Aggramar

Autrefois noble vengeur du Panthéon, Aggramar fut abattu par Sargeras avant de renaître sous les traits d'un titan de la destruction. Il réside aujourd'hui au cœur d'Argus, où il garde jalousement une force capable d'annihiler l'univers. Les démons eux-même n'ont pas droit de cité dans son antre, et tous les mortels qui osent déroger à cette règle sont réduits en cendres par la lame ardente de son épée, Taeshalach. Ci-dessous, vous trouverez les informations sur ce boss rangées par onglet comme la présentation du boss, de ses capacités ainsi que la stratégie complète et rapide ! N'hésitez pas à utiliser les commentaires de ce guide pour apporter votre pierre à l'édifice, poser des questions ou notifier d'une éventuelle coquille.

Les stratégies d'Antorus, le trône ardent

          

        

Autrefois noble vengeur du Panthéon, Aggramar fut abattu par Sargeras avant de renaître sous les traits d'un titan de la destruction. Il réside aujourd'hui au cœur d'Argus, où il garde jalousement une force capable d'annihiler l'univers.

Les démons eux-même n'ont pas droit de cité dans son antre, et tous les mortels qui osent déroger à cette règle sont réduits en cendres par la lame ardente de son épée, Taeshalach.

Vue d'ensemble :

Aggramar accumule progressivement de l'énergie au fil du combat. Quand il atteint 100 points d'énergie, son épée, Taeshalach, libère de l'énergie ardente et il commence à lancer  Technique de Taeshalach, un combo dévastateur alternant entre  Brise-adversaire et  Entaille de flammes pour s'achever sur  Tempête incendiaire.

A 80% et 40% de ses points de vie, Aggramar active son  Égide de corruption, qui le prémunit contre tous les dégâts, puis il libère les forces élémentaires de son arme. Plusieurs braises jaillissent de la lame en même temps que deux flammes de Taeshalach. Les braises se dirigent lentement vers Aggramar avant de provoquer une  Éruption flamboyante. Tuer les deux flammes de Taeshalach incite Aggramar à reprendre l'offensive.


Guide complet à Antorus :

Le cinquième raid de l'extension Legion à Antorus, le trône ardent localisé sur Argus dans les étendues antoréennes ouvre ses portes à partir du 29 novembre en Europe en mode normal et héroïque, et une semaine plus tard pour le mode mythique. Toutes les informations sont intégrées au maximum dans notre guide complet pour vous donner les clefs en main pour la progression de votre guilde ou de vos alliés avec l'aperçu général, le calendrier d'ouverture, l'ordre des boss, et même les récompenses en passant par l'ensemble d'armure T21, les légendaires ou même les bijoux du Panthéon.

Vous pouvez découvrir notre guide complet pour Antorus, le Trône ardent avec toutes les informations à votre disposition :


Journal des changements :

  • Mise à jour 30/11 : Modification du WeakAura de la précision des techniques de Taeshalash : devenu dynamique et correctif sur le brasier cuisant qui devrait être moins sonore et brillant
  • Publication de la stratégie : 24 novembre 2017

Phase 1 : le courroux d'Aggramar :

