courroux de Golganneth sur les deux tiers extérieurs de la plateforme pendant 10 secondes. Cette tempête inflige des dégâts aux personnages-joueurs qu'elle frappe mais elle permet également de dissiper toutes les traces de  Brouillard de mort dans le Panthéon déposé depuis la première phase.

Les âmes volatiles et les tranchants d'oblitérations oblige un positionnement précis

Les âmes volatiles et les tranchants d'oblitérations oblige un positionnement précis

  •  Positionnez Argus dans le fond du Panthéon pour gérer ses deux compétences :  Faux circulaire et  Âme volatile et maximiser l'espace de combat
  •  Dirigez-vous vers le personnage-joueur affecté de  Bombe d'âme (100% énergie) si vous êtes sous la bénédiction de  Faveur d'Aggramar pour le protéger (cercle jaune)
  • Ne restez pas dans la trajectoire des nombreuses lignes de  Tranchants d'oblitération : une hache permanente qui frappe sur une bande pendant 12 secondes(ligne bleue)
  • Déplacez-vous et répartissez-vous aux extérieurs du Panthéon à plus de 45 mètres si vous êtes la cible d' Explosion d'âme à 50% et 100% d'énergie du titan (rond bleu)
  • Tenez-vous à plus de 45 mètres si vous êtes la cible de  Bombe d'âme à 100% d'énergie du titan et restez à proximité du tank affecté par  Faveur d'Aggramar (rond violet)

La principale difficulté de cette phase est la gestion de ses  Explosion d'âme et sa  Bombe d'âme par la volatilité des âmes vivantes selon son niveau d'essence de titan :

 Explosion d'âme (50% et 100% énergie)


Argus applique 2 bombes mineures avec explosion d'âme

Argus applique 2 bombes mineures avec explosion d'âme

Toutes les 22,5 secondes lorsqu'il est à 50% et 100% d'énergie du titan, Argus désigne 2 personnages-joueurs aléatoires avec son  Explosion d'âme. Cet effet inflige 300 000 (normal) | 500 000 (héroïque) points de dégâts d'Ombre toutes les 3 s pendant 15 s. Une fois que l'explosion d'âme expire, une  Détonation d'explosion d'âme est provoquée sur les personnages-joueurs affectés et tous les membres du raid. La détonation inflige des dégâts dégressifs en fonction de la distance qui vous sépare des deux personnages-joueurs qui détonnent jusqu'à un maximum de 45 m.

Lorsque le boss désigne 2 personnages-joueurs avec son  Explosion d'âme :

  •  Éloignez-vous à 45 m de votre raid aux extérieurs vers un marqueur prédéfini
  •  Sortez du raid en fonction de votre mobilité et du temps restant sur l'explosion
  •  Remontez les 2 joueurs désignés en permanence pour ne pas qu'ils meurent
  •  Utilisez vos sorts de soins de zone pour remonter le raid de la détonation

Les explosions d'âme mettent une pression supplémentaire en terme de déplacements et de dégâts constants subis par les membres du raid. De plus, les nombreux tranchants d'oblitération vous bloquent le passage pour se rendre aux marqueurs prédéfinis pour détonner à expiration.

  

 Bombe d'âme (100% énergie)


Argus applique 1 bombe majeure avec bombe d'âme

Argus applique 1 bombe majeure avec bombe d'âme

Toutes les 45 secondes, à 100% d'énergie du titan, Argus marque 1 personnage-joueur supplémentaire avec sa  Bombe d'âme, en plus des deux  Explosion d'âme. Cet effet inflige 500 000 (normal) | 700 000 (héroïque) points de dégâts d'Ombre toutes les 3 s pendant 15 s. Une fois que la bombe d'âme expire, une  Détonation de bombe d'âme est provoquée sur le personnage-joueur affecté et tous les membres du raid. Cette détonation inflige des dégâts dégressifs en fonction de la distance qui vous sépare du personnage-joueur qui détonne jusqu'à un maximum de 45 m.

Lorsque le boss désigne 1 personnage-joueur avec sa  Bombe d'âme :

  •  Éloignez-vous au côté opposé des deux  Explosion d'âme à 45 m du raid
  •  Utilisez un temps de recharge défensif pour lisser les dégâts subis de la bombe
  •  Tenez-vous à côté pour rediriger les dégâts directs par  Faveur d'Aggramar
  •  Utilisez un temps de recharge pour survivre aux dégâts de la  Détonation

La bombe d'âme est la principale difficulté de la phase car chaque rôle doit s'y préparer. Les soigneurs doivent gérer les dégâts périodiques et la détonation majeures qu'il faut tenir en vie et le tank sous la bénédiction d'Aggramar doit protéger le personnage-joueur marqué.

  

Toutes les 30 secondes, Argus invoque une faux d'énergie noire avec le  Tranchant d'oblitération qui marque une trajectoire pour se déplacer en ligne droite. Cette faux inflige 0,9M (normal) | 1,2M (héroïque) points de dégâts physiques toutes les 2 s pendant 8 s (normal) | 12 s (héroïque) tant que vous restez à l'intérieur de son passage du rayon. Une fois que la faux est crée, elle s'anime au bout de 3 secondes pour marquer une large bande qui repousse en arrière lorsqu'elle atteint sa destination. Les personnages-joueurs doivent éviter de rester dans cet effet puisque les faux invoquées sont permanentes à reprendre une autre trajectoire jusqu'à la fin du combat, ce qui provoque énormément de déplacements si la phase dure plusieurs minutes.

Argus utilise également sa  Faux circulaire au cours de cette phase qui fonctionne de la même manière que la première phase. Mais une nouvelle compétence risque de bouleverser votre travail d'échange par l' Avatar d'Aggramar. Le titan Aggramar vous renforce avec sa bénédiction pendant 1 minute pour augmenter votre maximum de points de vie de 100% et votre vitesse de déplacement de 40%. Cet effet permet également de rediriger tous les dégâts subis par les alliés qui se tiennent à moins de 8 mètres de vous comme la  Bombe d'âme. Une fois que le boss est à 100% d'énergie, échangez Argus afin que le tank sous l'effet de l' Avatar d'Aggramar puisse protéger le personnage-joueur affecté par la bombe d'âme aux extérieurs de la plateforme. Tenez-vous à côté de lui pour qu'il soit immunisé aux dégâts avec  Faveur d'Aggramar : utilisez un temps de recharge défensif magique pour encaisser 7M (normal) | 10M (héroïque) de la  Détonation de bombe d'âme


Phase 3 : Les maîtres des Arcanes

Une fois que Argus est à 40% de ses points de vie, il se dirige vers le centre du Panthéon afin qu'Aman'Thul utilise  Déflagration temporelle entraînant la disparition de sa forme physique. A la fin de sa canalisation de 10 secondes, sept constelleurs désignés interviennent autour du Panthéon. Chaque constelleur est affecté par  Les disques de Norgannon avec l'aide du titan pour exposer leur faiblesses élémentaires : une augmentation de 100% de dégâts subis d'une école de magie spécifique.

- Emplacement des constelleurs désignés -

Physique Marche-vent Guerrier | Chasseur | Voleur | Amélioration | Gardien Farouche |  Vindicte
Feu Destruction Maître-brasseur Feu |  Vengeance
Ombre Affliction Démonologie |  Ombre |  Impie |  Sang
Arcanes Arcanes Équilibre Gardien
Givre Givre Givre
Nature Tisse-brume | Équilibre |  Assassinat
Sacré Protection Sacré Sacré Vindicte
Multiple Dévastation (Chaos) Discipline (Sacré | Ombre) Chaman (Nature | Feu | Givre)

L'armurerie stellaire permet d'équiper 2 constelleurs aléatoire avec des armes pour devenir actif avec  Épée du cosmos ou  Lames de l'éternel toutes les 30 s :

  •  Lames de l'éternel (hache à 2-mains) inflige 300% de dégâts physiques en mêlée
  •  Épée du cosmos (épée à 1-main) inflige 200% de dégâts physiques en mêlée et une aura qui renforce ses alliés à moins de 20 mètres

Il est important de se répartir les tâches puisque le constelleur désigné porteur de l'épée du cosmos doit se tenir au centre du Panthéon à l'écart des autres constelleurs puisqu'il renforce ses alliés et lui-même par la  Puissance cosmique qui augmente leurs dégâts infligés de 20% pendant 3 min sur 20 mètres (cumulable). De plus, le constelleur désigné avec les lames de l'éternel inflige des dégâts de mêlée importants : n'hésitez pas à le positionner à proximité d'un autre constelleurs pour maximiser les effets d'enchaînements. Soyez également attentif au changement sur les constelleurs désignés au bout de 30 secondes.

N'hésitez pas à vous attribuer en fonction des  Disques de Norgannon avec le Ch. de la mort (Ombre) | Ch. de démons ou Moine (Feu) | Paladin (Sacré) pour maximiser vos dégâts infligés.

LES CONSTELLEURS DÉSIGNÉS :

Les cinq constelleurs non équipés par les armes de l'armurerie stellaire lancent successivement la  Déflagration stellaire toutes les 1,5 s infligeant des dégâts directs à un personnage-joueur aléatoire et utilisent également deux techniques avec un intervalle de 10 secondes entre les deux :

 Rayon cosmique


Le rayon cosmique est un faisceau d'énergie tiré vers le personnage-joueur marqué

Le rayon cosmique est un faisceau d'énergie tiré vers le joueur marqué

Toutes les 20 secondes, les constelleurs désignés marquent un personnage-joueur aléatoire avec  Rayon cosmique. Au bout de 6 secondes, un faisceau d'énergie cosmique est tiré sur une petite bande infligeant 2M (normal) | 3M (héroïque) points de dégâts à tous les personnages-joueurs dans la trajectoire.

Lorsque les constelleurs désignés utilisent leur  Rayon cosmique :

  •  Placez-vous aux extérieurs avec le constelleur associé si vous êtes ciblé
  • Ne restez pas dans la trajectoire du rayon cosmique des alliés ciblés
  •  Soyez vigilent aux dégâts sur le raid si plusieurs rayons se chevauchent

 Balise cosmique


Le constelleur désigné utilise sa balise cosmique pendant 8 s

Le constelleur désigné utilise sa balise cosmique pendant 8 s

Toutes les 20 secondes, les constelleurs désignés canalisent  Balise cosmique pendant 8 secondes par paire pour prendre un personnage-joueur comme cible. Lorsque cette canalisation est lancée avec succès, les personnages-joueurs ciblés sont bombardées du  Choc cosmique qui infligent des dégâts importants à tout le raid.

Lorsque les constelleurs désignés canalisent la  Balise cosmique :

  •  Interrompez cette technique avec une attribution sur les 5 constelleurs
  •  Le raid subit des dégâts directs importants et périodique pendant 10 s
  •  N'hésitez pas à utiliser un CD si 2 sorts sont lancés par le choc cosmique
 Mode héroïque : Retardement de l'inévitable

En mode héroïque, vous ne pouvez pas vous permettre d'interrompre toutes les techniques utilisées par les constelleurs désignés puisqu'ils sont sous l'effet de  Retardement de l'inévitable. Lorsque le constelleur est interrompu, il devient insensible à cet effet pendant 20 secondes avec  L'inévitable.

Chaque constelleurs utilisent deux techniques que vous pouvez interrompre :

  •  Déflagration stellaire : technique de base qui inflige des dégâts modéré à un personnage-joueur aléatoire
  •  Balise cosmique : technique importante qu'il faut interrompre en priorité pour éviter les dégâts sur le raid

Une fois que le constelleur est interrompu de la balise cosmique, il devient insensible pendant 20 secondes : soyez vigilent à surveiller cette amélioration pour la prochaine canalisation puisqu'il relance sa technique toutes les 20 secondes.


Phase 4 : le don de la vie, la forge des défunts : (40% à 0%)

Une fois que les sept constelleurs désignés sont vaincus, Argus tue instantanément tous les personnages-joueurs avec son  Fauchage d'âme par une animation hors du commun. Cette décimation de masse qui supprime tous vos consommables (hors flacon et rune de vantus) et réinitialise le temps de recharge de vos potions. Le titan Eonar intervient à ce moment-là pour faire éclore un  Don de la Lieuse-de-Vie qui permet de sauver les personnages-joueurs de cette mort certaine avec un arbre. Cet arbre permet de « Libérer l'esprit » tant qu'il est en vie, et ressuscite si vous parvenez à le rejoindre sous forme de fantôme, mais il y a un prix à payer pour chaque résurrection.

 MONDE DES ESPRITS :

Le monde spirituel est composé de plusieurs âmes affamées qui sillonnent cette phase

Le monde spirituel est composé de plusieurs âmes affamées qui sillonnent cette phase

Une nouvelle mécanique vous permet de « Libérer l'esprit » tant que l'arbre du  Don de la Lieuse-de-Vie est actif pour devenir une forme de fantôme. Dans ce monde des esprits, plusieurs âmes affamées sont déchaînées par le courroux d'Argus et sillonnent cette phase spirituelle. Lorsque Argus a décimé le raid par son fauchage d'âme, tous les personnages-joueurs doivent se rendre à proximité de l'arbre d'Eonar pour interrompre la canalisation de  La fin de toutes choses (15 s) qui provoque la destruction du monde : attendez que plusieurs alliés sont ressuscités, notamment l'un des deux tanks et plusieurs soigneurs.

Le monde des esprits est une deuxième chance pour revenir au combat tant que le don de la Lieuse-de-vie vous le permet :

  • Ne rentrez pas en contact avec une âme affamée qui vous repousse en arrière et ralenti de 40% (normal) | 50% (héroïque) pendant 8 s par  Détonation spirituelle
  • Rejoignez l'arbre crée par Eonar pour vous permettre de ressusciter lorsque vous êtes à proximité : surveillez les âmes affamées pour prendre la meilleure destination
  • Récupérez des  Particules de puissance titanesque (orbe grises) dans le monde des esprits pour fournir de l'énergie à Khaz'goroth (explication dans les modules de réorigination)

L'arbre généré par le don de la Lieuse-de-vie ne ressuscite pas de la manière illimitée puisqu'il s'agit d'une ressource qui permet de gérer les capacités mortelles du monde physique comme  Bombe d'âme et  Faux fatale. Les personnages-joueurs qui meurent prématurément par les capacités basiques d'Argus vont drainer inutilement l'énergie vitale du don jusqu'à la destruction de l'arbre.

Note : Chaque mort permet de réinitialiser les améliorations et affaiblissements obtenues pendant le monde physique, hormis pour la distorsion temporelle.


MONDE DES VIVANTS :

Des braises d'énergie des titans qui chutent sur la plateforme du monde physique

Des braises d'énergie des titans qui chutent sur la plateforme du monde physique

Dans le monde des vivants, Argus l'Annihilateur ré-utilise les techniques principales de la première phase ( Rage dévorante) et de la deuxième phase ( Âme volatile) qu'il faut gérer de la même manière. En terme de positionnement, il est important de placer le boss à l'un des bords du Panthéon afin que les DPS et HEAL puissent se regrouper dans son dos pour maximiser les soins de zone. Ceci permet notamment que les alliés affectés de la  Bombe d'âme et  Explosion d'âme puissent se rendre à plus de 45 mètres du raid pour diminuer les dégâts subis de chaque  Détonation de bombe d'âme et  Détonation d'explosion d'âme comme la deuxième phase.

Cette phase est particulièrement intense sur les dégâts subis puisque le chevauchement de techniques comme la rage dévorante et l'impulsion de réorigination peuvent fragiliser votre survie :

  •  Bombe d'âme : Utilisez une immunité ou un temps de recharge défensif robuste puisque cette bombe vous tue instantanément sans l'aide d'Aggramar
  •  Rage dévorante : Utilisez un temps de recharge de raid si la technique se chevauche avec des dégâts importants comme la détonation des bombes ou des modules
  •  Braise de rage : Évitez les nombreuses braises qui chutent sur la plateforme pour ne pas subir des dégâts directs importants et un effet périodique majeur pendant 20 s (cumulable)

Argus, l'Annihilateur utilise des capacités mortelles pour lesquelles les titans Eonar la Lieuse-de-vie et Khaz'goroth vous viennent en aide pour mettre un terme à la Légion ardente :

Argus, l'Annihilateur continue de lancer sa technique  Faux circulaire contre les tanks en mode normal. Cependant, en mode héroïque, il transforme cette compétence par  Faux fatale. Cette technique fonctionne de la même manière avec une plage de dégâts similaire, mais la charge appliquée est permanente et augmente les dégâts subis de 200% (au lieu de 75%). Le principe est d'encaisser le maximum de faux fatale jusqu'à votre mort puisque cet affaiblissement est supprimé dans le monde des esprits. Une fois que vous êtes mort, libérez l'esprit pour rejoindre l'arbre du  Don de la Lieuse-de-Vie pour ressusciter, mais vous pouvez profiter de ce laps de temps pour récupérer des  Particules de puissance titanesque pour renforcer le raid pendant que le tank secondaire gère le boss.

Soutien du titan : Eonar la Lieuse-de-vie


Lorsque la quatrième phase commence, Eonar fait éclore un  Don de la Lieuse-de-Vie pour sauver les personnages-joueurs. Il s'agit d'un arbre qui permet de ressusciter les alliés tant que le don d'Eonar est vivant par ses points de vie. Une fois que toute l'énergie vitale de l'arbre est épuisé par les résurrections, il souffre d'un affaiblissement cumulable de  Racines flétrissantes qui lui inflige 850 000 points de dégâts de Nature chaque seconde pour chaque résurrection.

Le don de la Lieuse-de-vie est une ressource précieuse qu'il faut maintenir en vie :

  • Chaque résurrection draine 3 points d'énergie vitale à l'arbre
  • Maintenez l'arbre en vie au maximum s'il souffre de  Racines flétrissantes 
  • L'arbre possède 10 millions de points de vie et vous n'en aurez qu'un seul

Toutes les 45 secondes en moyenne, les techniques  Bombe d'âme ou  Faux fatale tuent instantanément les personnages-joueurs ciblés. Ces personnages-joueurs tués naturellement doivent ressusciter par les moyens classiques de résurrection en combat puisque l'arbre a pour rôle de gérer les morts obligatoires.


Monde des esprits :

Quand un personnage-joueur est tué par Argus dans le monde physique, il peut libérer l'esprit pour revenir en fantôme dans le monde des esprits. Tant que l'arbre possède de l'énergie, le don d'Eonar ressuscite au prix d'une partie de l'énergie qui réduit à chaque fois qu'un allié est ressuscité au contact de l'arbre. Cependant, si l'arbre ne dispose plus de points d'énergie pour ressusciter, il devient flétri et une charge de  Racines flétrissantes est appliquée à la place, ce qui met une pression supplémentaire sur l'arbre qui lui mènera à sa perte lorsque les charges deviennent élevées.

Soutien du titan : Khaz'goroth


Au cours de la quatrième phase, 3 modules de réorigination apparaissent aux bords du Panthéon pour entamer une  Séquence d'initialisation pendant 20 s. Lorsque les orbes sont crées, ils drainent lentement leurs points de vie pour augmenter le rayon d'Impulsion de réorigination à mesure que dure la canalisation de séquence d'initialisation. Une fois vaincus, les modules infligent  Impulsion de réorigination au raid et la prochaine séquence invoque un module de réorigination supplémentaire.

Lorsque les modules de réorigination sont invoquées dans le Panthéon :

  •  Tuez rapidement les modules avant que la séquence ne se termine
  •  Ne restez pas dans la zone du module de réorigination pour ne pas mourir
  •  Soyez vigilent aux dégâts infligés par la détonation avec l' Impulsion

Au fur et à mesure que la phase progresse, les détonations de l'impulsion seront de plus en plus intenses. N'hésitez pas à utiliser une solide rotation de temps de recharge à partir de la troisième vague. De plus, il sera important de ne pas tuer tous les modules en même temps pour éviter de provoquer une impulsion massive.


Monde des esprits :

Lorsque les modules de réoriginations ont lancé leur impulsion, l'énergie est libérée dans le monde des esprits avec plusieurs  Particule de puissance titanesque. Ces particules sont des orbes qu'il faut récupérer dans le monde des esprits pour fournir 2 points d'énergie à Khaz'goroth afin de canaliser la  Création des titans. Lorqu'il atteint 20 unités d'essence du titan, il renforce le raid avec  Forgé par les titans (+15% dégâts, soins et déplacement). Le principe est notamment de récupérer le maximum de particules pour permettre à Khaz'goroth d'augmenter l'ampleur de l'amélioration qui est cumulable.