  •  Portée de Taeshalach  : Les attaques de mêlée du lanceur de sorts touchent également la seconde cible la plus proche. S'il n'y a aucune autre cible à portée, la cible principale est à nouveau frappée. Chaque attaque de mêlée augmente également les dégâts physiques subis par la cible principale de 5% pendant 12 s. Cet effet est cumulable.
  •  Brasier cuisant : Aggramar libère une partie de la puissance de Taeshalach, ce qui embrase des personnages-joueurs aléatoires. Chaque personnage-joueur touché émet des pulsations qui infligent 455 000 | 607 000 | 850 000 points de dégâts de Feu aux alliés à moins de 6 mètres toutes les 0,5 s pendant 1,5 s.
  •  Brasier vorace  : Aggramar libère une partie de la puissance de Taeshalach, ce qui embrase des personnages-joueurs aléatoires et leur inflige 400 000 points de dégâts de Feu toutes les 0,5 s. De plus, chaque cible inflige 3,2 millions points de dégâts de Feu toutes les 2 s pendant 8 s à tous les alliés dans un rayon croissant.
  •  Sillage de feu : Aggramar invoque des vagues de flammes qui déferlent autour de lui et infligent 1,7 | 2,3 | 3,2 | 4,4 millions points de dégâts de Feu aux personnages-joueurs pris dans leur sillage, puis 232 000 | 464 000 | 650 000 | 878 000 supplémentaires toutes les 2 s pendant 12 s.
  •  Technique de Taeshalach : Lorsqu'il atteint 100 points d'énergie, Aggramar lance une série d'attaques dévastatrices.
    •  Brise-adversaire  : Inflige 17,8 | 25 | 33,7 millions points de dégâts physiques aux cibles dans un cône devant le lanceur de sorts. Augmente également les dégâts de Brise-adversaire de 500% pendant 30 s.
    •  Entaille de flammes  : Inflige dans un cône frontal 12,5 | 9 | 18 | 25 millions points de dégâts de Feu, répartis équitablement entre tous les personnages-joueurs touchés. Cette attaque repousse également toutes les victimes avec une force répartie entre tous les personnages-joueurs touchés. S'il n'y'a pas assez de personnages-joueurs affectés, Aggramar gagne une charge de Rage ardente.
    •  Entaille de flammes   : Inflige dans un cône frontal 47,5 millions points de dégâts de Feu, répartis équitablement entre tous les personnages-joueurs touchés, et augmente les dégâts d'Entaille de flammes de 500% pendant 30 s. Cette attaque repousse également toutes les victimes avec une force répartie entre tous les personnages-joueurs touchés. S'il n'y'a pas assez de personnages-joueurs affectés, Aggramar gagne une charge de Rage ardente.
    •  Tempête incendiaire : Aggramar libère une gerbe de flammes qui inflige 2 | 2,6 | 3,7 | 5 millions points de dégâts de Feu aux personnages-joueurs dans la zone d'effet et les désoriente pendant 5 s.
    •  En mode mythique, toutes les braises de Taeshalach touchées par l'effet sont catalysées.
      •  Catalysé   : Les braises de Taeshalach deviennent insensibles aux effets de contrôle des foules et voient leur vitesse de déplacement augmenter de 100% pendant 20 s. Dissiper cet effet déclenche une Flamme déchaînée.

Intervalle : les flammes de Taeshalach :

  •  Égide de corruption : Aggramar se protège avec un bouclier qui le rend insensible aux dégâts. Quand le bouclier est touché, inflige 0,6 | 0,9 | 1,2 | 1,6 millions points de dégâts de Feu et repousse la cible.
  •  Pluie de météores  : Aggramar fait périodiquement s'abattre des débris ardents sur un personnage-joueur, ce qui inflige 3 | 4 millions points de dégâts de Feu aux personnages-joueurs dans la zone d'effet.
  • Flamme de Taeshalach :
    •  Présence catalysante : Les braises de Taeshalach à moins de 15 mètres voient leur vitesse de déplacement augmenter de 100% et deviennent insensibles aux effets de contrôle des foules. De plus, les dégâts des créatures catalysées sont augmentés de 50% tant qu'elles restent dans la zone.
    •  Flamme avide : Les flammes de Taeshalach brûlent avec une intensité accrue et infligent des dégâts de Feu croissants toutes les 3 s.
  • Braise de Taeshalach : Ces fragments de l'essence de Taeshalach se rapprochent progressivement d'Aggramar. Lorsqu'ils l'atteignent, ils réintègrent Taeshalach en provoquant une Éruption flamboyante.
    •  Forgé dans les flammes : Les braises de Taeshalach génèrent de l'énergie en 240 | 180 | 180 | 165 s. A 100 points d'énergie, elles déclenchent une Éruption flamboyante.
    •  Éruption flamboyante : Inflige 0,5 | 0,8 | 1,2 | 1,6 millions points de dégâts de Feu aux personnages-joueurs et 169 000 | 225 000 | 315 000 | 425 000 points de dégâts de Feu  supplémentaires toutes les 1 s pendant 10 s. Augmente également les dégâts que leur inflige Éruption flamboyante de 100% pendant 15 | 15 | 15 | 10 s.
    •  Vestiges en fusion  : Quand on la tue, la braise se transforme en flaque de résidu ardent qui perdure pendant 18 s et inflige 0,7 | 1 million points de dégâts de Feu toutes les 1,5 s à ceux qui se trouvent dedans. Au bout de 18 s, la braise se reforme et reprend sa progression vers Aggramar.

Phase 2 : le champion de Sargeras :