 

 Les changements en mode mythique :

Quelques techniques sont extraites de cette phase cachée par WoW-Head contre Sargeras  :

  •  Chaînes de Sargeras : Inflige 500000 points de dégâts d’Ombre toutes les 2 s tant que le personnage-joueur est prisonnier des Chaînes de Sargeras. Cet effet est cumulable.
  •  Châtiment collectif Sargeras inflige Châtiment collectif à la cible toutes les 5 s pendant 10 sec. Chaque coup inflige 60000000 points de dégâts d’Ombre répartis entre les personnages-joueurs à moins de 20 mètres.
  •  Regard de Sargeras : Sargeras soumet les personnages-joueurs à son jugement, ce qui leur inflige Rage de Sargeras et Peur de Sargeras
    •  Peur de Sargeras : Applique Peur de Sargeras sur un personnage-joueur, ce qui déclenche Peur écrasante si un autre personnage-joueur s’approche de lui.
    •  Rage de Sargeras : Applique Rage de Sargeras sur un personnage-joueur, ce qui déclenche Rage déchaînée si un autre personnage-joueur s’approche de lui.
  •  Condamnation de Sargeras : Enchaîne le personnage-joueur à un piquet, ce qui lui inflige 500000 points de dégâts d’Ombre toutes les 0.5 pendant 30 sec. Le personnage-joueur peut briser la chaîne en s’éloignant à 35 m du piquet. Quand la chaîne se brise, le personnage-joueur déclenche Liens brisés.
  •  Rage déchaînée : Inflige 200000 points de dégâts d’Ombre toutes les 0.5 s pendant 30 sec au personnage-joueur affecté par Rage de Sargeras et à tout autre personnage-joueur qui s’approche de lui. Cet effet est cumulable.

Stratégie : 

à venir...

La stratégie condensée d'Argus, l'Annihilateur permet d'avoir les informations clefs de la stratégie complète du boss pour chaque rôle. Il est toutefois conseillé de consulter la stratégie complète pour avoir le maximum de détails sur la structure du combat puisque nous allons résumer les bases sans les informations superflues. Ce kit est une sorte de rappel pour avoir tous les outils en main sur le raid d'Antorus, le trône Ardent.

 GÉNÉRAL :

Argus, l'Annihilateur est le dernier combat du raid à Antorus, le trône ardent : l'incarnation physique de l'âme monde qui manipule les pouvoirs de la création des titans. Ce combat est composé de quatre phases uniques mené par les capacités dévastatrices de la faux de l'Annihilateur, mais chaque titan avec Golganneth (première phase), Aggramar (deuxième phase), Aman'Thul et Gorgannon (troisième phase) et Eonar la Lieuse-de-vie (quatrième phase) vous apporte une aide précieuse pour gérer les principales mécaniques du boss. La rencontre est très visuelle avec plusieurs éléments télégraphiés et une nouvelle mécanique unique sur World of Warcraft avec le monde des esprits.

Première phase : (100% à 70%)

  • Ne restez pas devant Argus pour ne pas subir son attaque spéciale destinée aux tanks avec la  Faux circulaire jusqu'à la fin du combat
  • Regroupez-vous au maximum en mêlée derrière le boss pour gérer les soins de zone de  Rage dévorante 
  • Ne restez pas dans les zones de  Brouillard de mort qui inflige des dégâts très élevés au contact crée par les techniques  Cône de mort et  Fléau de l'âme :
  •  Gestion du Cône de mort : (utilisé lorsqu'il est à 100 points d'énergie toutes les 20 secondes)
    • Soyez réactif à vous déplacer en-dehors de la position verrouillée pendant 2,5 secondes pour ne pas rester dans la zone de  Brouillard de mort qu'il crée
    • Déplacez-vous ensemble de quelques mètres lorsque Argus s'apprête à lancer son  Cône de mort pour ne pas subir d'importants dégâts
    • N'hésitez pas à rester au maximum en mêlée pour réagir à cette compétence puisqu'à distance, il sera plus complexe de sortir du cône
  •  Gestion de l'Orbe de fléau de l'âme : (utilisé toutes les 26 secondes en moyenne avec un orbe invoqué à proximité de mêlée)
    •  Éloignez-vous aux bords du Panthéon pour déposer votre zone de brouillard sur 8 mètres si vous êtes affecté de  Fléau de l'âme 
    • Espacez-vous de vos alliés sur 8 m pour éviter qu'ils restent dans le brouillard lorsque cet effet expire au bout de 8 secondes
    • N'hésitez pas à mitiger au maximum les dégâts périodiques subis toutes les 2 secondes pendant 8 secondes
  • Soutien du titan : Golganneth aide les personnages-joueurs avec  Ciel et mer toutes les 25 secondes pour renforcer vos caractéristiques
    •  Déposez les deux orbes de  Don des mers et  Don des cieux par les deux personnages-joueurs ciblés au bout de 5 secondes
    •  Placez la  Force des mers (2000 hâte et poly) à distance et la  Force des cieux (2000 maîtrise et critique) en mêlée pour permettre de bénéficier d'améliorations
    • Entrez en contact avec l'une des deux améliorations cumulables en fonction de votre classe : cet effet est remis à zéro si vous entrez en contact avec un orbe opposé

Deuxième phase : 70% à 40%

  • Tenez-vous à proximité d'Argus au centre du Panthéon pour ne pas rester dans le  Courroux de Golganneth pendant 10 s au début de la phase
  • Ne restez pas dans la trajectoire des nombreuses lignes de  Tranchants d'oblitération : une hache permanente qui frappe sur une bande pendant 12 secondes
  •  Gestion de l'explosion d'âme : (utilisé à 50% et 100% d'énergie toutes les 22,5 s sur 2 personnages-joueurs aléatoires)
    •  Déplacez-vous et répartissez-vous aux extérieurs du Panthéon à plus de 45 mètres si vous êtes la cible d' Explosion d'âme qui expire au bout de 15 s
    •  Sortez du raid en fonction de votre mobilité et du temps restant sur l'explosion pour que les soigneurs puissent gérer l'effet périodique
    • Restez à plus de 45 mètres des personnages-joueurs affectés pour réduire au maximum les dégâts subis de la  Détonation d'explosion d'âme à expiration
  •  Gestion de la bombe d'âme : (utilisé à 100% d'énergie toutes les 45 s sur 1 personnage-joueur aléatoire)
    •  Tenez-vous à plus de 45 mètres du côté opposé des explosions d'âme si vous êtes la cible de  Bombe d'âme et restez à proximité du tank affecté par  Faveur d'Aggramar
    •  Utilisez un temps de recharge défensif pour lisser les dégâts périodiques majeurs subis de la bombe d'âme qui inflige 500 000 (normal) | 700 000 (héroïque) toutes les 3 s
    • Restez à plus de 45 mètres du personnage-joueur affectés pour réduire au maximum les dégâts subis de la  Détonation de bombe d'âme à expiration

Troisième phase : les constelleurs désignés :

  • Une série de 7 constelleurs désignés apparaissent en cercle aux extérieurs du Panthéon (voir schéma) pendant que Aman'Thul canalise  Déflagration temporelle 
  • Chaque constelleur est affecté par  Les disques de Norgannon pour exposer leur faiblesses élémentaires : +100% de dégâts subis d'une école de magie spécifique
  • Les constelleurs désignés lancent successivement la  Déflagration stellaire toutes les 1,5 s infligeant des dégâts directs à un personnage-joueur aléatoire
  •  Gestion du rayon cosmique : (cible un personnage-joueur aléatoire toutes les 20 s)
    • Placez-vous aux extérieurs avec le constelleur associé si vous êtes ciblé par le  Rayon cosmique qui se déclenche au bout de 6 secondes
    • Ne restez pas dans la trajectoire du rayon cosmique des alliés ciblés et évitez de chevaucher plusieurs faisceau d'énergie cosmique pour ne pas mourir
  •  Gestion de la balise cosmique : (cible un personnage-joueur aléatoire toutes les 20 s pendant 8 s)
    • Interrompez la technique  Balise cosmique avec une attribution sur les 5 constelleurs pour éviter des dégâts majeurs sur le raid
    • En cas d'échec : la position du personnage-joueur est bombardée par  Choc cosmique qui inflige des dégâts importants à tout le raid
  • N'interrompez pas la technique  Déflagration stellaire pour éviter qu'ils ne deviennent insensible pendant 20 secondes à cet effet avec  L'inévitable
  • Continuez d'interrompre la  Balise cosmique toutes les 20 secondes pour empêcher cette technique majeure

Quatrième phase : 40% à 0%

  • Argus tue instantanément tous les personnages-joueurs avec son  Fauchage d'âme par une animation hors du commun : utilisez le bouton « Libérez l'esprit »
  • Dans le monde des esprits :
    • Rejoignez l'arbre crée par Eonar avec  Don de la Lieuse-de-Vie pour vous permettre de ressusciter lorsque vous êtes à proximité
    • Interrompez  La fin de toutes choses (15 s) à la fin de la canalisation d'Argus lorsque plusieurs alliés sont ressuscités comme les tanks et soigneurs
    • Ne rentrez pas en contact avec une âme affamée qui vous repousse en arrière et ralenti de 40% (normal) | 50% (héroïque) pendant 8 s par  Détonation spirituelle
    • Remettez vos consommables comme la rune ou vos améliorations personnelles puisqu'elles sont supprimées à chaque fois que vous êtes mort
    • Chaque résurrection draine 3 points d'énergie vitale à l'arbre jusqu'à ce qu'il disparaisse lorsque ses points de vie tombent à zéro avec  Racines flétrissantes 
    • Ne ressuscitez pas après une erreur personnelle pour éviter d'appliquer une charge supplémentaire de  Racines flétrissantes : utilisez les moyens conventionnels
    • Récupérez le maximum de  Particule de puissance titanesque (orbe gris) par les personnages-joueurs tués de la bombe d'âme et faux fatale à chaque  Séquence d'initialisation
    • Note : L'arbre de la Lieuse-de-vie n'est pas une ressource illimitée puisqu'elle permet de gérer les capacités mortelles avec   Bombe d'âme et  Faux fatale
  • Dans le monde physique :
    • Gérez les techniques principales de la première phase ( Rage dévorante) et de la deuxième phase ( Âme volatile) de la même manière
    • Positionnez Argus à l'un des bords du Panthéon pour se regrouper en mêlée derrière lui et permettre aux  Bombe d'âme et  Explosion d'âme de se mettre à 45 mètres
    • Évitez les nombreuses braises qui chutent sur la plateforme pour ne pas subir des dégâts directs importants et un effet périodique majeur pendant 20 s (cumulable)
    •  Utilisez une immunité ou un temps de recharge défensif robuste puisque les  Bombe d'âme vous tue instantanément sans l'aide d'Aggramar
    • Quelques techniques d'Argus tuent instantanément les personnages-joueurs ciblés par  Bombe d'âme ou  Faux fatale toutes les 45 secondes en moyenne
    • Gérez la  Séquence d'initialisation par les classes à distance et les soigneurs : un drain de ses points de vie qui augmente le rayon d'impulsion de réorigination
    • Ne restez pas dans la zone du module de réorigination pour ne pas mourir de l' Impulsion de réorigination : un module crée supplémentaire à chaque séquence
    • Profitez de l'amélioration de  Forgé par les titans (+15% dégâts, soins et vitesse de déplacement) lorsque Khaz'goroth a rassemblé 10 particules de puissance

role_icone_dps DPS :

  • Argus, l'Annihilateur est principalement un combat à cible unique avec quelques adds pour la troisième et quatrième phase
  • Utilisez le maximum de temps de recharge comme  Furie sanguinaire /  Héroïsme /  Distorsion temporelle à l'ouverture du combat ainsi qu'en quatrième phase
  • N'hésitez pas à utiliser vos deux potions avant la quatrième phase puisque la décimation du raid réinitialise le temps de recharge
  • Infligez le maximum de dégâts à Argus, l'Annihilateur pour éviter que le Panthéon ne soit submergé de  Brouillard de mort par ses techniques en première phase
  • Récupérez l'amélioration cumulable  Force des cieux (2000 hâte et poly) |  Force des mers (2000 maîtrise et critique) pour maximiser vos dégâts infligés en première phase
  • En troisième phase :
    • Profitez de l'amélioration par  Les disques de Norgannon pour infliger 100% de dégâts supplémentaires en fonction de votre spécialisation
    • Répartissez-vous pour gérer chaque constelleur désigné (voir schéma) selon vos sorts et techniques par l'école de magie spécifique
    • N'hésitez pas à maximiser vos effets périodiques et enchaînements pour vaincre les constelleurs désignés plus rapidement : il est important d'en vaincre 2 en priorité
  • En quatrième phase :
    • Invoque 3 modules de réorigination apparaissent aux bords du Panthéon pour entamer une  Séquence d'initialisation pendant 20 s : +1 à chaque vague
    • Tuez rapidement les modules avant que la séquence ne se termine qui augmente le rayon de  Impulsion de réorigination à mesure que dure la canalisation
    • Ne tuez pas tous les modules de réorigination en même temps pour éviter de provoquer plusieurs  Impulsion de réorigination simultanées
    • N'hésitez pas à conserver vos temps de recharge à partir de la troisième vague puisqu'un module supplémentaire est invoqué à chaque séquence
    • Profitez de l'amélioration  Forgé par les titans qui permet d'augmenter vos dégâts infligés de 15% grâce aux particules collectées dans le monde des esprits à chaque séquence

role_icone_dps HEAL : 

  • Soyez vigilent au tank qui encaisse la  Faux circulaire toutes les 10 secondes jusqu'à la fin du combat
  • Maximisez vos soins de zone pour gérer  Rage dévorante qui inflige 1,7M (normal) | 2,5M (héroïque) toutes les 13 secondes en première phase
  • N'hésitez pas à utiliser des temps de recharge comme  Totem de lien d'esprit ou  Mot de pouvoir : Barrière si plusieurs techniques se chevauchent avec  Rage dévorante
  • Soyez vigilent aux personnages-joueurs affectés du  Fléau de l'âme qui subissent des dégâts périodiques toutes les 2 secondes pendant 8 s
  • En deuxième phase :
  • En troisième phase :
    • Les constelleurs désignés infligent des dégâts à des personnages-joueurs aléatoires avec  Déflagration stellaire toutes les 1,5 s
    • Les personnages-joueurs subissent des dégâts lorsqu'ils sont dans la trajectoire du faisceau d'énergie de  Rayon cosmique : notamment si les rayons se chevauchent
    • Soyez vigilent au raid si la technique  Balise cosmique est lancée avec succès puisqu'il va subir des dégâts directs importants puis périodique en 10 s (normal) | 6 s (héroïque)
    • N'hésitez pas à utiliser un temps de recharge si 2  Balise cosmique sont lancés avec succès par le  Choc cosmique
  • En quatrième phase :
    • Utilisez un temps de recharge de raid si  Rage dévorante se chevauche avec des techniques comme  Détonation de bombe d'âme et  Détonation d'explosion d'âme
    • Utilisez vos sorts de soins de zone pour remonter les personnages-joueurs à chaque  Rage dévorante 
    • Les alliés qui échouent sur  Braise de rage subissent des dégâts importants avec un effet périodique cumulable sur 20 s qui risque de mourir
    • Maintenez l'arbre en vie au maximum s'il souffre de  Racines flétrissantes qui lui inflige 850 000 points de dégâts de Nature chaque seconde
    • L'arbre possède 10 millions de points de vie et vous n'en aurez qu'un seul au cours de la phase : n'hésitez pas à lui lancer des réductions de dégâts s'il a plusieurs charges
    • N'hésitez pas à utiliser une solide rotation de temps de recharge à partir de la troisième vague de  Séquence d'initialisation : une détonation infligée sur le raid lorsque vaincu
    • Profitez de l'amélioration  Forgé par les titans qui permet d'augmenter vos soins de 15% grâce aux particules collectées dans le monde des esprits à chaque séquence

role_icone_dps TANK : 

  • Argus frappe dans un demi-cercle par la  Faux circulaire qui inflige des dégâts physiques et applique une charge de +75% (normal) | +150% (héroïque) dégâts subis pendant 15 s
  • Orientez le boss dos à vos alliés pour encaisser l'attaque circulaire sur un demi-cercle devant lui avec  Faux circulaire et laissez-le au centre du Panthéon en première phase
  • Échangez lorsque vous êtes à deux charges de  Faux circulaire avec un temps de recharge de mitigation physique pour encaisser la deuxième attaque
  • N'hésitez pas à vous adapter en fonction de ses temps de recharge variables si vous devez encaisser une troisième  Faux circulaire 
  • En deuxième phase :
    • Positionnez Argus dans le fond du Panthéon pour gérer ses deux compétences :  Faux circulaire et  Âme volatile et maximiser l'espace de combat
    • Profitez de l'amélioration de  Faveur d'Aggramar qui augmente vos points de vie de 100% et votre vitesse de déplacement par cette bénédiction
    • Échangez Argus afin que le tank sous l'effet de l' Avatar d'Aggramar puisse protéger le personnage-joueur affecté par la bombe d'âme aux extérieurs du Panthéon
    • Dirigez-vous vers le personnage-joueur affecté de  Bombe d'âme (100% énergie) si vous êtes sous la bénédiction de  Faveur d'Aggramar pour le protéger
    • Utilisez un temps de recharge défensif magique pour encaisser 7M (normal) | 10M (héroïque) de la  Détonation de bombe d'âme sous la  Faveur d'Aggramar
  • En troisième phase : 2 constelleurs désignés s'activent avec des armes toutes les 30 secondes
    •  Lames de l'éternel (hache à 2-mains) inflige 300% de dégâts physiques en mêlée
    •  Épée du cosmos (épée à 1-main) inflige 200% de dégâts physiques en mêlée et une aura qui renforce ses alliés à moins de 20 mètres
    • Tenez le constelleur désigné avec  Épée du cosmos au centre du Panthéon puisqu'il renforce ses alliés et lui-même par la  Puissance cosmique 
    • Positionnez le constelleur désigné avec  Lames de l'éternel à proximité d'un ennemi pour maximiser vos effets d'enchaînements
    • N'hésitez pas à vous attribuer en fonction des  Disques de Norgannon sur les constelleurs désignés selon votre classe
  • En quatrième phase :
    • Gérez la  Faux circulaire de la même manière que la première et deuxième charge
    • Argus remplace sa technique  Faux circulaire en  Faux fatale en mode héroïque avec une charge permanente qui augmente les dégâts subis de 200% de la faux
    • Encaissez le maximum de  Faux fatale jusqu'à vote mort puisque cette charge est réinitialisée dans le monde des esprits
    • Utilisez le maximum de temps de recharge défensif pour encaisser le maximum de faux létale pour ne pas drainer de l'énergie vitale au Don de la Lieuse-de-vie
    • Récoltez des  Particules de puissance titanesque pour renforcer le raid pendant que le tank secondaire gère le boss
    • Rejoignez l'arbre du  Don de la Lieuse-de-Vie pour ressusciter lorsque le tank secondaire est sur le point de mourir

Maximiser son DPS :

Il est conseillé d'utiliser le maximum de temps de recharge comme  Furie sanguinaire /  Héroïsme /  Distorsion temporelle à l'ouverture du combat puisqu'il permet de pouvoir pousser la première phase pour éviter que le Panthéon ne soit submergé de plusieurs zones de  Brouillard de mort. De plus, ceci permet également de passer à travers la combinaison de la rage dévorante et du cône de mort en même temps.

Ce temps de recharge sera également disponible en quatrième phase puisque le combat dure plus de 10 minutes. N'hésitez pas à l'utiliser lorsque le maximum d'alliés sont en vie avec l'amélioration de  Forgé par les titans pour profiter du maximum de dégâts. Il est également conseillé de l'aligner en même temps qu'une  Séquence d'initialisation pour gérer la détonation par les soigneurs.


WeakAuras :

Pour vous aider à améliorer votre confort sur votre réactivité, nous vous proposons des auras précompilés avec l'Add-on « WeakAuras2 » (n'hésitez pas à consulter notre guide complet) pour Argus, l'Annihilateur qu'il vous suffit d'importer/exporter :

Astuce : Triple-cliquez sur la barre pour sélectionner le tout puis CTRL+C et CTRL+V Importer dans l'Addon.