  •  Portée de Taeshalach  : Les attaques de mêlée du lanceur de sorts touchent également la seconde cible la plus proche. S'il n'y a aucune autre cible à portée, la cible principale est à nouveau frappée. Chaque attaque de mêlée augmente également les dégâts physiques subis par la cible principale de 5% pendant 12 s. Cet effet est cumulable.
  •  Brasier cuisant : Aggramar libère une partie de la puissance de Taeshalach, ce qui embrase des personnages-joueurs aléatoires. Chaque personnage-joueur touché émet des pulsations qui infligent 455 500 | 607 000 | 850 000 points de dégâts de Feu aux alliés à moins de 6 mètres toutes les 0,5 s pendant 1,5 s.
  •  Brasier vorace  : Aggramar libère une partie de la puissance de Taeshalach, ce qui embrase des personnages-joueurs aléatoires et leur inflige 400 000 points de dégâts de Feu toutes les 0,5 s. De plus, chaque cible inflige 3,2 millions points de dégâts de Feu toutes les 2 s pendant 8 s à tous les alliés dans un rayon croissant.
  •  Fusée éclairante (hors outil raid) : Aggramar marque jusqu'à 3 emplacements qui explosent au bout de 4 s et infligent 2,5 | 3,5 millions points de dégâts de Feu à toutes les cibles dans la zone d'effet.
  •  Fusée éclairante  : Aggramar libère une gerbe de flammes qui inflige 4,7 millions points de dégâts de Feu aux personnages-joueurs dans la zone d'effet.
  •  En mode mythique, toutes les braises de Taeshalach touchées par l'effet sont catalysées.
    •  Catalysé   : Les braises de Taeshalach deviennent insensibles aux effets de contrôle des foules et voient leur vitesse de déplacement augmenter de 100% pendant 20 s. Dissiper cet effet déclenche une Flamme déchaînée.
  •  Technique de Taeshalach : Lorsqu'il atteint 100 points d'énergie, Aggramar lance une série d'attaques dévastatrices.
    •  Brise-adversaire  : Inflige 17,8 | 25 millions points de dégâts physiques aux cibles dans un cône devant le lanceur de sorts. Augmente également les dégâts de Brise-adversaire de 500% pendant 30 s.
    •  Entaille de flammes  : Inflige dans un cône frontal 9 | 18 | 25 millions points de dégâts de Feu, répartis équitablement entre tous les personnages-joueurs touchés. Cette attaque repousse également toutes les victimes avec une force répartie entre tous les personnages-joueurs touchés. S'il n'y'a pas assez de personnages-joueurs affectés, Aggramar gagne une charge de Rage ardente.
    •  Entaille de flammes surpuissante   : Inflige dans un cône frontal 47,5 millions points de dégâts de Feu, répartis équitablement entre tous les personnages-joueurs touchés, et augmente les dégâts d'Entaille de flammes de 500% pendant 30 s. Cette attaque repousse également toutes les victimes avec une force répartie entre tous les personnages-joueurs touchés. S'il n'y'a pas assez de personnages-joueurs affectés, Aggramar gagne une charge de Rage ardente.
    •  Tempête incendiaire  : Aggramar libère une gerbe de flammes qui inflige 2 | 2,7 | 3,7 millions points de dégâts de Feu aux personnages-joueurs dans la zone d'effet et les désoriente pendant 5 s.
    •  Tempête incendiaire surpuissante  : Des vagues de chaleur attirent les personnages-joueurs vers Aggramar quand il se prépare à déclencher une explosion de flammes qui inflige 3,7 millions points de dégâts de Feu à tous les personnages-joueurs à sa portée et les désoriente pendant 5 s.
    •  En mode mythique, toutes les braises de Taeshalach touchées par l'effet son catalysées.
      •  Catalysé   : Les braises de Taeshalach deviennent insensibles aux effets de contrôle des foules et voient leur vitesse de déplacement augmenter de 100% pendant 20 s. Dissiper cet effet déclenche une Flamme déchaînée.

Intervalle : la rage de Taeshalach :

  •  Égide de corruption : Aggramar se protège avec un bouclier qui le rend insensible aux dégâts. Quand le bouclier est touché, inflige 0,9 | 1,2 | 1,6 millions points de dégâts de Feu et repousse la cible.
  •  Pluie de météores : Aggramar fait périodiquement s'abattre des débris ardents sur un personnage-joueur, ce qui inflige 2,1 | 3 | 4 millions points de dégâts de Feu aux personnages-joueurs dans la zone d'effet.
  •  Sillage de feu  : Aggramar invoque des vagues de flammes qui déferlent autour de lui et infligent 3,2 | 4,4 millions points de dégâts de Feu aux personnages-joueurs pris dans leur sillage, puis 650 000 | 878 000 supplémentaires toutes les 2 s pendant 12 s.
  • Flamme de Taeshalach :
    •  Présence catalysante : Les braises de Taeshalach à moins de 15 mètres voient leur vitesse de déplacement augmenter de 100% et deviennent insensibles aux effets de contrôle des foules. De plus, les dégâts des créatures catalysées sont augmentés de 50% tant qu'elles restent dans la zone.
    •  Flamme avide : Les flammes de Taeshalach brûlent avec une intensité accrue et infligent des dégâts de Feu croissants toutes les 3 s.
  • Braise de Taeshalach : Ces fragments de l'essence de Taeshalach se rapprochent progressivement d'Aggramar. Lorsqu'ils l'atteignent, ils réintègrent Taeshalach en provoquant une Éruption flamboyante.
    •  Forgé dans les flammes : Les braises de Taeshalach génèrent de l'énergie en 240 | 180 | 180 | 165 s. A 100 points d'énergie, elles déclenchent une Éruption flamboyante.
    •  Éruption flamboyante : Inflige 0,5 | 0,8 | 1,2 | 1,6 millions points de dégâts de Feu aux personnages-joueurs et 169 000 | 225 000 | 315 000 | 425 000 points de dégâts de Feu  supplémentaires toutes les 1 s pendant 10 s. Augmente également les dégâts que leur inflige Éruption flamboyante de 100% pendant 15 | 15 | 15 | 10 s.
    •  Vestiges en fusion  : Quand on la tue, la braise se transforme en flaque de résidu ardent qui perdure pendant 18 s et inflige 0,7 | 1 million points de dégâts de Feu toutes les 1,5 s à ceux qui se trouvent dedans. Au bout de 18 s, la braise se reforme et reprend sa progression vers Aggramar.

Phase 3 : le Vengeur :

  •  Portée de Taeshalach  : Les attaques de mêlée du lanceur de sorts touchent également la seconde cible la plus proche. S'il n'y a aucune autre cible à portée, la cible principale est à nouveau frappée. Chaque attaque de mêlée augmente également les dégâts physiques subis par la cible principale de 5% pendant 12 s. Cet effet est cumulable.
  •  Brasier cuisant : Aggramar libère une partie de la puissance de Taeshalach, ce qui embrase des personnages-joueurs aléatoires. Chaque personnage-joueur touché émet des pulsations qui infligent 303 000 | 607 000 | 850 000 points de dégâts de Feu aux alliés à moins de 6 mètres toutes les 0,5 s pendant 1,5 s.
  •  Brasier vorace  : Aggramar libère une partie de la puissance de Taeshalach, ce qui embrase des personnages-joueurs aléatoires et leur inflige 400 000 points de dégâts de Feu toutes les 0,5 s. De plus, chaque cible inflige 3,2 millions points de dégâts de Feu toutes les 2 s pendant 8 s à tous les alliés dans un rayon croissant.
  •  Embrasement surpuissant : Aggramar marque jusqu'à 3 emplacements qui explosent au bout de 4 s et infligent 2,5 | 3,5 | 4,7 millions points de dégâts de Feu à toutes les cibles dans la zone d'effet. De plus, Aggramar lance plusieurs fois Sillage de feu, qui invoque des sillages partant de chaque emplacement marqué.
  •  En mode mythique, chaque Embrasement surpuissant invoque une braise de Taeshalach. De plus, toutes les braises touches par l'effet sont catalysées.
    •  Sillage de feu : Aggramar invoque des vagues de flammes qui déferlent autour de lui et infligent 2,3 | 3,2 | 4,4 millions points de dégâts de Feu aux personnages-joueurs pris dans leur sillage, puis 464 000 | 650 000 | 878 000 supplémentaires toutes les 2 s pendant 12 s.
    • Braise de Taeshalach : Ces fragments de l'essence de Taeshalach se rapprochent progressivement d'Aggramar. Lorsqu'ils l'atteignent, ils réintègrent Taeshalach en provoquant une Éruption flamboyante.
      •  Forgé dans les flammes : Les braises de Taeshalach génèrent de l'énergie en 165 s. A 100 points d'énergie, elles déclenchent une Éruption flamboyante.
      •  Éruption flamboyante : Inflige 1,6 millions points de dégâts de Feu aux personnages-joueurs et 425 000 points de dégâts de Feu  supplémentaires toutes les 1 s pendant 10 s. Augmente également les dégâts que leur inflige Éruption flamboyante de 100% pendant 10 s.
      •  Vestiges en fusion  : Quand on la tue, la braise se transforme en flaque de résidu ardent qui perdure pendant 18 s et inflige 1 million points de dégâts de Feu toutes les 1,5 s à ceux qui se trouvent dedans. Au bout de 18 s, la braise se reforme et reprend sa progression vers Aggramar.
    •  Catalysé   : Les braises de Taeshalach deviennent insensibles aux effets de contrôle des foules et voient leur vitesse de déplacement augmenter de 100% pendant 20 s. Dissiper cet effet déclenche une Flamme déchaînée.
  •  Technique de Taeshalach : Lorsqu'il atteint 100 points d'énergie, Aggramar lance une série d'attaques dévastatrices.
    •  Brise-adversaire  : Inflige 17,8 | 25 millions points de dégâts physiques aux cibles dans un cône devant le lanceur de sorts. Augmente également les dégâts de Brise-adversaire de 500% pendant 30 s.
    •  Brise-adversaire surpuissant   : Inflige 33,7 points de dégâts physiques à toutes les cibles dans un cône devant le lanceur de sorts, leur faisant subir Lien incendiaire. De plus, les dégâts infligés à la cible par Brise-adversaire sont augmentés de 500% pendant 30 s.
      •  Lien incendiaire   : Étourdit la cible pendant 5 s. A l'expiration, la cible explose et inflige 3,5 millions points de dégâts de Feu à tous les personnages-joueurs à moins de 20 mètres.
    •  Entaille de flammes  : Inflige dans un cône frontal 9 | 18 | 25 millions points de dégâts de Feu, répartis équitablement entre tous les personnages-joueurs touchés. Cette attaque repousse également toutes les victimes avec une force répartie entre tous les personnages-joueurs touchés. S'il n'y'a pas assez de personnages-joueurs affectés, Aggramar gagne une charge de Rage ardente.
    •  Entaille de flammes surpuissante   : Inflige dans un cône frontal 47,5 millions points de dégâts de Feu, répartis équitablement entre tous les personnages-joueurs touchés, et augmente les dégâts d'Entaille de flammes de 500% pendant 30 s. Cette attaque repousse également toutes les victimes avec une force répartie entre tous les personnages-joueurs touchés. S'il n'y'a pas assez de personnages-joueurs affectés, Aggramar gagne une charge de Rage ardente.
    •  Tempête incendiaire  : Aggramar libère une gerbe de flammes qui inflige 2 | 2,7 | 3,7 millions points de dégâts de Feu aux personnages-joueurs dans la zone d'effet et les désoriente pendant 5 s.
    •  Tempête incendiaire surpuissante  : Des vagues de chaleur attirent les personnages-joueurs vers Aggramar quand il se prépare à déclencher une explosion de flammes qui inflige 3,7 millions points de dégâts de Feu à tous les personnages-joueurs à sa portée et les désoriente pendant 5 s.
    •  En mode mythique, toutes les braises de Taeshalach touchées par l'effet son catalysées.
      •  Catalysé   : Les braises de Taeshalach deviennent insensibles aux effets de contrôle des foules et voient leur vitesse de déplacement augmenter de 100% pendant 20 s. Dissiper cet effet déclenche une Flamme déchaînée.