Le pack ci-dessous comprend les auras suivantes :

dyg9KdqEjvRNIW7jKqP5tvuX9PkQuTFIgqHeQAbvfvslIQu5resOYLufjtPqcr(efrgfvjnOQIkXPOkXKkKqsRsPqQxPuiYUkKqu3IqyAvfvk7IQu(LsHOMxHesmmLshtvAzQQEgfPPPG6AOGTPkQVPamocrlUqcfRJqIwmf18uku6IQkDpQISOcjyFesY5qHCtLIUkkudKqcbhuf1cvfEivHjQG4elfcTruKpsvugPcOtQQyLkv5LuLQAMkqNPqcP2Pc9tcvdLq5OkfswQsv9uOPQOtTkITsvQYxjKuJLqcHolvrvRvPqWBvku1Cvk4UkfQSxXFPQgmvoSu9WcPEmknzv6YK2Sk8zcgTkYPbwTQi1RPiQzRKBtHDd63OA4sYXvkuSCP8CknDKRlX2vQ8DuuJxszwkiDEZmypZqbTb)92WE7NHGgbVbVzg8cSpDbYsGDAW(AfSZsGD6Sbee02M8RMrr8UnOwRQdV6npc2ubahoRxPbfA8svqRUoeJdGuWhIpNIV5GFzAg8Qw2GI1BsNNx0IIcSVulROffvPZRFzS0jcP77QavViDIIWJfWeMaRanafewmMnGGG2Sz8ni4gC()kDIq6o3ekwPZRNHeVvSEj4I3VzgK6lfs)zg0OSiqMHcfK6lfszg0OSiqMHcfSXxAMbnklcKzOqbVGJdaBzr1ZmOrzrGmdfkyRZQzg0OSiqMHcfeafA8svMbnklcKzOqbR2vr9LcPmdAuweiZqHcE0zjahMzqJYIazgkuWIv9zxDRnMdfkiBMz8nZGKwJEzIdjeycnJM(hSZsGD6Sbee02M8RMrr8Uni1accAlZG2kDT(CdguOXlv(S8cKc(ge2nuBMz8nit9snPJf0ylRoOPz8pit9snP7Ot9LgkiBXsCd)tGRgKag6nybQ7uifKag6n4vnxooM1R0Gd88(BYeJhmOUtHuqp4gM7K0nixiyXQ(2kDT(CJ5GWUHgC)caQTG2kDT(CTzMX3m(pSihMrmkJ)z8NbrU1ugfkyXQ(2kLfCay9lqafZblw1VabuEeuOXlv(S8cKeVsBDI3ckQ8uOGvnUqtTwXAklWc4WmoCqsRrVIXbqk4uCXcEsbcNOm(82GlE)MzqQVui9NzqJYIazgkuWIv9H6oTfZbP(sHuMbnklcKzOqbvilVajTbUb)3YO)GToRMzqJYIazgkuWIv9vilVajTbU5rWl44aWwwu9mdAuweiZqHc24lnZGgLfbYmuOGaOqJxQYmOrzrGmdfk4rNLaCyMbnklcKzOqbR2vr9LcPmdAuweiZqHcfSU4hhwLY4pdbVaB1Qx)dlhMXxtzyamsKbHfJzdiiOnBgFd2ubahoRxPbbSCyWlW(0filb2Pb7W6bRj(XHvPm()YqqsRr)mXHecmHMrt)dsAn6)lSBEP38iOj4CJmU1BMgK0A0ltCif8mll4QqQVKoXAQfCviB9GGBWZnHIv6eH0XuVut6ybn2YQdAAqsRr)mXHuWZSSGRcP(s6eRPwWvHS1dYm4sNY4ZBdYYHxab4qBMz8nZGSNuwtoZGudiiOTmUn4UEd0nV0GwQZAY2G8QGIkpfCxFv0G)HcYEQdfuBMz8nZG76RIMhbRA8kTr1dkS4mhkuOqbz581LZmmpcsAn61doK6aOHcPGIZ4j(ziFdLX)mdkS4mhZbjTg9YehsiWeAgFzi4fyRw96tTgf8PasNhIwuKg)kDd5R0TP47pLUNci37PQcwx8JdRsz8xKBd2zjWoD2accABt(vZOiE3gSZsao0Mzql1BuMbT8c8g8dK02rNv3W57vCODdIATBYNlTUDdBQxqFdiVaV2nCg0giVb9gxqi4L7BOwBxqJ5GxUVLxG38iuOGKwJE)c7Mx6npc2HaJob4WmdA0bWmdw1uRsb7RQtDXklRgKQxPbRAQvPqHcsnGGG2YmOTsxRp3G)dlY3Nzi4T06eGdd(7ngck04LkFwEbsbFdwSQVTszbhaw)ceqXCWRAUCCmRxPbh4593KjgpyqQELgu3PqkOTsxRpxBMz8nJ)mykJ2AAOGcnEPYNLxGK4vARt8wqrLNcQ7uif0dUH5ojDdYfcwSQVTsxRp38iiSBOb9q0EUbvP7QsNbVrblqDNcPGeWqVbHDd1MzgFdYeVXQs3vTshlql1cfSyv)ceq5rq2IL4g(Naxnibm0BOGhCif8mll4QqQVKoXAQfCviB9GKwJE9GdPoaAOqkO4mEIFgY3GvnUqtTwXAklWc4WmoCqsRrVIXbqk4dXNtX3mOvxhIXbqkOhFhNF3piP1OFM4qIPvxWguCgph8Z43GNuGWjkmXWZm6zr(SPd)(ksg9SP)BZHig(5GxGTA1R)HLdZOPdlsgEMHGlE)MzqQVui9NzqJYIazgkuWIv9H6oTfZbP(sHuMbnklcKzOqbvilVajTbUb)3YO)GToRMzqJYIazgkuWIv9vilVajTbU5rWl44aWwwu9mdAuweiZqHc24lnZGgLfbYmuOGaOqJxQYmOrzrGmdfk4rNLaCyMbnklcKzOqbR2vr9LcPmdAuweiZqHcfeWYH5rWdoKqGj0mo82GKwJ(9GdPoaAOqk4Nr8Zq(gewmMnGGG2Sz8niP1Oxp4lElZm(MX3m(NX3mAAgFZ4Wz8nuWlW(0filb2Pb7W6bjTg9YehsmT6c2GZb(XdVV4mEo4NXVbBQaGdN1R0GKwJcsAn6)lSBEP3yoiP1OFM4qcbMqZ4)WbjTg9lghaPGE8DC(D)GKwJ(zIdPGm1aMq62Ok9BRtDPBodsAn6n4q4xbniP1OxM4qkitnGjKUnQs)26ux6MZG9cXJ5GMGZnY4wVzAWNUyjWr9GE8DC(D)GKwJ(d(uvbb3GNBcfR0jcPZdr75guLURkDg8gf0sawtU(qkTob4WyoiZGlDkmXW72Hz0pdpZW2Hz4FyrUnhIy4HdYY5RlNz4uRrFHDZl9MhbbWDAZQXCqsRr)EWx8wMz8nJVz8pJVz00m(MXHZ4BOGaiG8TuVr6nJVbz581LZmmpcEvBNkToPXCOmAAMbfwCMJ5GKwJEzIdjeycnJVme8cSvRE9PwJc(uaPB)ZE2xPBiIEJO3t89ppo)kDIq6EQQGDwcStNnGGG22KF1mkI3TbjTg9(f2nV0BEe0QRdX4aif0JVJZV7hKAabbTLzqBLUwFUb)zya)m65G3sRtaomOPbfA8sLplVaPGVblw13wPSGdaRFbcOyo4vnxooM1R0Gd88(BYeJhmivVsdQ7uif0wPR1NRnZm(MXFgmLrBnnuq2IL4g(Naxnibm0BqDNcPGEWnm3jPBqUqWIv9Tv6A95MhbHDdn4(Dbv6UI(j74ToK0GfOUtHuqcyO3GWUHAZmJVbzI3yvP7QwPJfOLAHcwSQFbcO8iOqJxQ8z5fijEL26eVfuu5PqbVQTtLwN0yoyvJl0uRvSMYcSaomJdhK0A0RyCaKc(q85u8ndsAn61doK6aOHcPGIZ4j(ziFdsAn6NjoKyA1fSbfNXZb)m(n4jfiCIctm8mJEwKpB6WVVIKrpB6)2CiIHhqWlWwT61)WYHz810NFh(5GlE)MzqauOXlvzg0OSiqMHcfSyvFOUtBXCqQVuiLzqJYIazgkuqfYYlqsBGBW)Tm6pyRZQzg0OSiqMHcfSyvFfYYlqsBGBEe8cooaSLfvpZGgLfbYmuOGn(sZmOrzrGmdfki1xkK(ZmOrzrGmdfk4rNLaCyMbnklcKzOqbR2vr9LcPmdAuweiZqHcfeWYH5rW6IFCyvkJMYW2GhCiHatOzC4TbjTg97bhsDa0qHuWpJ4NH8niSymBabbTzZ4BqsRrVEWx8wMz8nJVz8pJVz00m(MXHZ4BOGDiWOtaomZGgDamZGu9knyvtTkfSQPwLc2xvN6IvwwnuOGxG9PlqwcStd2H1dsAn6LjoKyA1fSbNd8JhEFXz8CWpJFd2ubahoRxPbjTgfK0A0)xy38sVXCqsRr)mXHecmHMX)HdsAn6xmoasb947487(bjTg9gC)o4kDxdHGKwJ(d(uvbnbNBKXTEZ0G9cXJ5GKwJEzIdPGm1aMq62Ok9BRtDPBodcUbp3ekwPtes3(Dbv6UI(j74ToK0GKwJ(zIdPGm1aMq62Ok9BRtDPBodYm4sNctmWW7ldmiYNzqKm8B6RPpNdrm8Wbz581LZmCQ1OVWU5LEZJGKwJ(9GV4TmZ4BgFZ4FgFZOPz8nJdNX3qbbWDAZQXCqlbyn56dP06eGdJ5GaiG8TuVr6nJVbz581LZmmpcEWHuWZSSGRcP(s6eRPwWvHS1dLXHZmiP1OxM4qcbMqZ4)FW6IFCyvkJIy4Nd2zjWoD2accABt(vZOiE3gSZsao0Mzql1BuMbVCFHfN5yo4L7B5f4npcA5f4n4hiPTJoRUHZ3lhA3GOw7M85sRB3GyCM125sRB3uVG(gqEbETB4lk2599(VEJlieuyXz2)O1n0GIATBYNlTUvuEUjuSsNiKoMwI(j9I0DvPBzsIwuWqdfki1accAlZG2kDT(CdguOXlv(S8cKc(gSyvFBLYcoaS(fiGI5GSflXn8pbUAqcyO3GfOUtHuqcyO3Gx1C54ywVsdoWZ7VjtmEWG6ofsb9GByUts3GCHGfR6BR016ZnMdAR016Z1MzgFZ4)WI0ug9COGWUHgCYBuPPxPB)UGge2nuBMz8nitlr)KEr6UQ0TmjrlkyOHcwSQFbcO8iOqJxQ8z5fijEL26eVfuu5PqbjTg96bhsDa0qHuqXz8e)mKVbRACHMATI1uwGfWHzC4GKwJEfJdGuWhIpNIVzWtkq4eLXN3gCX73mds9LcP)mdAuweiZqHcwSQpu3PTyoi1xkKYmOrzrGmdfkOcz5fiPnWn4)wg9hS1z1mdAuweiZqHcwSQVcz5fiPnWnpcEbhha2YIQNzqJYIazgkuWgFPzg0OSiqMHcfeafA8svMbnklcKzOqbp6SeGdZmOrzrGmdfky1UkQVuiLzqJYIazgkuOGSC4fqao0MzgFZmi7jL1KZmi1accAlJBdYRcUX6PG76RIg83BmeCxVb6MxAqTwfO1jahobgAOGSN6qb1MzgFZm4U(QO5rWQgVsBu9GcloZHcfkuqyXy2accAZMX3GnvaWHZ6vAqalhg8cSpDbYsGDAWoSEqsRr)mXHecmHMrt)dYm4sNY4ZBdsAn6)lSBEP38iiP1O3GpeNXE23ncbnbNBKXTEZ0GKwJEzIdPGNzzbxfs9L0jwtTGRczRheCdEUjuSsNiKoMwI(j9I0DvPBzsIwuWqdwt8JdRsz8)LHGKwJ(zIdPGNzzbxfs9L0jwtTGRczRh8cSvRE9pSCyWGSC(6YzgMhHYidzgK0A0ltCiHatOz8)pyNLa70zdiiOTn5xnJI4DBqQbee0wMbTv6A95gmiSBO2mZ4BWhnEbSw92v6UQ0zWBuOGcnEPYNLxGuW3GSflXn8pbUAqcyO3GfOUtHuqcyO3G6ofsb9GByUts3GCHGfR6BR016ZnMdc7gAWjVrLMELU97cAqHgVu5ZYlqs8kT1jElOOYtblw13wPSGdaRFbcOyoyXQ(fiGYJG2kDT(CTzMX3m(pSiFFEaHcEvZLJJz9kn4apV)MmX4bdfSQXfAQ1kwtzbwahMXHdsAn6vmoasb947487(bpPaHtugFEBWfVFZmi1xkK(ZmOrzrGmdfkyXQ(qDN2I5GuFPqkZGgLfbYmuOGkKLxGK2a3G)Bz0FWgFPzg0OSiqMHcfSyvFfYYlqsBGBEe8cooaSLfvpZGgLfbYmuOGToRMzqJYIazgkuWJolb4WmdAuweiZqHcwTRI6lfszg0OSiqMHcfeafA8svMbnklcKzOqHcEb2NUazjWonyhwp4fyRw96Fy5WGbBQaGdN1R0GawomiP1OFM4qk4zwwWvHuFjDI1ul4Qq26bjTg9ZehsiWeAgn9piP1O3GpeNXE23ncbRj(XHvPm(lYTbnbNBKXTEZ0GKwJEzIdPGNzzbxfs9L0jwtTGRczRheCdEUjuSsNiKUhnEbSw92v6UQ0zWBuqMbx6ugFEBqyXy2accAZMX3G1f)4WQugfXWphKLZxxoZWyoyNLaCOnZGwQ3OmdE5(cloZ5rqHfNz)Jw3qdkQ1UjFU06wr55MqXkDIq6E04fWA1BxP7QsNbVrbfwCM97SeGddApXzoOLxGx)MwPDkJVBdE5(loVkpcA5f4n4hiPTJoRUHZ3lhA3GOw7M85sRB3GyCM125sRB3uVG(gqEbETBWYH9M34ccbVCFlVaV5rOqHY4ZzgK0A0VyCaKcofxSGKwJEzIdjeycnJ))b7SeyNoBabbTTj)QzueVBdsnGGG2YmOTsxRp3GbfA8sLplVaPGVblw13wPSGdaRFbcOyoiBXsCd)tGRgKag6nybQ7uifKag6n4vnxooM1R0Gd88(BYeJhmOUtHuqp4gM7K0nixiyXQ(2kDT(CJ5G2kDT(CTzMX3m(ZGiFE4Ndfe2n0G7xaqTfSyv)ceq5rqy3qTzMX3GdHdLURALowGwQfkOqJxQ8z5fijEL26eVfuu5PqbRACHMATI1uwGfWHzC4GKwJEfJdGuWhIpNIVzWtkq4eLXbWqWfVFZmi1xkK(ZmOrzrGmdfkyXQ(qDN2I5GuFPqkZGgLfbYmuOGkKLxGK2a3G)Bz0FWwNvZmOrzrGmdfkyXQ(kKLxGK2a38i4fCCayllQEMbnklcKzOqbB8LMzqJYIazgkuqauOXlvzg0OSiqMHcf8OZsaomZGgLfbYmuOGv7QO(sHuMbnklcKzOqHcwx8JdRsz8)FBWolb4qBMbTuVrzg0qT2UGg0ZH94yaVxgoo8CgOTsxlr5pdI85HFwuU1Z50g)q4qP7QwPJfOLABCEoN8CAs3TdTshdsNv6eLsNrx0IIm1awv68C8CKo2gGaBmfn4L7B5f4npcAOwBxq9P6vAq8SNpOLxG3GFGK2o6S6goFVCODdIATBYNlTUDdIXzwBNlTUDt9c6Ba5f41Ublh2BEJlie8Y9nuRTlO5rOqbVaB1Qx)dlhMXxtzyamsKbHfJzdiiOnBgFd2ubahoRxPbbSCyWlW(0filb2Pb7W6bjTg9ZehsiWeAgn9piP1O)VWU5LEZJGKwJEd6XNVmwuedsAn6LjoKcEMLfCvi1xsNyn1cUkKTEqtW5gzCR3mni4g8CtOyLoriDdHdLURALowGwQfSM4hhwLY4lJ2gKzWLoLXbWqqsRr)mXHuWZSSGRcP(s6eRPwWvHS1dYY5RlNzyEekJdiZGKwJ(fJdGuWP4IfK0A0ltCiHatOz8)pyNLa70zdiiOTn5xnJI4DBqQbee0wMbTv6A95gmOqJxQ8z5fif8nyXQ(2kLfCay9lqafZbzlwIB4FcC1GeWqVblqDNcPGeWqVbVQ5YXXSELgCGN3FtMy8Gb1DkKc6b3WCNKUb5cblw13wPR1NBmh0wPR1NRnZm(MXFge5ZdpGqbHDdn4(fauBblw1VabuEee2nuBMz8n4q4qP7QwPZqB2qbfA8sLplVajXR0wN4TGIkpfkyvJl0uRvSMYcSaomJdhK0A0RyCaKc(q85u8ndEsbcNOmoagcU49BMbbqHgVuLzqJYIazgkuWIv9H6oTfZbP(sHuMbnklcKzOqbvilVajTbUb)3YO)GToRMzqJYIazgkuWIv9vilVajTbU5rWl44aWwwu9mdAuweiZqHc24lnZGgLfbYmuOGuFPq6pZGgLfbYmuOGhDwcWHzg0OSiqMHcfSAxf1xkKYmOrzrGmdfkuW6IFCyvkJ))Bd2zjahAZmOL6nkZGgQ12f0GEoShhd49YWXHNZaTv6Ajk)zqKpp8aeLB9CoTXpeou6UQv6m0MDJZZ5KNtt6UDOv6yq6SsNOu6ojArbsLophphPRIVQVRVuiRg8Y9T8c8MhbnuRTlO(u9kniE2Zh0YlWBWpqsBhDwDdNVxo0UbrT2n5ZLw3UbX4mRTZLw3UPEb9nG8c8A3GLd7nVXfecE5(gQ12f08iuOGxGTA1R)HLdZ4RPmmagjYGWIXSbee0MnJVbBQaGdN1R0Gawom4fyF6cKLa70GDy9GKwJ(zIdjeycnJM(hK0A0)xy38sV5rqsRrVb387(bjTg9YehsbpZYcUkK6lPtSMAbxfYwpOj4CJmU1BMgeCdEUjuSsNiKUHWHs3vTsNH2SbRj(XHvPm(YOTbzgCPtzCameK0A0ptCif8mll4QqQVKoXAQfCviB9GSC(6YzgMhHYOiZmiP1OxM4qcbMqZOP)b7SeyNoBabbTTj)QzueVBdsnGGG2YmOTsxRp3GbfA8sLplVaPGVbfA8sLplVajXR0wN4TGIkpfKTyjUH)jWvdsad9gSa1DkKcsad9gu3PqkOhCdZDs6gKleSyvFBLUwFUXCqBLUwFU2mZ4Bg)zWugT10m(NXFgmLrBFdfSyvFBLYcoaS(fiGI5GfR6xGakpcc7gQnZm(gKjEJvLURALowGwQLX)GmXBSQ0DvR0zOnBOGWUHgC)caQTqbRACHMATI1uwGfWHzC4GNuGWjkJmABWfVFZmi1xkK(ZmOrzrGmdfkyXQ(qDN2I5GuFPqkZGgLfbYmuOGkKLxGK2a3G)Bz0FWwNvZmOrzrGmdfkyXQ(kKLxGK2a38i4fCCayllQEMbnklcKzOqbB8LMzqJYIazgkuqauOXlvzg0OSiqMHcf8OZsaomZGgLfbYmuOGv7QO(sHuMbnklcKzOqHcwx8JdRsz00H3g8cSvRE9pSCygFnLHbWirgK0A0Rh8fVLzgFZ42m(hMePiFMbgTLrIKHHF(5NF(30CicgmnuqyXy2accAZMX)GxG9PlqwcStd2H1d2ubahoRxPbbSCyWAIFCyvkJmy62GKwJ(zIdjeycnJM(hK0A0)xy38sV5rqWn45MqXkDIq6yI3yvP7QwPJfOLABKn0wqsRrVmXHuWZSSGRcP(s6eRPwWvHS1dAco3iJB9MPb73lGaCyF5tnGGG2SzMX3mdsnGGG2YmivVsd2lTEqBXSUtHewooa1c67XzC6JZZ7pdQ7uifCGAFrNcc7gQnZm(gKjEJvLURALowGwQLX)GmXBSQ0DvR0zOnBOG2kDT(CTzMX3m(ZGPmARPz8pJ)mykJ2(gkOTyw3PqsSMEaQfef77GdgSabuWQvVU2cEvZLJJz9kn4apV)MmX4bdfSaPgqqqBzgkuOGKwJ(zIdPGNzzbxfs9L0jwtTGRczRhKzWLoLrgTniP1OxM4qIPvxWgCoWpE49fNXZb)m(nilNVUCMH5rOmYOmdsAn6LjoKqGj0mA6FWolb2PZgqqqBBYVAgfX72GDiWOtaomZGgDamZGvn1QuWQYYQbP6vAWQMAvkuOGudiiOTmdAR016ZnyqHgVu5ZYlqk4BWIv9Tvkl4aW6xGakMdYwSe3W)e4QbjGHEdwG6ofsbjGHEdEvZLJJz9kn4apV)MmX4bdQ7uif0dUH5ojDdYfcwSQVTsxRp3yoOTsxRpxBMz8nJ)mWW)2THcc7gAWjVrLMELU97cAqy3qTzMX3Gm13PLM0DnPZccTUrVfkyXQ(fiGYJGcnEPYNLxGK4vARt8wqrLNcfK0A0RyCaKc6X3X539dEsbcNOmYOTbx8(nZGuFPq6pZGgLfbYmuOGfR6d1DAlMds9LcPmdAuweiZqHcQqwEbsAdCd(VLr)bBDwnZGgLfbYmuOGfR6RqwEbsAdCZJGxWXbGTSO6zg0OSiqMHcfSXxAMbnklcKzOqbbqHgVuLzqJYIazgkuWJolb4WmdAuweiZqHcwTRI6lfszg0OSiqMHcfk4fyRw96Fy5WGbVa7txGSeyNgSdRhK0A0Rh8fVLzgFdtdZOHz49NrB3()82FgTD4CicggoJMMXTHcclgZgqqqB2m(hSPcaoCwVsdcy5WGKwJEzIdPGNzzbxfs9L0jwtTGRczRhK0A0BqX2x8PO3i6zIEJyqWn45MqXkDIq6yQVtlnP7AsNfeADJElOj4CJmU1BMgSFVacWH9Lp1accAZMzgFZmi1accAlZGu9knyV06bTfZ6ofsy54aulOVhNXPpopV)mybcOGvREDTfu3Pqk4a1(Iof0wmR7uijwtpa1cII9DWbdAR016Z1MzgFZ4pdm8VDBOGWUHAZmJVbzQVtlnP7AsNfeADJEluWIv9lqaLhblqDNcPG9cXdEvZLJJz9kn4a)oOymX4bdfSaPgqqqBzgkuOG1e)4WQugzW0TbzgCPtzKrBdwx8JdRsz00H3geabKVL6nsVz8nilNVUCMHXCOm(UnZGKwJEzIdjeycnJVmeSZsGD6Sbee02M8RMrr8UniP1O3VWU5LEJ5GudiiOTmdc7gQnZm(g88Uo1Bs31Koli06g9wOG2kDT(CTzMX3m(ZadVmIrHcYwSe3W)e4QbjGHEdfK0A0RhCi1bqdfsbfNXt8Zq(gSQXfAQ1kwtzbwahMXHdsAn6vmoasbFi(Ck(MbpPaHtugF3Un4I3VzgK6lfs)zg0OSiqMHcfSyvFOUtBXCqQVuiLzqJYIazgkuWIv9B8LMhbvilVajTbUb)3YO)GToRMzqJYIazgkuWIv9vilVajTbU5rWl44aWwwu9mdAuweiZqHc24lnZGwauyPbNNh9(bnklcKzOqbbqHgVuLzqJYIazgkuWJolb4WmdAuweiZqHcwTRI6lfszg0OSiqMHcfkyDXpoSkLrthEBWlWwT61)WYHbdclgZgqqqB2m(g8cSpDbYsGDAWoSEqsRrVmXHetRUGn4CGF8W7loJNd(z8BWMka4Wz9kniGLddsAn6NjoKqGj0mo8FqsRr)FHDZl9MhbjTg9g88Uo1Bbb3GNBcfR0jcP78Uo1Bs31Koli06g9wqsRrVmXHuWZSSGRcP(s6eRPwWvHS1dAco3iJB9MPb73lGaCyF5tnGGG2SzgkynXpoSkLrgmDBqMbx6ugF3Unyhcm6eGdZmOrhaZmilFXB7NX3GS8fVDoJVbRAQvPGvLLvdwlJBdAz7lTwgFd2xvN6zCBW6zCBW(Q6uFwVsdAPwhiCIcYYx82Jm(gKLV4nplJVb7RQtDMkq2GsN0jDs3rbYsao0RvnUqtT2HkDwQ3OHkDxDrDVi3t6KoPt6KoPRPuPbLol1BK0Trs68AvJl0uRv62OLURUOUxK7jDsN0jDk8k3t6KUGw2(sRNX3Gno1jnJBdwSQFFvDQNhHcfK0A0ptCif8mll4QqQVKoXAQfCviB9GSC(6YzgMhHY47BMbjTg9YehsiWeAg))d2zjWoD2accABt(vZOiE3gKAabbTLzqBLUwFUbdk04LkFwEbsbFdc7gQnZm(g8BTQf3c4qP7AsIwuWqdfKTyjUH)jWvdsad9gSa1DkKcsad9g8QMlhhZ6vAWbEE)nzIXdgu3PqkOhCdZDs6gKleSyvFBLUwFUXCqy3qd(9kOsh)q6e38cqARtaomOTsxRpxBMz8nJ)mS95NzuOGfR6BRuwWbG1VabumhSyv)ceq5rqHgVu5ZYlqs8kT1jElOOYtHcsAn61doK6aOHcPGIZ4j(ziFdw14cn1AfRPSalGdZ4WbjTg9kghaPGpeFofFZGNuGWjkJpVn4I3VzgK6lfs)zg0OSiqMHcfSyvFOUtBXCqQVuiLzqJYIazgkuqfYYlqsBGBW)Tm6pyRZQzg0OSiqMHcfSyvFfYYlqsBGBEe8cooaSLfvpZGgLfbYmuOGn(sZmOrzrGmdfkiak04LQmdAuweiZqHcE0zjahMzqJYIazgkuWQDvuFPqkZGgLfbYmuOqbRl(XHvPmkIHFoyNLaCOnZGwQ3OmdE5(cloZ5rqHfNz)Jw3qdkQ1UjFU06wr55MqXkDIq6(wRAXTaou6UMKOffm0GcloZ(DwcWHbTN4mh0YlWBWpqsBhDwDdNVxo0UbrT2n5ZLw3UbX4mRTZLw3UPEb9nG8c8A3WxuSZ779F9gxqi4L7B5f4npcfk4fyRw96Fy5Wm(oGbiY))beewmMnGGG2Sz8n4fyF6cKLa70GDy9GnvaWHZ6vAqalhgKzWLoLXN3gK0A0ptCiHatOz00)GKwJ()c7Mx6npcwt8JdRsz8)LHGKwJEdU5NXpI4H4B(4BqWn45MqXkDIq6(wRAXTaou6UMKOffm0GMGZnY4wVzAW(9ciah2x(udiiOnBMHcsAn6LjoKcEMLfCvi1xsNyn1cUkKTEqsRr)mXHuWZSSGRcP(s6eRPwWvHS1dYY5RlNzyEekJV)zgK0A0ltCiHatOz8)pyNLa70zdiiOTn5xnJI4DBqQbee0wMbTv6A95gmOqJxQ8z5fif8nyXQ(fiGYJGSflXn8pbUAqcyO3GfOUtHuqcyO3Gx1C54ywVsdoWZ7VjtmEWG6ofsb9GByUts3GCHGfR6BR016ZnMdc7gAWVxbv64hsN4MxasBDcWHbTv6A95AZmJVz8NHxggW2qblw13wPSGdaRFbcOyoiSBO2mZ4BWhCdZQ0DnjrlkyOHck04LkFwEbsIxPToXBbfvEkuqsRrVEWHuhanuifuCgpXpd5BWQgxOPwRynLfybCyghoiP1OxX4aif8H4ZP4Bg8Kceorz85Tbx8(nZGaOqJxQYmOrzrGmdfkyXQ(qDN2I5GuFPqkZGgLfbYmuOGkKLxGK2a3G)Bz0FWwNvZmOrzrGmdfkyXQ(kKLxGK2a38i4fCCayllQEMbnklcKzOqbB8LMzqJYIazgkuqQVui9NzqJYIazgkuWJolb4WmdAuweiZqHcwTRI6lfszg0OSiqMHcfkyDXpoSkLrrm8Zb7SeGdTzg0s9gLzWl3xyXzopckS4m7F06gAqrT2n5ZLw3kkp3ekwPtes3dUHzv6UMKOffmuPZRI97LGwEbEdI8c8UbpAANknDddcyp59bqHn8Xd)bbSNKoVpak4JvklOV2(6nUGqqHfNz)olb4WG2tCMdAOwBxq9P6vAqp)3bhm4L7B5f4npcE5(gQ12f08iOHATDbn4gT09q8nF8v6gIjjApx38R0HmEFPBtX)iDB0Hcf8cSvRE9pSCygFhWae5))acclgZgqqqB2m(h8cSpDbYsGDAW(AfSPcaoCwVsdcy5WGmdU0Pm(82GKwJ(zIdjeycnJM(hK0A0)xy38sV5rWAIFCyvkJ)VmeK0A0BWhF8mP7H4B(4BqWn45MqXkDIq6EWnmRs31KeTOGHkDEvSFVe0eCUrg36ntd2Vxab4W(YNAabbTzZmJVzgKAabbTLzqQELg0sDQydAlM1DkKWYXbOwqFpoJtFCEE)zWkTXQq6K2x0PGdVnOUtHuWbQ9fDkybcOGM5w7BWIv9Tvkl4aW6xGakpcAlM1DkKeRPhGAbrX(o4GblqDNcPG9cXdwSQFbcO8iyXQ(vAJvH0jTVOt5rWkTXQq6K2x0jFEL26eVfuu5PGSflXn8pbUAqcyO3qblqQbee0wMblqaf0m3AFdwSQVTszbhaw)ceq5rOqHcsAn6LjoKcEMLfCvi1xsNyn1cUkKTEqsRr)mXHuWZSSGRcP(s6eRPwWvHS1dYY5RlNzyEekJVMMzqsRrVmXHecmHMX))GDwcStNnGGG22KF1mUni1accAlZG2kDT(CdguOXlv(S8cKc(ge2nuBMz8n4dUHzv6UMKOffm0qbVQ5YXXSELgCGN3FtMy8GblqDNcPGeWqVblw13wPSGdaRFbcOyoOUtHuqp4gM7K0nixiyXQ(2kDT(CJ5G2kDT(CTzMX3m(ZWlddyBOGWUHg87vqLo(H0jU5fG0wNaCyWceqbfA8svWIv9lqaLhbfA8sLplVajXR0wN4TGIkpfKTyjUH)jWvdsad9gkiP1Oxp4qQdGgkKckoJN4NH8nyvJl0uRvSMYcSaomJdhK0A0RyCaKcofxSGNuGWjkJpVn4I3VzgeafA8svMbnklcKzOqblw1hQ70wmhK6lfszg0OSiqMHcfuHS8cK0g4g8FlJ(d26SAMbnklcKzOqblw1xHS8cK0g4MhbVGJdaBzr1ZmOrzrGmdfkyJV0mdAuweiZqHcs9LcP)mdAuweiZqHcE0zjahMzqJYIazgkuWQDvuFPqkZGgLfbYmuOqbRl(XHvPm(ZqWolb4qBMbTuVrzg8Y9fwCMJ5GwEbEd(bsA7OZQB489YH2niQ1UjFU062nigNzTDU062n1lOVbKxGx7g(IIDEFV)R34ccbVCFlVaV5rOqbVaB1Qx)dlhMX3bmar()pGGWIXSbee0MnJ)bVa7txGSeyNgSVwbBQaGdN1R0GawomiZGlDkJpVniP1OFM4qcbMqZOP)bjTg9)f2nV0BEeSM4hhwLY4Vi3gK0A0BWhIZyp77gHGGBWZnHIv6eH09GBywLURjjArbdv68k1HMSxcAco3iJB9MPb73lGaCyF5tnGGG2SzMX3mdsnGGG2YmivVsd2lTEWcu3PqkyVq8Gx1C54ywVsdoWVdkgtmEWG6ofsb94uNKUnvRTlOblqafSA1RRTG2kDT(CTzMX3m(ZadVmIrHcc7gQnZm(g88Uo1Bs31Koli06g9wOG2IzDNcjSCCaQf03JZ40hNN3Fg0wmR7uijwtpa1cII9DWbdYwSe3W)e4QbjGHEdfSaPgqqqBzgkuOGKwJEzIdPGNzzbxfs9L0jwtTGRczRhuyXzopcsAn6NjoKcEMLfCvi1xsNyn1cUkKTEqwoFD5mdZJqz8D4mdsAn6LjoKqGj0m()hSZsGD6Sbee02M8RMrr8UnyNLaCOnZGwQ3OmdE5(cloZXCWl33YlWBEe0YlWRFtR0oLX3TbVC)fNxLhbT8c8g8dK02rNv3W57LdTBquRDt(CP1TBqmoZA7CP1TBQxqFdiVaV2ny5WEZBCbHGcloZ(hTUHguuRDt(CP1TIYZnHIv6eH09Tw1IBbCO0DnjrlkyOHcfKAabbTLzqBLUwFUbdwSQVTszbhaw)ceqXCqHgVu5ZYlqk4Bq2IL4g(Naxnibm0BWcu3Pqkibm0BqDNcPGEWnm3jPBqUqWIv9Tv6A95gZbTv6A95AZmJVz8NHxr(YqOGcnEPYNLxGK4vARt8wqrLNcc7gQnZm(gC26q2tDijDxtIBEbir)KwNaCyOGfR6xGakpcc7gAWVxbv64hsN4MxasBDcWHbVQ5YXXSELgCGN3FtMy8GHcsAn61doK6aOHcPGIZ4j(ziFdw14cn1AfRPSalGdZ4WbjTg9kghaPGpeFofFZGNuGWjkJpVn4I3VzgK6lfs)zg0OSiqMHcfSyvFOUtBXCqQVuiLzqJYIazgkuqfYYlqsBGBW)Tm6pyJV0mdAuweiZqHcwSQVcz5fiPnWnpcEbhha2YIQNzqJYIazgkuWwNvZmOrzrGmdfk4rNLaCyMbnklcKzOqbR2vr9LcPmdAuweiZqHccGcnEPkZGgLfbYmuOqbBQaGdN1R0GawomiP1OFM4qk4zwwWvHuFjDI1ul4Qq26bjTg9ZehsiWeAgn9piP1OxM4qk4zwwWvHuFjDI1ul4Qq26bjTg9g8H4m2Z(Uriy)EbeGd7lFQbee0MnZqbnbNBKXTEZ0GGBWZnHIv6eH0nBDi7PoKcwt8JdRsz8xKBdsAn6)lSBEP38iiZGlDkJpVn4fyF6cKLa70GDy9GWIXSbee0MnJVbRl(XHvPmkIHFo4fyRw96Fy5Wm(oGbiY))beKLZxxoZW8iugFziZGcloZXCqsRrVmXHecmHMXxgcEb2QvV(uRrbFkG09q8nF8v6gIjjApx38R0jcP7PQc2zjWoD2accABt(vZ42GDwcWH2mdAPEJYmOLxG3GFGK2o6S6goFVIdTBquRDt(CP1TByt9c6Ba5f41UHZG2a5nO34ccbVCFlVaVXCOqbjTg9(f2nV0BEe0QRdX4aif0JVJZV7hKAabbTLzqBLUwFUbdk04LkFwEbsbFdk04LkFwEbsIxPToXBbfvEkiBXsCd)tGRgKag6nybQ7uifKag6n4vnxooM1R0Gd88(BYeJhmOUtHuqp4gM7K0nixiyXQ(2kDT(CJ5G2kDT(CTzMX3m(ZWlddyBOGWUHAZmJVbFWnmRs31KeTOGHgkyXQ(2kLfCay9lqafZblw1VabuEee2n0GFVcQ0XpKoXnVaK26eGddwGakOqJxQcfeWYH5rqsRrVEWHuhanuifuCgpXpd5BqsRrVIXbqk4dXNtX3m4bhsbpZYcUkK6lPtSMAbxfYwp4fyRw96Fy5Wm(oGbiY))beK0A0ptCiX0QlydkoJNd(z8BWtkq4efMy4zg9SiF20HFFfjJE20)T5qedpGGKwJ(zIdPGm1aMq62Ok9BRtDPBodU49BMbbqHgVuLzqJYIazgkuWIv9H6oTfZbP(sHuMbnklcKzOqbvilVajTbUb)3YO)GToRMzqJYIazgkuWIv9vilVajTbU5rWl44aWwwu9mdAuweiZqHc24lnZGgLfbYmuOGuFPq6pZGgLfbYmuOGhDwcWHzg0OSiqMHcfSAxf1xkKYmOrzrGmdfkuqyXy2accAZMX)GhCiHatOzC4TbjTg97bhsDa0qHuWpJ4NH8nyhcm6eGdZmOrhaZmivVsdw1uRsbRAQvPG9v1PUyLLvdfkiP1Oxp4lElZm(MX3m(NX3mAAgFZ4Wz8nuWRA7uP1jnMdYm4sNctm8pGHfPPVICa)M(pGNf52CiIHhoiP1OxM4qIPvxWgCoWpE49fNXZb)m(nytfaC4SELgK0AuqsRr)FHDZl9gZbRl(XHvPm(lYTbjTg9ZehsiWeAg)hoy)EbeGd7lFQbee0MnZm(MzqQbee0wMbP6vAWEP1dwG6ofsb7fIh0wmR7uijwtpa1cII9DWbdEvZLJJz9kn4apV)MmX4bdQ7uif0JtDs62uT2UGgSabuWQvVU2cAR016Z1MzgFZ4pdVmmGTHcAlM1DkKWYXbOwqFpoJtFCEE)zqy3qTzMX3Gp4gMvP7AsIwuWqdfea3PnRMhbzlwIB4FcC1GeWqVHcwGudiiOTmdfkuWlW(0filb2Pb7RvqsRrVbpZvPdazdsAn6p4tvf0eCUrg36ntd2leppcsAn63d(I3YmJVz8nJ)z8nJMMX3moCgFdfeCdEUjuSsNiKUhCdZQ0DnjrlkyOsNxpP9LxcsAn6xmoasb947487(bz581LZmCQ1OVWU5LEZJGa4oTz1yoiP1OxM4qkitnGjKUnQs)26ux6MZGaiG8TuVr6nJVbz5WlGaCOnZm(Mzq2tkRjNzqQbee0wg3gKxfCJ1tb31BGU5LguRvbADcWHtGHgCxFv0Gmeki7PouqTzMX3mdURVkAMbT8c86t1R0GIT61dA5f4n4hiPTJoRUHZ3R4q7ge1A3KpxAD7g2uVG(gqEbETB4mOnqEd6nUGqOGvnEL2O6bT8c8gkuOqbz581LZmmpcAjaRjxFiLwNaCymhkJVpNzqsRrVmXHecmHMX))GDwcStNnGGG22KF1mkI3TbPgqqqBzg0wPR1NBWGcnEPYNLxGuW3GfR6BRuwWbG1VabumhKTyjUH)jWvdsad9gSa1DkKcsad9g8QMlhhZ6vAWbEE)nzIXdgu3PqkOhCdZDs6gKleSyvFBLUwFUXCqBLUwFU2mZ4Bg)z4Fa)mkuqy3qdUFba1wqy3qTzMX3G73RZHshl3Aa2ykAOGfR6xGakpck04LkFwEbsIxPToXBbfvEkuqsRrVEWHuhanuifuCgpXpd5BWQgxOPwRynLfybCyghoiP1OxX4aif8H4ZP4Bg8Kceorz85Tbx8(nZGuFPq6pZGgLfbYmuOGfR6d1DAlMds9LcPmdAuweiZqHcQqwEbsAdCd(VLr)bBDwnZGgLfbYmuOGfR6RqwEbsAdCZJGxWXbGTSO6zg0OSiqMHcfSXxAMbnklcKzOqbbqHgVuLzqJYIazgkuWJolb4WmdAuweiZqHcwTRI6lfszg0OSiqMHcfkyDXpoSkLrrm8Zb7SeGdTzg0s9gLzWl3FX5vXCqHfNz)olb4WG2tCMdAOwBxq9P6vAq8SNp4L7BOwBxqZJGgQ12f0GB0s3(N98IpkDEioU5Nnkg)v6qgVV0TP4FKUn6GxUVLxG38i4L7lS4mNhbT8c8g8dK02rNv3W57LdTBquRDt(CP1TBqmoZA7CP1TBQxqFdiVaV2n8ff78(E)xVXfeckS4m7F06gAqrT2n5ZLw3kkp3ekwPtes3(96CO0XYTgGnMIgkuWlWwT61)WYHz81uggaJezqyXy2accAZMX3GnvaWHZ6vAqalhg8cSpDbYsGDAWoSEqsRr)mXHecmHMrt)dsAn6)lSBEP38iiP1O3GpeNXE23ncbjTg9YehsbpZYcUkK6lPtSMAbxfYwpOj4CJmU1BMgeCdEUjuSsNiKU9715qPJLBnaBmfnynXpoSkLX)xgcYm4sNY4ZBdsAn6NjoKcEMLfCvi1xsNyn1cUkKTEqwoFD5mdZJqz8DazgK0A0ltCiHatOz8)pyNLa70zdiiOTn5xnJI4DBWolb4qBMbTuVrzg8Y9fwCMJ5GgQ12f0GB0s3(N98IpkDEioU5Nnkg)v6qgVV0TP4FKUn6GxUVHATDbnMdE5(wEbEJ5GgQ12fuFQELgep75dE5(loVkMdA5f4n4hiPTJoRUHZ3lhA3GOw7M85sRB3GyCM125sRB3uVG(gqEbETB4lk2599(VEJlieuyXz2)O1n0GIATBYNlTUvuEUjuSsNiKU9715qPJLBnaBmfnuOGudiiOTmdAR016Zn4pdmm8aezqy3qTzMX3Gd2nuR0DvPBzsI(jK2G6kJ)b)wj6NOs3TiDSCRb3gkOTyMLxGuEeuOXlv(S8cKc(gSabuqQ3eukybQ7uifKag6niBXsCd)tGRgKag6nOUtHuqp4gM7K0nixiyXQ(2kDT(CZJG2kDT(CTzMX3m(ZaddparMX)m(ZaddZONdfuOXlv(S8cKeVsBDI3ckQ8uqy3qdoy3qTs3vLULjj6NqAdQRGfR6BRuwWbG1VabumhSyv)ceq5rWJYAzz7W8iuWQgxOPwRynLfybCyghoiP1OxX4aif0JVJZV7h8Kceorz85Tbx8(nZGuFPq6pZGgLfbYmuOGfR6d1DAlMds9LcPmdAuweiZqHcwSQFJV08iOcz5fiPnWn4)wg9hSXxAMbTaOWsdopp69dAuweiZqHcwSQVcz5fiPnWnpcEbhha2YIQNzqJYIazgkuWwNvZmOrzrGmdfk4rNLaCyMbnklcKzOqbR2vr9LcPmdAuweiZqHccGcnEPkZGgLfbYmuOqbBQaGdN1R0GawomiP1OFM4qk4zwwWvHuFjDI1ul4Qq26bjTg9ZehsiWeAgn9piZGlDkJpVniP1O3GBKEk7tfSM4hhwLY4)ldbjTg9YehsbpZYcUkK6lPtSMAbxfYwpOj4CJmU1BMgeCdEUjuSsNiKUb7gQv6UQ0Tmjr)esBqDf8cSpDbYsGDAWoSEqyXy2accAZMX3G1f)4WQug)zi4fyRw96Fy5Wm(AkddGrImilNVUCMHXCOm(kYmdsAn6LjoKqGj0m()h8cSpDbYsGDAWoSEWolb2PZgqqqBBYVAgfX72GDwcWH2mdAPEJYm4L7lS4mhZbfwCM9pADdnOOw7M85sRBfLNBcfR0jcPB)EDou6y5wdWgtrdA5f4n4hiPTJoRUHZ3lhA3GOw7M85sRB3GyCM125sRB3uVG(gqEbETB4lk2599(VEJlie8Y9T8c8gZbnuRTlO(u9kniE2Zh8Y9xCEvmh8Y9nuRTlOXCqd1A7cAWnAPB)ZEEXhLopeh38ZgfJ)kDiJ3x62u8ps3gDOqbPgqqqBzg0wPR1NBWFgyyyg9CWIv9Tvkl4aW6xGakMdAlMz5fiLhbfA8sLplVaPGVblw1VabuEee2n0GFRe9tuP7wKowU1GBdwG6ofsbjGHEdYwSe3W)e4QbjGHEdc7gQnZm(gCWUHALURkDlts0pH0guxz8p43kr)ev6UfPJLBn42qb1DkKc6b3WCNKUb5cblw13wPR1NBEe0wPR1NRnZm(MXFgyy4biYm(NXFgyyyg9COGcnEPYNLxGK4vARt8wqrLNcwGaki1Bckf8OSww2ompcfSQXfAQ1kwtzbwahMXHdsAn6vmoasb947487(bpPaHtugFEBWfVFZmi1xkK(ZmOrzrGmdfkyXQ(qDN2I5GuFPqkZGgLfbYmuOGfR634lnpcQqwEbsAdCd(VLr)bBDwnZGgLfbYmuOGfR6RqwEbsAdCZJGxWXbGTSO6zg0OSiqMHcfSXxAMbTaOWsdopp69dAuweiZqHccGcnEPkZGgLfbYmuOGhDwcWHzg0OSiqMHcfSAxf1xkKYmOrzrGmdfkuqsRr)mXHuWZSSGRcP(s6eRPwWvHS1dEb2QvV(hwomJVMYWayKidclgZgqqqB2m(gSPcaoCwVsdcy5WGKwJ(zIdjeycnJM(hK0A0BWnspL9PcsAn6LjoKcEMLfCvi1xsNyn1cUkKTEqtW5gzCR3mni4g8CtOyLoriDIEJyLOFIkD3I0XYTgCBWAIFCyvkJ)VmeKzWLoLXN3gSU4hhwLY4pdbz581LZmmMdLXxgLzqsRrVmXHecmHMrt)dwx8JdRszued)CWolb2PZgqqqBBYVAgfX72GudiiOTmdc7gQnZm(g8rFbSQ0XYTgGnMIgkOTsxRpxBMz8nJ)m8)87ZHcEvZLJJz9kn4apV)MmX4bdYwSe3W)e4QbjGHEdfK0A0RhCi1bqdfsbfNXt8Zq(gSQXfAQ1kwtzbwahMXHdsAn6vmoasbNIlwWtkq4eLXN3gCX73mds9LcP)mdAuweiZqHcwSQpu3PTyoi1xkKYmOrzrGmdfkOcz5fiPnWn4)wg9hS1z1mdAuweiZqHcwSQVcz5fiPnWnpcEbhha2YIQNzqJYIazgkuWgFPzg0OSiqMHcfeafA8svMbnklcKzOqbp6SeGdZmOrzrGmdfky1UkQVuiLzqJYIazgkuOGxGTA1R)HLddgewmMnGGG2Sz8nytfaC4SELgeWYHbjTg9ZehsiWeAgn9piP1O)VWU5LEZJGKwJEzIdPGNzzbxfs9L0jwtTGRczRheCdEUjuSsNiKUh9fWQshl3Aa2ykAqsRr)mXHuWZSSGRcP(s6eRPwWvHS1dAco3iJB9MPb73lGaCyF5tnGGG2SzgkynXpoSkLXFrUniZGlDkJpVn4fyF6cKLa70GDy9GSC(6YzgMhHY4)2mdsAn6LjoKqGj0m()hSU4hhwLY4))2GDwcStNnGGG22KF1mkI3TbPgqqqBzgKTyjUH)jWvdsad9ge2nuBMz8n4GIIru8IIgaf9t2bOU5LgkOTsxRpxBMz8nJ)my62)3qblw13wPSGdaRFbcOyoybcOGuVjOuWRAUCCmRxPbh4593KjgpyOGKwJE9GdPoaAOqkO4mEIFgY3GvnUqtTwXAklWc4WmoCqsRrVIXbqk4dXNtX3m4jfiCIY4ayi4I3VzgeafA8svMbnklcKzOqblw1hQ70wmhK6lfszg0OSiqMHcfuHS8cK0g4g8FlJ(d26SAMbnklcKzOqblw1xHS8cK0g4MhbVGJdaBzr1ZmOrzrGmdfkyJV0mdAuweiZqHcs9LcP)mdAuweiZqHcE0zjahMzqJYIazgkuWQDvuFPqkZGgLfbYmuOqbVaB1Qx)dlhgm4fyF6cKLa70GDy9GWIXSbee0MnJ)bBQaGdN1R0GawomiP1OFM4qcbMqZOP)bjTg9)f2nV0BEeK0A0ltCif8mll4QqQVKoXAQfCviB9GKwJEdokU059)4H3pi4g8CtOyLoriD7RuVDvdfsbjTg9ZehsbpZYcUkK6lPtSMAbxfYwpOj4CJmU1BMgSFVacWH9Lp1accAZMzgFZmi1accAlZGu9knyV06bTfZ6ofsy54aulOVhNXPpopV)mOUtHuWbQ9fDkOTyw3PqsSMEaQfef77Gdg0wPR1NRnZm(MXFgmD7)BOGfR6BRuwWbG1Vabumhe2nuBMz8n4GIIru8IIgaf9t2bOU5LgkybcOGuVjOuWRAUCCmRxPbh43bfJjgpyOGfi1accAlZqHcfSM4hhwLY4lJ2gKzWLoLXbWqqwoFD5mdZJqz8)nZGS8fVLzgFZ4wVXOb88WdyldIuK)MYWpJcf8cSvRE9PwJc(uSbzlwIBm1AuWJcKLaCOx9ICpfEL7j3tUNCVG1f)4WQuyIbgXObWaJEFFF2ur()VvK5qedpCWolb2PZgqqqBBYVAg3gS0wbpruLvuUrEJmZDbU3a8nYdV3aypD(S4MyJ8RPb7SeGdTzg0s9gLzq2IL4gb7Lw3xH78MUtB1zQ1nuV6LGxUpBXsCJ8iuWdaeypLzq2IL4gb7Lw3xH78MUtB1zQ1nuV6f5E9sR7RWDEZsnauq68K05DFGK2o6S6g2W57vCODdBquRDt(CP1TBydBQxqFdByQ1OstTBydEaASl1xuFcqQ3iHU3f8Y9zlwIBKhHccGakZGSflXnc2lTUVc35nsRrLMkgNVKopjDII1ZD5E9sR7RWDEJ0AuPPFGxTM05jPBRCVEP19v4oVzPgakiDEs68UpqsBhDwDdB489ko0UHniQ1UjFU062nSHn1lOVHnm1AuPP2nSbpan2L6lQpbi1BKq37K7j3RxADFfUZBTouqzpPSMS05jP7Oazjah61YNRxK7jDsN0jDloBFjDTouqLopjDBL7jDsN0jDGdP7J9dPgFG73HcQxnDad4Fadv6kFUEr6Otku6ADOGkDEs6yqeIy)I56s3zwEdk3t6KoPt60Lvbhs3h7hsn(a3VdfuV(SPd)pGHkDLpxViD0jfkDTouqLopjDIueIquZBc2oZY9KoPt6KoDzvWH05XjL1K)ajT1zPHaSuhYQET85ouPZuViD0jfkDTouqLopjDVBL7jDsN0jD6YQGdPZJtkRj)bsARZsdbyPoKv9A5ZDOs3VxKo6KcLUwhkOsNNKU3x5EsN0jDsNUSk4q6(y)qQXh4(DOG6vt)n9)DOsx5Z1lshDsHsxRdfuPZts3RPIqenTI3iR09(lDMlK01zPsFjDTouqLosTKELoGv6EnvUN0jDsN0PlRcoKUp2pKA8bUFhkOE95Hzy7qLUYNRxKo6KcLUwhkOsNNKUxrkcr8OdVDb16n5EsN0jDsNUSk4q6(y)qQXh4(DOG61)xgEz0qLUYNRxKo6KcLUwhkOsNNKU)FriIpKAiD2EDR09VDOsxtPsdALoQvuPRajWs6()9MCpPt6KoPtxwfCiDECszn5pqsBDwAial1HSQxlFUdv6E9I0rNuO016qbv68K0z6w5EsN0jDsNUSk4q6ymeqFG73HcQxlFUEr6Otku6ADOGkDEs6g2u5EsN0jDsNUSk4q6(y)qQXh4(DOG6133NFnLrdv6kFUEr6Ko6KcLUwhkOsNNKog2k3t6KoPt60Lvbhs3h7hsn(a3VdfuVA6Vi)zyOsx5Z1lshDsHsxRdfuPZts3ZBL7jDsN0jD6YQGdP7J9dPgFG73HcQxnLH)biYHkDLpxViD0jfkDTouqLopjDICRCpPt6KoPtxwv6ADOGkDEs6E3UDR0PWRieXEfljDwU0biP7u3kDDPdwm0gGv621xfDOsNUtHsh4q6aKjzLUc0KHCMHshXLUQgNuws6oACdPdcwsN2A8MvUN0jDsN01uQ0GsxRdfu5Ek8k3RxADFfUZBnEbELopjDhfilb4qVclgdv6a3kVi3t6KoPt6wC2(s6mkls68K09Uv65Uxb3kPJ3KUTErUN0jDsN01uQ0GsNrNo5TJfN38kSyiDB0sNrzrs3gjPBR3yWls3gzPZOSi5Ek8k3tUxV06(kCN3euAQ1OstzQXneJZxsNNKUJcKLaCOx9ICpPt6KoPRxADFfUZBKwJkn9d8Q1KopjD9sR7RWDEJ0AuPPFGxTM0Trs6EL7jDsN0jDGdPRxADFfUZBKwJkn9d8Q1KorL0jkUEP19v4oVrAnQ0uX48L0rNuOCpPt6KoPt6KoPt6wC2(s6oADdv68K05rt7KYuRBOE17yQ1nuVZlsNieXqLoiynuPJXFeR3ui5f5EsN0jDsN0jDsN0D06gQOevIPw3qrQ1PUx9UhN9W77z7loJhhI35f5EsN0jDsN0jDsN0D06gQOevIPw3qhu3PlVU1lY9KoPt6KoPt6KoP7O1nurjQKyCaK8Q35X3X5399UHkDBhQ0T1lY9KoPt6KoPt6KoP7O1nur5abx1RErUN0jDsN0jDsN0jDhTUH6nalhkDEs6oADdvu6rt7Ko1AuPPEfcwdv68UhN9W77z7loJhhI3nuPdcwdv6eHi9ICpPt6KoPt6KoPt6oADd1BawouuIkDETeJdGK1RErUN0jDsN0jDsN0jDhTUH6nl1aqbPZts3rRBOIspAANuM4qcPgak4viynuPZ7EC2dVVNTV4mECiE3qLoiynuPtedWlY9KoPt6KoPt6KoPRxADFfUZBKwJknvmoFTX3lTUVc35nsRrLM(bE1ABCsNNKUJw3qL7jDsN0jDk8k3t6KoPt6AkvAqPRxADFfUZBKwJknvmoFTX3lTUVc35nsRrLM(bE1ABCY9u4vUNCp5EY96Lw3xH78w)ENAnQ00jFSBOvRoPsNNKUJcKLaCOxlqanuPdWYHdv6ygCPt)dv6A)dv6e(hQ0z(FOsx)FOs3T06eGd9ICpPt6KoPBXz7lPd2n0QvNuPZtsNh(JDdvSvNuV5zkn2nuXwDszI3ymeqETabKxK7jDsN0jDGdPdYjPd2n0QvNuPJoPqPRPuPbLofEL7jDsN0jDloBFjDhTUHkDEs66Lw3xH78MGstTgvAktnUHyC(YRErUN0jDsN0D06gQO0JL2BNxlX4aiz9QxK7jDsN0jDhTUHkkrLeJdGKx9op(oo)UV3nuPd2n0QvN0HkDENhFhNF337gQ0TDOs3a26f5EsN0jDs3rRBOIsujeyc1RmdU0P)HkDmdU0PFVi3t6KoPt6oADd1BawouuIk590gP18GV4nV2(hQ0j8puPZ8)qLU(VxK7jDsN0jDhTUH6nl1aqbrjQetCi5vVJjoKSBydmT)NncButFFVnNm5Ddv6E3ouPZ7eNXZb)m(178ICpPt6KoP7O1nuVzPgakikrLeJdGKx9UP4In4xMME3qLUJw3qhQ05DtXfBWVmn9UHkDBhQ09U1lY9KoPt6KUJw3q9gGLdfLOstTgvAQxbSCOxK7jDsN0jDGdP7wADcWHsN0ZXtsNiELo6KcL7jDsN0jDsN0jDs3rRBOEZsnauquIkn1AKxVLwNaCOxK7jDsN0jD6YQY9KoPt6KoPt6KoP7O1nuVzPgakikrLMAnYREN35f5EsN0jDsNcVY9KoPt6KUJw3qfL4joZE1lY9u4vUNCp5E9sR7RWDEt3PT6m16gQ05jP7Oazjah6vVi3t6KoPt6K7jDsN0jDY9KoPt6KUdEt6aE6DOsNO46Lw3xH78gP1OstfJZxs3Ll3t6KoPt6KoPt6KUEP19v4oVrAnQ0uX481gpyJtuoqWv9QxK7jDsN0jDk8k3t6KoPt66Lw3xH78gP1Ost)aVAnPZts3w5EsN0jDsNCpPt