Aggramar est le dixième combat du raid à Antorus, le trône ardent : un titan abattu par Sargeras qui déchaîne les pouvoirs de son épée de légende, Taeshalach. Le combat est composé de trois phases avec deux intervalles à 80% et 40% de ses points de vie lorsqu'il active son  Égide de corruption pour libérer des forces élémentaires de son arme. Les capacités utilisées par le titan sont menées par son arme puisqu'il utilise un combo dévastateur toutes les minutes jusqu'à la fin du combat pour entamer une danse avec une série de cinq attaques majeures qu'il faut maîtriser. Chaque phase lui permet de renforcer l'une de ses techniques ce qui rend l'affrontement plus intense sur les dégâts subis et les nombreux mouvements à effectuer.

Phase 1 : le courroux d'Aggramar :

Le placement général du combat contre Aggramar

Le placement général du combat contre Aggramar

Aggramar est un géant titan de la destruction, muni de sa précieuse épée ardente à 2-mains Taeshalach. Tant qu'il ne lance pas son combo dévastateur toutes les minutes par son épée, Aggramar assène les personnages-joueurs avec ses deux techniques principales :  Brasier cuisant et  Sillage de feu. Les deux mécaniques principales du boss vous mettent dans l'ambiance du combat par ses capacités basiques qu'il faut gérer puisque le sillage de feu est renforcé lors de la deuxième et troisième phase.

En terme de positionnement, il est important de respecter les points ci-dessous pour gérer les mécaniques du boss :

  • Restez en permanence à proximité l'un de l'autre pour répartir la double attaque des dégâts de  Portée de Taeshalach (cadre orange)
  • Restez espacés de 6+ mètres pour ne pas propager les dégâts du  Brasier cuisant qui émet des pulsations en 1,5 seconde (cercle jaune)
  • Placez-vous à distance maximale d'Aggramar pour vous aider à éviter les 3 (normal) | 5 (héroïque)  Sillages de feu qui partent en ligne droite depuis le boss (ligne rouge)
  • Déplacez-vous vers le côté opposé du boss si vous êtes une classe en mêlée pour éviter de rester dans la trajectoire des  Sillages de feu (flèche rouge)
  • Combo dévastateur : techniques de Taeshalach lancé toutes les minutes
    • Espacez-vous de quelques mètres entre vous pour encaisser l'attaque physique en cône de 15 mètres  Brise-adversaire en solitaire
    • Regroupez-vous dans le dos d'Aggramar pour répartir les dégâts de  Entaille de flammes puis replacez-vous en mêlée après être repoussé en arrière de quelques mètres
    • Éloignez-vous de la violente  Tempête incendiaire sur 60 mètres autour d'Aggramar pour ne pas subir les dégâts létaux et désorienté pendant 5 s par la technique