6KoPtUNcVbVCF2IL4g5rOqbp4qIPvxWguCgph8Z43GDiWOtaomZGgDamZGvn1QuW(Q6uxSYYQHcfKAabbTLzqQELgKTyjUrWcu3PqkyVq8GfR6xGakpcQ7uif0JtDs62uT2UGgKTyjUrWJcKLaCOx9ICpPt6KoPdCiDEMstGH6vVicV2lTUVc35Tb7wcz7qPJ3KUTEr62yLUTEZuPJoPqPRPuPbLofELo5EsN0jDsxV06(kCN3gSBjKTd9KNP0eyOE1lY9KoPt6KUEP19v4oVP70wDMADd1RErUN0jDsN0boKoptjp8E9Mx9oy3qRwDsXtCM)cvdGA9oViDEYtsN396DshDsHY9KoPt6KoPt6KoPBXz7lPZwPR1R05jPZZucR016d8G71Fgyy4Fg8ICpPt6KoPt6KoPt6wC2(s6Sv6A9lDEs68mLWkDT(ap4E9Nbgg(vKErUN0jDsN0jDsN0jDloBFjD2kDTmv68K05zkHv6A9bEW96pdmm8)VxK7jDsN0jDsN0jDs3IZ2xsNTsxRHLopjDEMsyLUwFGhCV(ZaddBQPErUN0jDsN0jDsN0jDloBFjD2kDTyq68K05zkHv6A9bEW96pdmmSPB9ICpPt6KoPt6KoPt6wC2(s6Sv6A9S05jPZZucR016d8G71Fgyy4xg5f5EsN0jDsN0jDsN0T4S9L0zR01AasNNKoptjSsxRpWdUx)zGHH)zKxK7jDsN0jDsN0jDs3IZ2xshGLdLopjDEN3j3t6KoPt6KoPt6KUfNTVKosRrsNNKoVZ7K7jDsN0jDsN0jDs3IZ2xs3fyRw96sNNKUJ(YQY9KoPt6KoPt6KoP7G3KoG05jP7DOs3WBLUlxUN0jDsN0jDsN0jDsN0jDs3fyRw96sNNKUJ(YQY9KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6wC2(s6uOAux68K05DWUHwT6K6DEZBa5EsN0jDsN0jDsN0jDsN0jDGdPJXqane1C54WRkunQpuPZwPR1RxKo6KcL7jDsN0jDsN0jDsN0jDsN0jDsN0jD(dv68hQ0by5qPZtshJHaAiQ5YXHxvOAuFOsNTsxRxVi3t6KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6iTgjDEs68op7J3B)VENCpPt6KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6KoP7cSvREDPZtsh1kQCpPt6KoPt6KoPt6KoPt6KoDzvWH0XyiGgIAUCC4vfQg1hQ0zR0163lshDsHY9KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6Ko)HkD(dv6aSCO05jPJXqane1C54WRkunQpuPZwPR1VxK7jDsN0jDsN0jDsN0jDsN0jDsN0jDKwJKopjDENyd0ZJF2Oy8xVtUN0jDsN0jDsN0jDsN0jDsN0jDsN0Db2QvVU05jPJAfvUN0jDsN0jDsN0jDsN0jDsNUSk4q6ymeqdrnxoo8QcvJ6dv6Sv6AzQxKo6KcL7jDsN0jDsN0jDsN0jDsN0jDsN0jD(dv68hQ0by5qPZtshJHaAiQ5YXHxvOAuFOsNTsxlt9ICpPt6KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6KoPJ0AK05jPZ7gppz8(F9o5EsN0jDsN0jDsN0jDsN0jDsN0jDs3fyRw96sNNKoQvu5EsN0jDsN0jDsN0jDsN0jD6YQGdPJXqane1C54WRkunQpuPZwPR1WEr6OtkuUN0jDsN0jDsN0jDsN0jDsN0jDsN05puPZFOshGLdLopjDmgcOHOMlhhEvHQr9HkD2kDTg2lY9KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6KosRrsNNKoV78(ECE8R3j3t6KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6UaB1Qxx68K0rTIk3t6KoPt6KoPt6KoPt6KoPtxwfCiDmgcOHOMlhhEvHQr9HkD2kDTyWlshDsHY9KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6Ko)HkD(dv6aSCO05jPJXqane1C54WRkunQpuPZwPRfdErUN0jDsN0jDsN0jDsN0jDsN0jDsN0rAns68K05DIV5J9)6DY9KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6KUlWwT61LopjDuROY9KoPt6KoPt6KoPt6KoPt60LvbhshJHaAiQ5YXHxvOAuFOsNTsxRN9I0rNuOCpPt6KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6KoPZFOsN)qLoalhkDEs6ymeqdrnxoo8QcvJ6dv6Sv6A9SxK7jDsN0jDsN0jDsN0jDsN0jDsN0jDKwJKopjDEhE2J9f9grVtUN0jDsN0jDsN0jDsN0jDsN0jDsN0Db2QvVU05jPJAfvUN0jDsN0jDsN0jDsN0jDsNUSk4q6ymeqdrnxoo8QcvJ6dv6Sv6AnaViD0jfk3t6KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6KoPt68hQ05puPdWYHsNNKogdb0quZLJdVQq1O(qLoBLUwdWlY9KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6KosRrsNNKoVJPVm27K7jDsN0jDsN0jDsN0jDsN0jDsN0jDxGTA1RlDEs6OwrL7jDsN0jDsN0jDsN0jDsN0PWRCpPt6KoPt6KoPt6KoPt6KoWH0Db2QvVU05jpjDuROshDsHY9KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6KUEP19v4oV1V3PwJknDYh7gA1QtQxvOAuFOshGLdhQ0n82HkDVdv6EhQ09ouP7DOshP1iViDY9KoPt6KoPt6KoPt6KoPt6u4vUN0jDsN0jDsN0jDk8k3t6KoPt6u4vUNcVbzpPSMCWs1TtAq2IL4g(u9knOL6uXgKTyjUH)jWvdsad9gkOLaSMC9HuADcWHXCWdoKcEMLfCvi1xsNyn1cUkKTEWDAZc4Wm(AAWtkq4efMejJmD7)WVdZitf5ZBnLH)CiIHfzWfVFZmiak04LQmdAuweiZqHcwSQpu3PTyoOj4qn48KkDJaHt0j(6guHS8cK0g4g8FlJ(dwSQVcz5fiPnWnpc24lnZGgLfbYmuOGwGj0mdAbqHLgSQ3O6bnklcKzWQEJQNhHcfK6lfs)zg0OSiqMHcf0eCO(5MX3TIuKbP(sHuMbnklcKzOqbVGJdaBzr1ZmOfafwAqJ60jaBqJYIazg0OoDcWMhbzp1xlfkO5rOqblw13wPRLjd5mdJ5GhDwcWHzg0OSiqMHcfSAxf1xkKYmOrzrGmdfkyXQ(MGd1p3yoyRZQzg0OSiqMHcfSyvFtWHAmhk4bhsiWeAgn9p4fyRw96i1znzBqPlynXpoSkfMy4)FygEz4NHNhWRP))BZHig20GnvaWHZ6vAqsRrbT66qmoasb947487(blqQbee0wMbzlwIBe8Oazjah6vVi3t6KoPt6AkvAqPJAfvUNcVHccGaYNLBuTusVz8niaUtBwnMdcy5W8iOL6SMS1doK6aOHcPGFgXpd5BqtW5gzCBWRA7uP1jnMd2Vxab4W(YNAabbTzZmuqMbx6uyAyr()(YWaEF(9Fldd45T5qedlYGGBWZnHIv6eH09O3AQ0DS4e1HKkDEDK3e6qih6LG9cXZJGWIXSbee0MnJVbVa7txGSeyNgSdRheabKVL6nsVz8n4fyRw96Fy5Wm(A6Z)MYqql1znzRyCaKc(q85u8n3)JNnWzqsRrEWx8wMz8nJVz8pJVz00m(MXHZ4BOqz8)pZGKwJEzIdjeycnJM(hSaPgqqqBzgSabuqZCR9nyXQ(2kLfCay9lqaLhHc2zjWoD2accABt(vZOiE3gSZsao0Mzql1BuMbfwCM97SeGddApXzo4L7BOwBxqJ5GxUVWIZCmhuyXz2)O1n0GbVCFlVaVXCqlVaV(MmG8b3GbnuRTlObdA5f41VQtNcg0YlWBqPJTyjUrOGhaiWEkZGxUVWIZCmhuyXz2VZsaom4jWvdkS4m7F06gAWGxUVHATDbnMdE5(wEbEJ5qHcsAn6NjoKc6r3magSdbgDcWHzg0OdGzgSQPwLcwvwwnuOGudiiOTmdc7gQnZm(g07vwqr)Kw3mybir)ePRxQjDNBSDOAdf0wPR1NBW)HzGbr(CWIv9R4mRT8iOHATDb1NxPToXBbpaWRxnPNYAsEjyXQ(2kLfCay9lqafZblqafK6nbLcwSQFbcO8iOTsxRpxBMz8nJ)mWWWMAAOG6ofs2GEmWZt)nrpZF)ZFgI)dXr0)7MIp)ouPJXJFM(OyFhCqpoJtFKXE4X3Vd57qcEvZLJJz9kn4apV)MmX4bdwXzwBbfjdbzlwIB4t1R0G6ofsbR4mRnFEL26eVfuu5PGfOUtHuqcyO3G6ofsb9GByUts3GCHGfR6xPnwfsvCM1wmh0qT2UGg0JoeYHsxvdyOxP7G3KUoecobwDcWHblw13wPR1NBEee2n0GyhkiDc6s0pj4T06eGdd(CWIv9nuRTlO5rq2IL4g(Naxnibm0BWIv9nuRTlOZ6vAmh0qT2UGoRxPb9yGNN(BIEM)MIpIZV7775)o4GHcw14cn1AfRPSalGdZ42GKwJEfJdGuqp(oo)UFWtkq4eLrgTn4I3VzgK6lfs)zg0OSiqMHcfK6lfszg0OSiqMHcfuHS8cK0g4g8FlJ(d26SAMbnklcKzOqblw1xHS8cK0g4MhbVGJdaBzr1ZmOrzrGmdfkyJV0mdAuweiZqHccGcnEPkZGgLfbYmuOGhDwcWHzg0OSiqMHcfSAxf1xkKYmOrzrGmdfkuWlWwT61)WYHz810FrYWFW6IFCyvkJMo82GKwJEzIdPGNzzbxfs9L0jwtTGRczRhewmMnGGG2Sz8p4fyF6cKLa70GDy9GnvaWHZ6vAqalhgKzWLoLrgTniP1OFM4qcbMqZiddiiP1O3GN33JZJFXGGBWZnHIv6eH059klOOFsRBgSaKOFI051Zn2ouTEjiP1Oxp4lElZm(hMgaJe5Viz49D7W)BFf5)W5qemmCgnnJB92a(Fz4zr(8)agMHTmsKHcsAn6p4tXg0eCUrg36ntd2Vxab4W(YNAabbTzZmJVzgKAabbTLzqQELgSxA9G2IzDNcjSCCaQf03JZ40hNN3FgKTyjUH)jWvdsad9gu3Pqk4a1(IofSabuqQ3eukOTsxRpxBMz8nJ)mWWWMAAOG2IzDNcjXA6bOwquSVdoyqy3qTzMX3GEVYck6N06Mblaj6NiD9snP7CJTdvBOGfR6BRuwWbG1Vabumh8QMlhhZ6vAWb(DqXyIXdgkybsnGGG2YmuOqbRj(XHvPmYGPBdYY5RlNzymhkJ)MMzqsRrVmXHecmHMrt)dwGudiiOTmdwGakOzU1(gSyvFBLYcoaS(fiGYJqb7SeyNoBabbTTj)QzueVBd2zjahAZmOL6nkZGcloZ(DwcWHbTN4mh8Y9nuRTlOXCWl3xyXzoMdkS4m7F06gAWGxUVLxG3yoOLxGxFtgq(GBWGgQ12f0GbT8c86x1PtbdA5f4nO0XwSe3iuWdaeypLzWl3xyXzoMdkS4m73zjahg8e4QbfwCM9pADdnyWl33qT2UGgZbVCFlVaVXCOqbjTg9Zehsb9OBgad2HaJob4WmdA0bWmdw1uRsbRklRgkuqQbee0wMbHDd1MzgFd69klOOFsRBgSaKOFI01lshtAjuqBLUwFUb)hMbge5Zblw1VIZS2YJGgQ12fuFEL26eVf8aaVE1KEkRj5LGfR6BRuwWbG1VabumhSabuqQ3eukyXQ(fiGYJG2kDT(CTzMX3m(Zadd)ZOqb1DkKSb9yGNN(BIEM)(N)me)hIJO)3nfF(DOshJh)m9rX(o4GECgN(iJ9WJVFhY3He8QMlhhZ6vAWbEE)nzIXdgSIZS2cksgcYwSe3WNQxPb1DkKcwXzwB(8kT1jElOOYtblqDNcPGeWqVb1DkKc6b3WCNKUb5cblw1VsBSkKQ4mRTyoOHATDbnOhDiKdLUQgWqVs3bVjDDieCcS6eGddwSQVTsxRp38iiSBObXouq6e0LOFsWBP1jahg85GfR6BOwBxqZJGSflXn8pbUAqcyO3GfR6BOwBxqN1R0yoOHATDbDwVsd6Xapp93e9m)nfFeNF333Z)DWbdfSQXfAQ1kwtzbwahMXTbjTg9kghaPGE8DC(D)GNuGWjkJmABWfVFZmi1xkK(ZmOrzrGmdfki1xkKYmOrzrGmdfkOcz5fiPnWn4)wg9hS1z1mdAuweiZqHcwSQVcz5fiPnWnpcEbhha2YIQNzqJYIazgkuWgFPzg0OSiqMHcfeafA8svMbnklcKzOqbp6SeGdZmOrzrGmdfky1UkQVuiLzqJYIazgkuOGxGTA1R)HLdZ4RP)IKH)G1f)4WQugnD4TbjTg9YehsbpZYcUkK6lPtSMAbxfYwpiSymBabbTzZ4FWlW(0filb2Pb7W6bBQaGdN1R0GawomiZGlDkJmABqsRr)mXHecmHMrggqqsRrVbz6lJdcUbp3ekwPtesN3RSGI(jTUzWcqI(jsNxzslEjiP1Oxp4lElZm(hMgaJE))3(8WBh(95HFE7W5qem8CgnnJBdfK0A0FWNInOj4CJmU1BMgSFVacWH9Lp1accAZMzgFZmi1accAlZGu9knyV06bTfZ6ofsy54aulOVhNXPpopV)miBXsCd)tGRgKag6nOUtHuWbQ9fDkybcOGuVjOuqBLUwFU2mZ4Bg)zGHH)zuOG2IzDNcjXA6bOwquSVdoyqy3qTzMX3GEVYck6N06Mblaj6NiD9I0XKwcfSyvFBLYcoaS(fiGI5Gx1C54ywVsdoWVdkgtmEWqblqQbee0wMHcfkynXpoSkLrgmDBqwoFD5mdJ5qz8F4mdsAn6LjoKqGj0mA6FWcKAabbTLzWceqbnZT23GfR6BRuwWbG1VabuEekyNLa70zdiiOTn5xnJI4DBWolb4qBMbTuVrzguyXz2VZsaomO9eN5GxUVHATDbnMdE5(cloZXCqHfNz)Jw3qdg8Y9T8c8gZbT8c86BYaYhCdg0qT2UGgmOLxGx)QoDkyqlVaVbLo2IL4gHcEaGa7PmdE5(cloZXCqHfNz)olb4WGNaxnOWIZS)rRBObdE5(gQ12f0yo4L7B5f4nMdfkiP1OFM4qkOhDZayWoey0jahMzqJoaMzWQMAvkyvzz1qHcsnGGG2YmyXQ(fiGYJG2kDT(Cd(pmdmiYNdwSQFfNzTLhbnuRTlO(8kT1jEl4baE9Qj9uwtYlblw13wPSGdaRFbcOyoybcOGuVjOuqy3qTzMX3GEVYck6N06Mblaj6NiD9I05zGDnnuqBLUwFU2mZ4Bg)zGHH)ziuqDNcjBqpg45P)MON5V)5pdX)H4i6)DtXNFhQ0X4XptFuSVdoOhNXPpYyp8473H8DibVQ5YXXSELgCGN3FtMy8GbR4mRTGIKHGSflXn8P6vAqDNcPGvCM1MpVsBDI3ckQ8uWcu3Pqkibm0BqDNcPGEWnm3jPBqUqWIv9R0gRcPkoZAlMdAOwBxqd6rhc5qPRQbm0R0DWBsxhcbNaRob4WGfR6BR016Znpcc7gAqSdfKobDj6Ne8wADcWHbFoyXQ(gQ12f08iiBXsCd)tGRgKag6nyXQ(gQ12f0z9knMdAOwBxqN1R0GEmWZt)nrpZFtXhX539998FhCWqbRACHMATI1uwGfWHzCBqsRrVIXbqkOhFhNF3p4jfiCIYiJ2gCX73mds9LcP)mdAuweiZqHcs9LcPmdAuweiZqHcQqwEbsAdCd(VLr)bBDwnZGgLfbYmuOGfR6RqwEbsAdCZJGxWXbGTSO6zg0OSiqMHcfSXxAMbnklcKzOqbbqHgVuLzqJYIazgkuWJolb4WmdAuweiZqHcwTRI6lfszg0OSiqMHcfk4fyRw96Fy5Wm(A6Viz4pyDXpoSkLrthEBqsRrVmXHuWZSSGRcP(s6eRPwWvHS1dclgZgqqqB2m(h8cSpDbYsGDAWoSEWMka4Wz9kniGLddYm4sNYiJ2gK0A0ptCiHatOzKHbeK0A0Bqp7J3B)Vbb3GNBcfR0jcPZ7vwqr)Kw3mybir)ePZREgyxt9sqsRrVEWx8wMz8nJBZOPzCR3y0)ldplYN)hWWmSLrImuqsRr)bFk2GMGZnY4wVzAW(9ciah2x(udiiOnBMz8nZGudiiOTmds1R0G9sRh0wmR7uiHLJdqTG(ECgN(488(ZGSflXn8pbUAqcyO3G6ofsbhO2x0PGfiGcs9MGsbTv6A95AZmJVz8Nbgg(NHqbTfZ6ofsI10dqTGOyFhCWGWUHAZmJVb9ELfu0pP1ndwas0pr66fPZZa7AAOGfR6BRuwWbG1Vabumh8QMlhhZ6vAWb(DqXyIXdgkybsnGGG2YmuOqbRj(XHvPmYGPBdYY5RlNzymhkJ)mKzqsRrVmXHecmHMrtFdwGudiiOTmdwSQVTszbhaw)ceq5rWceqbnZT23qb7SeyNoBabbTTj)QzueVBd2zjahAZmOL6nkZGcloZ(DwcWHbTN4mh8Y9nuRTlOXCWl3xyXzoMdkS4m7F06gAWGxUVLxG3yoOLxGxFtgq(GBWGgQ12f0GbT8c86x1PtbdA5f4nO0XwSe3iuWdaeypLzWl3xyXzoMdkS4m73zjahg8e4QbVCFlVaVXCWl33qT2UGgZbfwCM9pADdnyOqbjTg9Zehsb9OBgad2HaJob4WmdA0bWmdw1uRsbRklRgkuqQbee0wMblw1VIZS2YJG2kDT(Cd(pmdmiYNdElTob4WGph0qT2UG6ZR0wN4TGha41RM0tznjVeSyv)ceq5rWIv9Tvkl4aW6xGakMdc7gQnZm(g07vwqr)Kw3mybir)ePR6uDlyJPOHcwXzwBbfjdbzlwIB4FcC1GeWqVbHDdni2HcsNGUe9tcEvZLJJz9kn4apV)MmX4bdwG6ofsbjGHEdYwSe3WNQxPb1DkKcwXzwB(8kT1jElOOYtbTv6A95AZmJVz8Nbgg(vKHcQ7uif0dUH5ojDdYfcwSQFL2yvivXzwBXCqd1A7cAqp6qihkDvnGHELUdEt66qi4ey1jahgSyvFBLUwFU5rqDNcjBqpg45P)MON5V)5pdX)H4i6)DtXNFhQ0X4XptFuSVdoOhNXPpYyp8473H8DiblqafK6nbLcwSQVHATDbnpcwSQVHATDbDwVsJ5GgQ12f0z9knOhd880Ft0Z83u8rC(DFFp)3bhmuqsRrVEWHuhanuifuCgpXpd5BWQgxOPwRynLfybCyg3gK0A0RyCaKc6X3X539dEsbcNOmYOTbx8(nZGuFPq6pZGgLfbYmuOGuFPqkZGgLfbYmuOGkKLxGK2a3G)Bz0FWwNvZmOrzrGmdfkyXQ(kKLxGK2a38i4fCCayllQEMbnklcKzOqbB8LMzqJYIazgkuqauOXlvzg0OSiqMHcf8OZsaomZGgLfbYmuOGv7QO(sHuMbnklcKzOqHcEb2QvV(hwomJVM(lsg(dwx8JdRsz00H3gK0A0ltCif8mll4QqQVKoXAQfCviB9GWIXSbee0MnJ)bVa7txGSeyNgSdRhSPcaoCwVsdcy5WGmdU0PmYOTbjTg9ZehsiWeAgzyabjTg9guSb65XpBum(BqWn45MqXkDIq68ELfu0pP1ndwas0pr68QyNQBbBmf1lbjTg96bFXBzMX3WKi3ksrkYxr(YWW)mmGN3(MdrWGPz8pmXadVB)f5ZpV9NrB3AQiFZHiyy4mAAg3gkiP1O)GpfBqtW5gzCR3mny)EbeGd7lFQbee0MnZm(MzqQbee0wMbP6vAWEP1dAlM1DkKWYXbOwqFpoJtFCEE)zq2IL4g(Naxnibm0BqDNcPGdu7l6uqBXSUtHKyn9aulik23bhmOTsxRpxBMz8nJ)mWWWVImuWceqbPEtqPGWUHAZmJVb9ELfu0pP1ndwas0pr6Qov3c2ykAOGfR6BRuwWbG1Vabumh8QMlhhZ6vAWb(DqXyIXdgkybsnGGG2YmuOqbRj(XHvPmYGPBdYY5RlNzymhkJ)pNzqsRrVmXHecmHMrt)dwGudiiOTmdwGakOzU1(gSyvFBLYcoaS(fiGYJqb7SeyNoBabbTTj)QzueVBd2zjahAZmOL6nkZGcloZ(DwcWHbTN4mh8Y9nuRTlOXCWl3xyXzoMdkS4m7F06gAWGxUVLxG3yoOLxGxFtgq(GBWGgQ12f0GbT8c86x1PtbdA5f4nO0XwSe3iuWdaeypLzWl3xyXzoMdkS4m73zjahg8e4QbfwCM9pADdnyWl33qT2UGgZbVCFlVaVXCOqbjTg9Zehsb9OBgad2HaJob4WmdA0bWmdw1uRsbRklRgkuqQbee0wMblw1VabuEe0wPR1NBW)HzGbr(CWIv9R4mRT8iOHATDb1NxPToXBbpaWRxnPNYAsEjyXQ(2kLfCay9lqafZblqafK6nbLcc7gQnZm(g07vwqr)Kw3mybir)ePRxKoSZ2e9tcf0wPR1NRnZm(MXFgyy4xgfkOUtHKnOhd880Ft0Z83)8NH4)qCe9)UP4ZVdv6y84NPpk23bh0JZ40hzShE897q(oKGx1C54ywVsdoWZ7VjtmEWGvCM1wqrYqq2IL4g(u9knOUtHuWkoZAZNxPToXBbfvEkybQ7uifKag6nOUtHuqp4gM7K0nixiyXQ(vAJvHufNzTfZbnuRTlOb9OdHCO0v1ag6v6o4nPRdHGtGvNaCyWIv9Tv6A95MhbHDdni2HcsNGUe9tcElTob4WGphSyvFd1A7cAEeKTyjUH)jWvdsad9gSyvFd1A7c6SELgZbnuRTlOZ6vAqpg45P)MON5VP4J487((E(VdoyOGvnUqtTwXAklWc4WmUniP1OxX4aif0JVJZV7h8KceorzKrBdU49BMbP(sH0FMbnklcKzOqbP(sHuMbnklcKzOqbvilVajTbUb)3YO)GToRMzqJYIazgkuWIv9vilVajTbU5rWl44aWwwu9mdAuweiZqHc24lnZGgLfbYmuOGaOqJxQYmOrzrGmdfk4rNLaCyMbnklcKzOqbR2vr9LcPmdAuweiZqHcf8cSvRE9pSCygFn9xKm8hSU4hhwLYOPdVniP1OxM4qk4zwwWvHuFjDI1ul4Qq26bHfJzdiiOnBg)dEb2NUazjWonyhwpytfaC4SELgeWYHbzgCPtzKrBdsAn6NjoKqGj0mYWacsAn6niE2J9f9gXGGBWZnHIv6eH059klOOFsRBgSaKOFI05vSZ2e9t8sqsRrVEWx8wMz8nmjYFt3(UDamWWWMA6lJE(nhIGbtZOPzCBOGKwJ(d(uSbnbNBKXTEZ0G97fqaoSV8PgqqqB2mZ4BMbPgqqqBzgKQxPb7LwpOTyw3PqclhhGAb994mo9X559NbzlwIB4FcC1GeWqVb1DkKcoqTVOtblqafK6nbLcAR016Z1MzgFZ4pdmm8lJcf0wmR7uijwtpa1cII9DWbdc7gQnZm(g07vwqr)Kw3mybir)ePRxKoSZ2e9tcfSyvFBLYcoaS(fiGI5Gx1C54ywVsdoWVdkgtmEWqblqQbee0wMHcfkynXpoSkLrgmDBqwoFD5mdJ5qz8FazgK0A0ltCiHatOz00)Gfi1accAlZGfR6BRuwWbG1VabuEeSabuqZCR9nuWolb2PZgqqqBBYVAgfX72GDwcWH2mdAPEJYmOWIZSFNLaCyq7joZbVCFd1A7cAmh8Y9fwCMJ5GcloZ(hTUHgm4L7B5f4nMdA5f413KbKp4gmOHATDbnyqlVaV(vD6uWGwEbEdkDSflXncf8aab2tzg8Y9fwCMJ5GcloZ(DwcWHbpbUAWl33YlWBmh8Y9nuRTlOXCqHfNz)Jw3qdgkuqsRr)mXHuqp6MbWGDiWOtaomZGgDamZGvn1QuWQYYQHcfKAabbTLzWIv9lqaLhbTv6A95g8FygyqKphSyv)koZAlpcAOwBxq95vARt8wWda86vt6PSMKxcwSQVTszbhaw)ceqXCWceqbPEtqPGWUHAZmJVb9ELfu0pP1ndwas0pr6eTNls3QlDJDQ00qbTv6A95AZmJVz8Nbgg()puqDNcjBqpg45P)MON5V)5pdX)H4i6)DtXNFhQ0X4XptFuSVdoOhNXPpYyp8473H8DibVQ5YXXSELgCGN3FtMy8GbR4mRTGIKHGSflXn8P6vAqDNcPGvCM1MpVsBDI3ckQ8uWcu3Pqkibm0BqDNcPGEWnm3jPBqUqWIv9R0gRcPkoZAlMdAOwBxqd6rhc5qPRQbm0R0DWBsxhcbNaRob4WGfR6BR016Znpcc7gAqSdfKobDj6Ne8wADcWHbFoyXQ(gQ12f08iiBXsCd)tGRgKag6nyXQ(gQ12f0z9knMdAOwBxqN1R0GEmWZt)nrpZFtXhX539998FhCWqbRACHMATI1uwGfWHzCBqsRrVIXbqkOhFhNF3p4jfiCIYiJ2gCX73mds9LcP)mdAuweiZqHcs9LcPmdAuweiZqHcQqwEbsAdCd(VLr)bBDwnZGgLfbYmuOGfR6RqwEbsAdCZJGxWXbGTSO6zg0OSiqMHcfSXxAMbnklcKzOqbbqHgVuLzqJYIazgkuWJolb4WmdAuweiZqHcwTRI6lfszg0OSiqMHcfk4fyRw96Fy5Wm(A6Viz4pyDXpoSkLrthEBqsRrVmXHuWZSSGRcP(s6eRPwWvHS1dclgZgqqqB2m(h8cSpDbYsGDAWoSEWMka4Wz9kniGLddYm4sNYiJ2gK0A0ptCiHatOzKHbeK0A0BWXZtgV)3GGBWZnHIv6eH059klOOFsRBgSaKOFI051XovAQxcsAn61d(I3YmJVHPNhMrmY03)H3A6W)BzedmKdrWWZz00mUnuqsRr)bFk2GMGZnY4wVzAW(9ciah2x(udiiOnBMz8nZGudiiOTmds1R0G9sRh0wmR7uiHLJdqTG(ECgN(488(ZGSflXn8pbUAqcyO3G6ofsbhO2x0PGfiGcs9MGsbTv6A95AZmJVz8Nbgg()puqBXSUtHKyn9aulik23bhmiSBO2mZ4BqVxzbf9tADZGfGe9tKor75I0T6s3yNknnuWIv9Tvkl4aW6xGakMdEvZLJJz9kn4a)oOymX4bdfSaPgqqqBzgkuOG1e)4WQugzW0Tbz581LZmmMdLXFrMzqsRrVmXHecmHMrt)dwGudiiOTmdwSQVTszbhaw)ceq5rWceqbnZT23qb7SeyNoBabbTTj)QzueVBd2zjahAZmOL6nkZGcloZ(DwcWHbTN4mh8Y9nuRTlOXCWl3xyXzoMdkS4m7F06gAWGxUVLxG3yoOLxGxFtgq(GBWGgQ12f0GbT8c86x1PtbdA5f4nO0XwSe3iuWdaeypLzWl3xyXzoMdkS4m73zjahg8e4QbVCFlVaVXCWl33qT2UGgZbfwCM9pADdnyOqbjTg9Zehsb9OBgad2HaJob4WmdA0bWmdw1uRsbRklRgkuqQbee0wMblw1VabuEe0wPR1NBW)HzGbr(CWIv9R4mRT8iOHATDb1NxPToXBbpaWRxnPNYAsEjyXQ(2kLfCay9lqafZblqafK6nbLcc7gQnZm(g07vwqr)Kw3mybir)ePt0EUiDltsCdZnnuqBLUwFU2mZ4Bg)zGHHnDBOG6ofs2GEmWZt)nrpZF)ZFgI)dXr0)7MIp)ouPJXJFM(OyFhCqpoJtFKXE4X3Vd57qcEvZLJJz9kn4apV)MmX4bdwXzwBbfjdbzlwIB4t1R0G6ofsbR4mRnFEL26eVfuu5PGfOUtHuqcyO3G6ofsb9GByUts3GCHGfR6xPnwfsvCM1wmh0qT2UGg0JoeYHsxvdyOxP7G3KUoecobwDcWHblw13wPR1NBEee2n0GyhkiDc6s0pj4T06eGdd(CWIv9nuRTlO5rq2IL4g(Naxnibm0BWIv9nuRTlOZ6vAmh0qT2UGoRxPb9yGNN(BIEM)MIpIZV7775)o4GHcw14cn1AfRPSalGdZ42GKwJEfJdGuqp(oo)UFWtkq4eLrgTn4I3VzgK6lfs)zg0OSiqMHcfK6lfszg0OSiqMHcfuHS8cK0g4g8FlJ(d26SAMbnklcKzOqblw1xHS8cK0g4MhbVGJdaBzr1ZmOrzrGmdfkyJV0mdAuweiZqHccGcnEPkZGgLfbYmuOGhDwcWHzg0OSiqMHcfSAxf1xkKYmOrzrGmdfkuWlWwT61)WYHz810FrYWFW6IFCyvkJMo82GKwJEzIdPGNzzbxfs9L0jwtTGRczRhewmMnGGG2Sz8p4fyF6cKLa70GDy9GnvaWHZ6vAqalhgKzWLoLrgTniP1OFM4qcbMqZiddiiP1O3GIV5J9)geCdEUjuSsNiKoVxzbf9tADZGfGe9tKoVkUH5M6LGKwJE9GV4TmZ4BysKdGrm8)mdVmm8Z)mAytfzoebdMMX)WedpZWldd45TB)z0agEadVnhIGbrgkiP1O)GpfBqtW5gzCR3mny)EbeGd7lFQbee0MnZm(MzqQbee0wMbP6vAWEP1dAlM1DkKWYXbOwqFpoJtFCEE)zq2IL4g(Naxnibm0BqDNcPGdu7l6uWceqbPEtqPG2kDT(CTzMX3m(ZaddB62qbTfZ6ofsI10dqTGOyFhCWGWUHAZmJVb9ELfu0pP1ndwas0pr6eTNls3YKe3WCtdfSyvFBLYcoaS(fiGI5Gx1C54ywVsdoWVdkgtmEWqblqQbee0wMHcfkynXpoSkLrgmDBqwoFD5mdJ5qz8NrzgK0A0ltCiHatOz00)GDwcStNnGGG22KF1mkI3TbPgqqqBzge2nuBMz8n4JwhyvP7QsxRlOHcAR016Z1MzgFZ4pdd4NrmkuWRAUCCmRxPbh4593Kjgpyq2IL4g(Naxnibm0BOGKwJE9GdPoaAOqkO4mEIFgY3GvnUqtTwXAklWc4WmoCqsRrVIXbqk4uCXcEsbcNOm(82GlE)MzqauOXlvzg0OSiqMHcfSyvFOUtBXCqQVuiLzqJYIazgkuqfYYlqsBGBW)Tm6pyRZQzg0OSiqMHcfSyvFfYYlqsBGBEe8cooaSLfvpZGgLfbYmuOGn(sZmOrzrGmdfki1xkK(ZmOrzrGmdfk4rNLaCyMbnklcKzOqbR2vr9LcPmdAuweiZqHcfSU4hhwLYOig(5GxGTA1R)HLddgewmMnGGG2Sz8n4fyF6cKLa70GDy9GnvaWHZ6vAqalhgK0A0ptCiHatOz00)GKwJ()c7Mx6npc2Vxab4W(YNAabbTzZmuqsRrVmXHuWZSSGRcP(s6eRPwWvHS1dAco3iJB9MPbb3GNBcfR0jcP7rRdSQ0DvPR1f0G1e)4WQug)f52GmdU0Pm(82GKwJ(zIdPGNzzbxfs9L0jwtTGRczRhKLdVacWH2mZ4BMbzpPSMCMbPgqqqBzCBWD9gOBEPbTuN1KTb5vbfvEk4U(QObnnuq2tDOGAZmJVzgCxFv0mdA5f41NQxPbfB1Rh0YlWBqPZ7dOpdjOLxGxFtgq(GBWxgmLrVHcw14vAJQh0YlWBOm(NzWD9vrZmJVz8nJ)HjrULbthMrmiYTd)BkJ2ULr5qemWqgnnmjstn95Tdy4N3oSPICady4bKdrWadzC4m(gkyvJxPnQEqw(I3cfkuOGSC(6YzgMhHYOPBZmiP1OxM4qcbMqZ4)FWolb2PZgqqqBBYVAgfX72GudiiOTmdAR016ZnyqHgVu5ZYlqk4BqHgVu5ZYlqs8kT1jElOOYtbzlwIB4FcC1GeWqVblqDNcPGeWqVbVQ5YXXSELgCGN3FtMy8Gb1DkKc6b3WCNKUb5cblw13wPR1NBmh0wPR1NRnZm(MXFgEzyaBdfe2n0GFVcQ0XpKoXnVaK26eGddwSQVTszbhaw)ceqXCWIv9lqaLhbHDd1MzgFd(GBywLURjjArbdnuOGKwJE9GdPoaAOqkO4mEIFgY3GvnUqtTwXAklWc4WmoCqsRrVIXbqk4dXNtX3m4jfiCIY4ZBdU49BMbbqHgVuLzqJYIazgkuWIv9H6oTfZbP(sHuMbnklcKzOqbvilVajTbUb)3YO)GToRMzqJYIazgkuWIv9vilVajTbU5rWl44aWwwu9mdAuweiZqHc24lnZGgLfbYmuOGuFPq6pZGgLfbYmuOGhDwcWHzg0OSiqMHcfSAxf1xkKYmOrzrGmdfkuW6IFCyvkJIy4Nd2zjahAZmOL6nkZGxUVWIZCEeuyXz2)O1n0GIATBYNlTUvuEUjuSsNiKUV1QwClGdLURjjArbdn4L7B5f4npcAOwBxq9P6vAqp)3bhmOLxG3GiVaVBWJM2Pst3GhZtf4g8yEQa988IOgSwdbOEJlie8Y9nuRTlO5rqd1A7cAWnAP7H4B(4R0nets0EUU5xPdz8(s3MI)r62Odfk4fyRw96Fy5Wm(oGbiY))beewmMnGGG2Sz8p4fyF6cKLa70G91kytfaC4SELgeWYHbzgCPtz85TbjTg9ZehsiWeAgn9piP1O)VWU5LEZJG1e)4WQug)FziiP1O3G7)rSGGBWZnHIv6eH09GBywLURjjArbdv68Qyd7LGMGZnY4wVzAW(9ciah2x(udiiOnBMz8nZGudiiOTmds1R0GwQtfBWIv9Tvkl4aW6xGakpcwG6ofsb7fIh0wmR7uijwtpa1cII9DWbdwPnwfsN0(IofC4Tb1DkKcoqTVOtblqaf0m3AFdAlM1DkKWYXbOwqFpoJtFCEE)zWIv9R0gRcPtAFrNYJGvAJvH0jTVOt(8kT1jEl4gRNcwSQFbcO8iuWcKAabbTLzWIv9Tvkl4aW6xGakpcwGakOzU1(gkuOGKwJEzIdPGNzzbxfs9L0jwtTGRczRhK0A0ptCif8mll4QqQVKoXAQfCviB9GSC(6YzgMhHYOPVzgK0A0ltCiHatOz8)pynXpoSkLX)xgcwGudiiOTmdwGakOzU1(gSyvFBLYcoaS(fiGYJqb7SeyNoBabbTTj)QzueVBd2zjahAZmOL6nkZGcloZ(DwcWHbTN4mh0qT2UG6t1R0G4zpFWl33qT2UGgZbnuRTlObFODdPJdLodn4L7lS4mhZbVCFlVaVXCqlVaV(MmG8b3GbT8c8gu6ylwIBe0YlWRFvNofmOWIZS)rRBObdf8aab2tzg8Y9fwCMJ5GcloZ(DwcWHbpbUAqHfNz)Jw3qdg8Y9nuRTlOXCWl33YlWBmhkuWoey0jahMzqJoaMzWQMAvkyvzz1qHcsnGGG2YmOTsxRp3G)m8SizeJcElTob4WGph0qT2UG6ZR0wN4TGha41RM0tznjVeSyv)ceq5rqBXmlVaP8i4rzTSSDyEeSyv)koZAlpcc7gQnZm(gCiI(jeh2jahkD2kqdqfDT0qbzlwIB4FcC1GeWqVblw13wPSGdaRFbcOyo4vnxooM1R0Gd88(BYeJhmOTsxRpxBMz8nJ)m8SizeJcfKTyjUHpvVsdQ7uifSIZS285vARt8wqrLNcc7gAWHi6NqCyNaCO0zRanav01sdQ7uif0dUH5ojDdYfcwSQFL2yvivXzwBXCqd1A7cAqp6qihkDvnGHELUdEt66qi4ey1jahgSyvFBLUwFU5rqDNcjBqpg45P)MON5V)5pdX)H4i6)DtXNFhQ0X4XptFuSVdoOhNXPpYyp8473H8DiblqDNcPGeWqVblw13qT2UGMhbR4mRTGIKHGfR6BOwBxqN1R0yoOHATDbDwVsd6Xapp93e9m)nfFeNF333Z)DWbdfK0A0RhCi1bqdfsbfNXt8Zq(gSQXfAQ1kwtzbwahMXHdsAn6vmoasbFi(Ck(MbpPaHtugFEBWfVFZmi1xkK(ZmOrzrGmdfki1xkKYmOrzrGmdfkOcz5fiPnWn4)wg9hS1z1mdAuweiZqHcwSQVcz5fiPnWnpcEbhha2YIQNzqJYIazgkuWgFPzg0OSiqMHcfeafA8svMbnklcKzOqbp6SeGdZmOrzrGmdfky1UkQVuiLzqJYIazgkuOGxGTA1R)HLdZ4RPp))oCqsRrVmXHuWZSSGRcP(s6eRPwWvHS1dclgZgqqqB2m(gSU4hhwLYOig(5GnvaWHZ6vAqalhgKzWLoLXN3gK0A0ptCiHatOz00)GKwJ()c7Mx6npcsAn6nioO4IAPtes3tzFQG97fqaoSV8PgqqqB2mdfSxiEmh0eCUrg36ntdcUbp3ekwPtes3qe9tioe2jahkD2kqdqfDT0GxG9PlqwcStd2xRGSC(6YzgMhbjTg9ZehsbpZYcUkK6lPtSMAbxfYwpugn9pZGKwJEzIdjeycnJ)Bdwx8JdRsz00H3gSZsGD6Sbee02M8RMXTb7SeGdTzg0s9gLzqHfNz)olb4WG2tCMdE5(gQ12f0yo4L7lS4mhZbfwCM9pADdnyWl33YlWBmh0YlWRVjdiFWnyqd1A7cAWGwEbE9R60PGbT8c8gu6ylwIBek4bacSNYm4L7lS4mhZbfwCM97SeGddEcC1GxUVLxG3yo4L7BOwBxqJ5GcloZ(hTUHgmuOGKwJ(zIdPGNzzbxfs9L0jwtTGRczRhSdbgDcWHzg0OdGzgSQPwLcwvwwnuOGudiiOTmdAR016Zn4)WmWGiFoyXQ(vCM1wmh0qT2UG6ZR0wN4TGha41RM0tznjVee2nuBMz8nit8gRkDx1kDgAZgkyfNzTr1R0mAAWIv9lqaLhbVLwNaCyWNdwSQVTszbhaw)ceq5rWceqbnZT2)GfR6xXzwBu9knpcYwSe3W)e4QbjGHEdAR016Z1MzgFZ4pdMYOTVHcs1R0GwQtfBqy3qdIDOG0jOlr)KGfOUtHuWEH4bR4mRnFEL26eVfCJ1tbVQ5YXXSELgCGN3FtMy8Gb1DkKckgNzTfSyv)kTXQqQIZS2I5GgQ12f0GE0Hqou6QAad9kDh8M01HqWjWQtaomyXQ(2kDT(CZJG6ofs2GEmWZt)nrpZF)ZFgI)dXr0)7MIp)ouPJXJFM(OyFhCqpoJtFKXE4X3Vd57qcwXzwBbhEBWIv9nuRTlO5rq2IL4g(u9knOUtHuWIv9nuRTlOZ6vAmh0qT2UGoRxPb9yGNN(BIEM)MIpIZV7775)o4GHcsAn61doK6aOHcPGIZ4j(ziFdw14cn1AfRPSalGdZ42GKwJEfJdGuWhIpNIVzWtkq4eLrgTn4I3VzgK6lfs)zg0OSiqMHcfK6lfszg0OSiqMHcfSyv)gFP5rqfYYlqsBGBW)Tm6pyRZQzg0OSiqMHcfSyvFfYYlqsBGBEe8cooaSLfvpZGgLfbYmuOGn(sZmOfafwAWb(98GF3pOrzrGmdfkiak04LQmdAuweiZqHcE0zjahMzqJYIazgkuWQDvuFPqkZGgLfbYmuOqbVaB1Qx)dlhMrthwKm88ZbHfJzdiiOnBgnniP1OxM4qk45gOVKUXERXzoynXpoSkLrgmDBq2IL4gZgqqqBdYfaSbpkqwcWHEL8ICpPt6KoPRPuPbLoVsB8VBCsxhELoAJ)FJZlsxhELoiNKoAJ30no5Ek8k3tUNCp5EY9K7j3tUNCp5EY9K7j3tUxqsRr)EWx8wMz8pmnagjYFrYW772H)3(kY)HZHiyy4mAAg3gkytfaC4SELgeWYHbzgCPtzKrBdsAn6NjoKqGj0mYWacsAn6)lSBEP38iiP1O3VWU5LEJ5GGBWZnHIv6eH0DUzUPsNxf9tGAtaOEjOj4CJmU1BMgSFVacWH9Lp1accAZMzgFZmi1accAlZGu9knOL6uXge2nuBMHcwG6ofsb7fIh0wmR7uijwtpa1cII9DWbdwPnwfsN0(IofC4Tb1DkKcoqTVOtblqaf0m3AFdAlM1DkKWYXbOwqFpoJtFCEE)zWIv9lqaLhbTv6A95AZmuWIv9Tvkl4aW6xGakpcYwSe3W)e4QbjGHEdwSQFL2yviDs7l6uEeSsBSkKoP9fDYNxPToXBb3y9uWRAUCCmRxPbh43bfJjgpyOGfi1accAlZGfR6BRuwWbG1VabuEeSabuqZCR9nuOm(NzqQbee0wMbP6vAql1PInybQ7uifSxiEWkTXQqQIZS2cUnOTyw3PqclhhGAb994mo9X559Nb1DkKckgNzTf0wmR7uijwtpa1cII9DWbdwSQFL2yvivXzwB5rWkoZAJQxPz00GfiGcAMBT)blw1VabuEeSsBSkKQ4mRnFEL26eVfCJ1tblw13wPSGdaRFbcO8iyXQ(vCM1gvVsZJGSflXn8pbUAqcyO3qblqQbee0wMblqaf0m3A)dwSQVTszbhaw)ceq5rOqHcEb2NUazjWoniBXsCJGfi1accAlZGfR6BRuwWbG1VabuEeSabuqZCR9puqwoFD5mdZJqz0utZmiP1OxM4qcbMqZOPBdYY5RlNz4uRrFHDZl9gZbzlwIBm1AuWJcKLaCOx9ICpPt6KoPdCiDEfYjPRxADFfUZBRULWEDPJ3KUEP19v4oVT6wc71LUnwpjDEMstGH6vViDIq6E9gdEr66WR0j3t6KoPt6e1A3KpxADR3OgqqqBi1jDJVxADFfUZBG7gN3OgqqqB2n(3noPJoPq5EsN0jDsN0jDsN01lTUVc35Tv3syVU05jPZZuAcmuV6f5EsN0jDsN0jDsN0Hk86XPoTPATDb1RENOyBKi9C37gQ05D4zpV35f5EsN0jDsNcVY9u4nyDXpoSkLrtfjdb7SeyNoBabbTTj)QzueVBd2zjahAZmOL6nkZGcloZ(DwcWHbTN4mh8Y9nuRTlOXCWl3xyXzoMdkS4m7F06gAWGxUVLxG3yoOLxGxFtgq(GBWGgQ12f0GbT8c86x1PtbdA5f4nO0XwSe3iuWdaeypLzWl3xyXzoMdkS4m73zjahg8e4QbfwCM9pADdnyWl33qT2UGgZbVCFlVaVXCOqbjTg9Zehsb9OBgad2HaJob4WmdA0bWmds1R0Gvn1QuWQMAvkyvzz1qHcsnGGG2YmOTsxRp3G)dZadI85G3sRtaom4ZbnuRTlO(8kT1jEl4baE9Qj9uwtYlblw13wPSGdaRFbcO8iOTszbhawgdbuqZCR9pyXQ(vCM1wEee2nuBMz8n4(DwauTs3Xs0pHAaRTdj1gkybcOGgQHzTf8QMlhhZ6vAWbEE)nzIXdg0wPR1NRnZm(MXFgE2ugXOqblw1VabuEeKTyjUH)jWvdsad9gSa1DkKcsad9gSIZS285vARt8wqrLNcQ7uizd6Xapp93e9m)9p)zi(pehr)VBk(87qLogp(z6JI9DWb94mo9rg7HhF)oKVdjOUtHuqp4gM7K0nixiyXQ(vAJvHufNzTfZbnuRTlOb9OdHCO0v1ag6v6o4nPRdHGtGvNaCyWIv9Tv6A95MhbHDdni2HcsNGUe9tcYwSe3WNQxPb1DkKcwSQVHATDbnpcwXzwBbfjdblw13qT2UGoRxPXCqd1A7c6SELg0JbEE6Vj6z(Bk(io)UVVN)7GdgkyvJl0uRvSMYcSaomJBdsAn6vmoasb947487(bpPaHtughMHGlE)MzqQVui9NzqJYIazgkuqQVuiLzqJYIazgkuWIv9B8LMhbvilVajTbUb)3YO)GToRMzqJYIazgkuWIv9vilVajTbU5rWl44aWwwu9mdAuweiZqHc24lnZGwauyPbh43Zd(D)GgLfbYmuOGaOqJxQYmOrzrGmdfk4rNLaCyMbnklcKzOqbR2vr9LcPmdAuweiZqHcf8cSvRE9pSCygz0ZBFwKBdsAn6LjoKcEMLfCvi1xsNyn1cUkKTEqyXy2accAZMX3GxG9PlqwcStd2xRGnvaWHZ6vAqalhgSaPgqqqBzgSabuqZCR9nyXQ(2kLfCay9lqaLhHcYm4sNY4WmeK0A0ptCiHatOzKHbeSFVacWH9Lp1accAZMzOGKwJ(d(u2GMGZnY4wVzAqWn45MqXkDIq62VZcGQv6owI(judyTDiPwPZRN0(YlbRj(XHvPmYWa(dcGaY3s9gP3m(gKLZxxoZWyougnD4mdsAn6LjoKqGj0mA6FWcKAabbTLzWceqbnZT23GfR6BRuwWbG1VabuEekyNLa70zdiiOTn5xnJI4DBWolb4qBMbTuVrzguyXz2VZsaomO9eN5GxUVHATDbnMdE5(cloZXCqHfNz)Jw3qdg8Y9T8c8gZbT8c86BYaYhCdg0qT2UGgmOLxGx)QoDkyqlVaVbLo2IL4gHcEaGa7PmdE5(cloZXCqHfNz)olb4WGNaxnOWIZS)rRBObdE5(gQ12f0yo4L7B5f4nMdfkiP1OFM4qk4zwwWvHuFjDI1ul4Qq26b7qGrNaCyMbn6ayMbRAQvPGvLLvdfki1accAlZG2kDT(Cd(ZWa(Fzi4T06eGdd(Cqd1A7cQpVsBDI3cEaGxVAspL1K8sWIv9lqaLhbTfZS8cKYJGhL1YY2H5rWIv9R4mRT8iiSBO2mZ4BqM4nbr)ePRQ3KULALocqDOnuq2IL4g(Naxnibm0BWIv9Tvkl4aW6xGakMdEvZLJJz9kn4apV)MmX4bdAR016Z1MzgFZ4pdd4)LHqbzlwIB4t1R0G6ofsbR4mRnFEL26eVfuu5PGWUHgKjEtq0pr6Q6nPBPwPJauhAdQ7uif0dUH5ojDdYfcwSQFL2yvivXzwBXCqd1A7cAqp6qihkDvnGHELUdEt66qi4ey1jahgSyvFBLUwFU5rqDNcjBqpg45P)MON5V)5pdX)H4i6)DtXNFhQ0X4XptFuSVdoOhNXPpYyp8473H8DiblqDNcPGeWqVblw13qT2UGMhbR4mRTGIKHGfR6BOwBxqN1R0yoOHATDbDwVsd6Xapp93e9m)nfFeNF333Z)DWbdfSQXfAQ1kwtzbwahMXHdsAn6vmoasbFi(Ck(MbpPaHtugz02GlE)MzqQVui9NzqJYIazgkuqQVuiLzqJYIazgkuqfYYlqsBGBW)Tm6pyRZQzg0OSiqMHcfSyvFfYYlqsBGBEe8cooaSLfvpZGgLfbYmuOGn(sZmOrzrGmdoKZBE2Z(UFEeCEE07Nhbh43Zd(D)8iuOGaOqJxQYmOrzrGmdfk4rNLaCyMbnklcKzOqbR2vr9LcPmdAuweiZqHcfK0A0VyCaKcofxSGxGTA1R)HLdZ4RP)IKH)G1f)4WQugnD4TbjTg9YehsbpZYcUkK6lPtSMAbxfYwpiSymBabbTzZ4FWlW(0filb2Pb7W6bBQaGdN1R0GawomiZGlDkJmABqsRr)mXHecmHMrt)dsAn6)lSBEP38iiP1O3GBKEk7tfeCdEUjuSsNiKoM4nbr)ePRQ3KULALocqDOnOj4CJmU1BMgSFVacWH9Lp1accAZMzgFZmi1accAlZGu9knyV06bTv6A95g8NHb8)YqqBXSUtHewooa1c67XzC6JZZ7pdc7gQnZm(gKjEtq0pr6Q6nPBPwPJauhAdfu3Pqk4a1(IofSabuWQvVU2cEuwllBhMhblw13wPR1NBEee2n0GmXBcI(jsxvVjDl1kDeG6qBqBXmlVaP8iOTsxRpxBMz8nJ)mmG)xgcf0wmR7uijwtpa1cII9DWbdEvZLJJz9kn4a)oOymX4bdfSaPgqqqBzgkuOG1e)4WQugh20)GSC(6YzgMhHYOPmKzqsRrVmXHecmHMX)TbRl(XHvPmA6WBd2zjWoD2accABt(vZ42GDwcWH2mdAPEJYmOWIZSFNLaCyq7joZbVCFd1A7cAmh8Y9fwCMJ5GcloZ(hTUHgm4L7B5f4nMdA5f413KbKp4gmOHATDbnyqlVaV(vD6uWGwEbEdkDSflXncf8aab2tzg8Y9fwCMJ5GcloZ(DwcWHbpbUAqHfNz)Jw3qdg8Y9nuRTlOXCWl33YlWBmhkuqsRr)mXHuWZSSGRcP(s6eRPwWvHS1d2HaJob4WmdA0bWmdw1uRsbRklRgkuqQbee0wMbTv6A95g8FygyqKphSyv)koZAlMdElTob4WGph0qT2UG6ZR0wN4TGha41RM0tznjVeSyv)ceq5rWkTXQqQIZS285vARt8wWnwpfSIZS2O6vAgnnybcOGM5wRPblw13qT2UGoRxPXCqy3qTzMX3GmXBSQ0DvR0zOnBOGfR6BRuwWbG1VabuEeSyv)koZAJQxP5rq2IL4g(Naxnibm0BqDNcjBqpg45P)MON5V)5pdX)H4i6)DtXNFhQ0X4XptFuSVdoOhNXPpYyp8473H8DibP6vAql1PIn4vnxooM1R0Gd88(BYeJhmybQ7uifSxiEWkoZAZNxPToXBb3y9uqBLUwFU2mZ4Bg)zWugT9nuqDNcPGIXzwBblw1VsBSkKQ4mRTyoOHATDbnOhDiKdLUQgWqVs3bVjDDieCcS6eGddwSQVTsxRp38iiSBObXouq6e0LOFsWkoZAl4WBdwSQVHATDbnpcYwSe3WNQxPb1DkKcwPnwfsvCM1wW)TbnuRTlOZ6vAqpg45P)MON5VP4J487((E(VdoyOGKwJE9GdPoaAOqkO4mEIFgY3GvnUqtTwXAklWc4WmUniP1OxX4aif8H4ZP4Bg8KceorzKrBdU49BMbP(sH0FMbnklcKzOqbP(sHuMbnklcKzOqblw1VXxAmhuHS8cK0g4g8FlJ(d26SAMbnklcKzOqblw1xHS8cK0g4MhbVGJdaBzr1ZmOrzrGmdfkyJV0mdAuweiZGd58MN9SV7NhbNNh9(5rOqbbqHgVuLzqJYIazgkuWJolb4WmdAuweiZqHcwTRI6lfszg0OSiqMHcfk4fyRw96Fy5Wm(ZWWVVdiiSymBabbTzZ4FqsRrVmXHuWZnqFjDJ9wJZCWAIFCyvkJmy62GSflXnMnGGG2gKlaydk3tUNCp5EY9K7j3tUNCp5EY9K7j3tUxqsRr)EWx8wMz8pmn8Z)d4)FaIKH)HnLbgEMHCicgmnJMMXTHc2ubahoRxPbbSCyqMbx6ugz02GKwJ(zIdjeycnJmmGGKwJ()c7Mx6npcsAn69lSBEP3yoi4g8CtOyLoriDE)tDtysc8gNojDEv0pbQnbG6LGMGZnY4wVzAW(9ciah2x(udiiOnBMz8nZGudiiOTmds1R0G9sRh0wmR7uiHLJdqTG(ECgN(488(ZG6ofsbhO2x0PG2IzDNcjXA6bOwquSVdoyqBLUwFU2mZ4Bg)zqKI8)5qbzlwIB4FcC1GeWqVbHDd1MzgFdYuhsI2ZndnuWceqbRw96Al4vnxooM1R0Gd88(BYeJhmuWcKAabbTLzOqHcEb2NUazjWonyFTcwGudiiOTmdwGakOzU1AAWIv9Tvkl4aW6xGakpcfKLZxxoZW8iuOG7Y47W)VHsaa