Aggramar utilise son épée de légende avec  Portée de Taeshalach pour asséner des coups importants jusqu'à la fin du combat. Chaque attaque de mêlée permet de frapper la cible principale ainsi qu'une cible secondaire à proximité. Cependant, s'il ne détecte aucune cible secondaire à sa portée alors la cible principale sera assénée une deuxième fois. De plus, chaque attaque applique une charge qui augmente les dégâts physiques de 5% pendant 12 secondes sur sa cible principale. Il est important de rester en permanence à proximité l'un de l'autre (sauf lorsqu'il commence son combo dévastateur) et d'échanger Aggramar lorsque vous êtes à 8+ charges. N'hésitez pas à utiliser un temps de recharge défensif quand les charges deviennent élevées notamment lorsqu'il déchaîne son premier  Brise-adversaire en combo dévastateur. Mitigez au maximum les dégâts puisque les soigneurs doivent gérer les deux tanks en permanence.

 Brasier cuisant


Brasier cuisant inflige des dégâts sur une zone de 6 mètres

Brasier cuisant inflige des dégâts sur une zone de 6 mètres

Aggramar affecte 3 (raid 10) | 10 (raid 30) personnages-joueurs avec le  Brasier cuisant toutes les 8 secondes. Lorsque les personnages-joueurs sont marqués par le brasier, ils émettent des pulsations de Feu infligeant des dégâts modérés toutes les 0,5 s pendant 1,5 s sur 6 mètres avec trois itérations très rapides.

Pour gérer le  Brasier cuisant, il est important de respecter les points ci-dessous :

  • Restez espacés de 6 m pour éviter de propager les dégâts de zone du brasier
  • Utilisez un temps de recharge défensif si plusieurs zones de chevauchent
  • Soyez vigilent à la survie des classes de mêlée qui peuvent être regroupés

Cette technique affecte principalement les classes à distance mais Aggramar peut également utiliser son brasier cuisant en mêlée : n'hésitez pas à faire 2 à 3 groupes en mêlée pour permettre de mitiger au maximum les dégâts subis.

 Sillage de feu


Des sillages de Feu se propagent aux extérieurs sur une ligne droite

Des sillages de Feu se propagent aux extérieurs sur une ligne droite

Aggramar frappe le sol avec Taeshalach pour créer 3 (normal) | 5 (héroïque) sillages de Feu toutes les 24 secondes. Lorsque les sillages de Feu sont crées en mêlée, ils se scindent pour se propager rapidement vers les extérieurs sur une ligne droite infligeant, au contact, des dégâts directs importants puis périodiques pendant 12 secondes.

Pour gérer le  Sillage de feu, il est important de respecter les points ci-dessous :

  • Ne restez pas sur la trajectoire des sillages pour ne pas subir de dégâts
  • (Mêlée) Dirigez-vous vers le côté opposé de la création des sillages
  •  Les personnages-joueurs qui échouent subissent d'importants dégâts

Il est important de surveiller l'orientation d'Aggramar lorsqu'il frappe le sol pour se préparer à adapter son positionnement afin de pouvoir contrer le sillage de feu : plus vous êtes éloignés, plus cette capacité sera simple à éviter.


 Combo dévastateur : Technique de Taeshalach :

Une fois qu'Aggramar atteint 100 points d'énergie, il déchaîne son combo dévastateur avec  Technique de Taeshalach toutes les minutes jusqu'à la fin du combat. Aggramar brandit son épée ardente Taeshalach pour libérer une série consécutive de cinq attaques dévastatrices sous forme de danse pendant 32,5 s. Lorsque ce combo dévastateur commence, toutes ses autres techniques sont « gelées » pour permettre au groupe de raid de se regrouper en mêlée.

Aggramar utilise ses  Technique de Taeshalach dans un ordre précis avec une précision et une lenteur déconcertante :

(1) Première capacité  Brise-adversaire Aggramar inflige des dégâts physiques importants dans un cône devant lui : le tank principal encaisse l'attaque
(2) Deuxième capacité  Entaille de flammes Aggramar frappe sur un cône frontal avec des dégâts répartis : retournez-le dans le raid regroupé derrière lui par le tank principal
(3) Troisième capacité  Brise-adversaire Aggramar inflige des dégâts physiques importants dans un cône devant lui : le tank secondaire encaisse l'attaque
(4) Quatrième capacité  Entaille de flammes Aggramar frappe sur cône frontal avec des dégâts répartis : retournez-le dans le raid regroupé derrière lui par le tank secondaire
(5) Cinquième capacité  Tempête incendiaire Aggramar déchaîne une violette tempête autour de lui sur 60 m : éloignez-vous immédiatement de la zone délimitée

Il est important de maîtriser son positionnement pour gérer la série de techniques de Taeshalach ainsi que les soins prodigués puisque les dégâts infligés sont massifs :

  •  Brise-adversaire : Utilisez un robuste temps de recharge défensif physique pour survivre aux dégâts infligés avec 25M (normal) | 33,7M (héroïque) et empêche de subir une 2e attaque car les dégâts subis de cette attaque sont augmentés de 500% pendant 30 s. Il est important d'échanger le boss après qu'il a lancé son entaille de flammes.
  •  Entaille de flammes : Utilisez un temps de recharge de soins pour répartir les dégâts subis avec le maximum de personnages-joueurs dans un cône avec 9M (normal) | 18M (héroïque). Il est important de ne pas encaisser cette attaque avec peu de joueurs puisqu'il va gagner une charge de Rage ardente qui augmente ses dégâts infligés de 50%.
  •  Tempête incendiaire : Éloignez-vous rapidement de la portée d'Aggramar pour ne pas subir 2,6M (normal) | 3,7M (héroïque) points de dégâts si vous restez dans la zone délimitée autour de lui au bout de 6 secondes. Il est important de sortir de cet effet rapidement pour ne pas être désorienté pendant 5 secondes également.

Intervalle : les flammes et braises de Taeshalash

Aggramar libère les forces élémentaires de son arme Taeshalach

Aggramar libère les forces élémentaires de son arme Taeshalach

Une fois qu'Aggramar est à 80% et 40% de ses points de vie, il se dirige au centre de la plateforme et se protège avec son  Égide de corruption, qui le rend insensible à tous les dégâts subis. Lorsque vous entrez en contact avec le bouclier d'Aggramar, il vous repousse en arrière et vous inflige des dégâts modérés qu'il faut éviter. Pendant cette transition, l'épée Taeshalach lui permet de libérer les forces élémentaires pour faire jaillir plusieurs créatures avec deux flammes de Taeshalach à proximité de lui et plusieurs braises de Taeshalach aux bords de la plateforme.

Chaque intervalle se déroule de la même manière mais des capacités supplémentaires sont ajoutées en fonction du mode de difficulté et de l'interlude associée :

Intervalle 1 : (80% de ses points de vie) | Mode normal : Aucune Mode héroïque : Pluie de météores

Aggramar projette des météores ardents avec  Pluie de météores toutes les 2 secondes en mode héroïque à l'emplacement de personnages-joueurs aléatoires. Lorsque le météore touche le sol sur sa zone d'effet de 12 mètres, il inflige 3 millions de points de dégâts au bout de 4 secondes. Sortez immédiatement de cette zone puisque les dégâts subis de cette technique peuvent être létaux en combinaison de la flamme avide. N'hésitez pas à vous espacer davantage pour éviter de générer des mouvements supplémentaires.

Intervalle 2 : (40% de ses points de vie)Mode normal : Pluie de météores Mode héroïque : Pluie de météores & Sillage de feu

Aggramar utilise désormais sa  Pluie de météores dans les deux modes de difficultés pour la deuxième transition qu'il faut gérer de la même manière. Toutefois, en mode héroîque, une deuxième capacité vient se greffer au tableau avec  Sillage de feu. Régulièrement au cours de la phase, Aggramar projette une vague de flammes depuis le centre de la salle jusqu'aux extérieurs. Les dégâts de cette technique sont très dangereuses en combinaison des techniques additionnelles utilisées pendant cette transition : surveillez davantage le centre de la salle.

Les deux types d'élémentaires doivent être gérés pendant cette phase de transition qui se termine lorsque les deux flammes de Taeshalach sont vaincues :

  •  Flammes de Taeshalach : Élémentaire majeur qui émet des pulsations avec  Flamme avide et une aura de 15 m qui renforce les braises par  Présence catalysante 
  •  Braises de Taeshalach : Élémentaire mineur qui se dirige droit sur Aggramar et provoque une détonation par  Éruption flamboyante au contact ou après 3 minutes de combat

Cependant, les braises de Taeshalach sont la principale priorité pour éviter de détonner le raid par de multiples explosions cumulables :

  Flammes de Taeshalach  


Lorsque la transition commence, Aggramar invoque 2 flammes de Taeshalach à proximité de lui qui doivent être récupérées rapidement par chacun des deux tanks. Les deux flammes émettent des pulsations avec  Flamme avide qui inflige des dégâts croissants toutes les 3 s tant qu'elles ne sont pas vaincues. De plus, ce type de créature possède une aura avec la  Présence catalysante qui permet de renforcer les braises de Taeshalach à moins de 15 mètres ce qui rend insensible aux effets de contrôle et augmente les dégâts infligés de 200% par la détonation.