Vous pouvez également importer toutes mes 154 auras pour Antorus, le Trône ardent par mon profil : Wago.io ou Pastebin

Haut-fait Description
Argus l'Annihilateur: mode mythique Vaincre Argus l’Annihilateur à Antorus, le Trône ardent, en mode mythique.
Croisade stellaire Récolter 20 particules de puissance titanesque en 5 secondes, puis venir à bout d’Argus l’Annihilateur à Antorus, le Trône ardent en mode normal ou supérieur.
Le Siège du Panthéon Vaincre les boss suivants dans les profondeurs d’Antorus, le Trône ardent : Aggramar | Argus l'Annihilateur
Une longueur d’avance : Argus l’Annihilateur Vaincre Argus l’Annihilateur à Antorus, le Trône ardent en mode héroïque ou supérieur, avant l’ouverture du prochain palier de raid.
Du grand art : Argus l’Annihilateur Vaincre Argus l’Annihilateur à Antorus, le Trône ardent en mode mythique, avant l’ouverture du prochain palier de raid.
Argus l’Annihilateur « Prem’s » du royaume Première guilde du royaume à vaincre Argus l’Annihilateur à Antorus, le Trône ardent en mode mythique et en groupe de guilde.
Virée en guilde chez Argus l’Annihilateur : mode mythique Vaincre Argus l’Annihilateur à Antorus, le Trône ardent, en mode mythique et en groupe de guilde.

Guide : Croisade stellaire

à venir..

Le combat contre Argus, l'Annihilateur à Antorus, le trône ardent est dans la dernière partie du raid avec une table de butin :

  • Outils raids : niveau d'objet 925+
  • Mode normal : niveau d'objet 940+
  • Mode héroïque : niveau d'objet 955+
  • Mode mythique : niveau d'objet 970+
Objet Héroïque / Mythique Emplacement Type
 Faux de l'Annihilateur Arme d'hast Cosmétique
Bénédiction du Panthéon Amélioration de bijou Voie des titans
Balise cosmique miniaturisée  |  Relique d'arme prodigieuse Arcanes
Braise de rage frémissante  |  Relique d'arme prodigieuse Feu
Conque du foudroyeur  |  Relique d'arme prodigieuse Tempête
Cruor du vengeur  |  Relique d'arme prodigieuse Sang
Étincelle de réorigination  |  Relique d'arme prodigieuse Sacré
Fragment d'âme instable  |  Relique d'arme prodigieuse Ombre
Frimas du monde des esprits  |  Relique d'arme prodigieuse Givre
Orbe chancreux condensé  |  Relique d'arme prodigieuse Corruption
Particule du maître-forge  |  Relique d'arme prodigieuse Fer
Racine de la Lieuse-de-Vie  |  Relique d'arme prodigieuse Vie
Casque de l'âme éveillée  |  Tête Mailles
Chaîne de l'Annihilateur  |  Cou Critique | Hâte
Espauliers de fardeau colossal  |  Épaule Mailles
Gambison de la corruption de Sargeras  |  Torse Tissu
Gilet de vie déclinante  |  Torse Cuir
Étreintes du porte-mort naissant  |  Mains Plaques
Protège-mains de malédiction inévitable  |  Mains Tissu
Cordelette de l'étau de mort  |  Taille Cuir
Cuissards de purge cosmique  |  Jambes Plaques
Compassion d'Éonar Bijou Heal
Conviction d'Aggramar Bijou Tank
Courage de Khaz'goroth Bijou DPS (force)
Prouesse de Norgannon Bijou DPS (intel)
Vitalité de Golganneth Bijou DPS (agilité)
Vision d'Aman'Thul Bijou Universel

 Vidéo par Kirling :


 Vidéo par Fatboss-TV :

Par

Yunalesca#2605 CONTACT @YunalescaSpirit
Joueur passionné depuis Burning-Crusade (2006) sur World of Warcraft. Gestionnaire et administrateur à temps complet sur le domaine Warlock et BlizzSpirit. Mon plus grand rêve est de faire une photo dédicacé avec et par le grand Gul'dan l'Anéantisseur de rêves.

Un commentaire

  1. Anonyme

    Req

    Il y a 2 jours
    0

    Merci pour ce guide et la qualité des informations

Donnez votre avis :

Vous pouvez réagir à cet article grâce à votre compte utilisateur sur le réseau ou alors rester anonyme sans profiter des avantages proposés comme la progression de votre réputation, un espace de profil organisé, recevoir des notifications ou même obtenir des hauts-faits.

OU