Pour gérer les deux flammes de Taeshalach, voici quelques conseils :

  • Tuez l'une des deux flammes en priorité par les mêlées pour atténuer les dégâts
  • Tuez la 2ème flamme lorsque les braises sont gérées pour terminer la transition
  • Regroupez les deux flammes ensemble pour maximiser les « cleaves »
  • Tenez les à 15+ m des braises pour ne pas déclencher  Présence catalysante
  • Remontez les dégâts périodiques croissants de  Flamme avide toutes les 3 s
  • Utilisez une rotation de soins pour prolonger au maximum la transition

  Braises de Taeshalach  


Lorsque la transition commence, Aggramar invoque 6 à 8 braises de Taeshalach aux bords de la plateforme qui ignorent toute menace et se dirigent au centre de la salle. Une fois qu'une braise rejoint son arme, elle provoque une  Éruption flamboyante sur les membres du raid qui infligent des dégâts directs mineurs et des dégâts périodiques pendant 10 s (cumulable). De plus, tous les dégâts subis par cet effet sont augmentés de 100% pendant 15 s. Cependant, vous n'avez que 3 minutes au maximum avant qu'elles ne détonnent au bout de 100% d'énergie avec  Forgé dans les flammes.

Pour gérer les braises de Taeshalach, voici quelques conseils :

  • Les braises sont affectées à tous les effets de contrôle pour ralentir la progression
  • Tuez toutes les braises avant qu'elles n'atteignent Aggramar en mode normal
  • Gérez toutes les braises en moins de 3 minutes puisqu'elles détonnent à 100%
  • Priorisez vos attaques si une braise est affecté de  Présence catalysante
  • N'hésitez pas à utiliser une  Poigne de mort pour détoner volontairement
  • Soyez vigilent aux dégâts subis si plusieurs braises passent en même temps
 Mode héroïque : Vestiges en fusion

En mode héroïque, la gestion des braises de Taeshalach est complètement différente puisqu'elles ne peuvent pas être « vaincues » à cause de  Vestiges en fusion. Cet effet transforme la braise en flaque de résidu lorsqu'elle est terrassée pour se reformer ensuite au bout de 18 secondes et reprend sa progression. Les braises deviennent immortelles et le groupe de raid va devoir gérer les  Éruption flamboyante de toutes les braises lorsqu'elles rejoignent Aggramar.

Lors de cette transition en mode héroïque, il est important de prolonger au maximum la durée de la phase pour gérer toutes les braises actives :

  • Encaissez volontairement une  Éruption flamboyante toutes les 15 secondes lorsqu'une braise entre en contact avec Aggramar
  • Attribuez plusieurs effets de contrôle comme  Bannir,  Piège givrant,  Paralysie Sarments (etc...) pour temporiser quelques braises avec un créneau de 15 s
  • N'hésitez pas à vous servir de  Poigne de mort pour détonner volontairement toutes les 15 secondes pour ne pas superposer l'éruption flamboyante
  • Contrôlez la vitesse de déplacement des braises : un groupe peut se charger de ralentir ou étourdir comme Chaînes de glace |  Marteau de la justice
  • N'hésitez pas à vaincre une ou plusieurs braises s'il vous manque des effets de contrôle pour qu'elle(s) se transforme en résidu pendant 18 s avec  Vestiges en fusion 
  • Tuez la dernière flamme de Taeshalach lorsque les braises sont gérées pour reprendre la phase suivante contre Aggramar : soyez vigilent aux dégâts croissants infligés

Il est important de réagir à la gestion des braises pour être efficace au cours de cette transition puisque  Flamme avide inflige des dégâts croissants. N'hésitez pas à utiliser une rotation de temps de recharge pour prolonger au maximum la transition, et d'attribuer des marqueurs de couleur avec des groupes de personnages-joueurs associés à une tâche spécifique.


Phase 2 : le Champion de Sargeras

Lorsque Aggramar est à 80% de ses points de vie après la première transition, il conserve toutes ses mécaniques de la première phase et transforme le  Sillage de feu :

Aggramar remplace sa technique  Sillage de feu (première phase) par une  Fusée éclairante qu'il déclenche toutes les 15,8 s. Aggramar marque l'emplacement de 3 personnages-joueurs à distance aléatoire par une large zone de 30 mètres qui détonne au bout de 4 secondes. Cette capacité vise principalement les classes à distance et il est important de se tenir à distance maximale pour ne pas empiéter sur les déplacements des classes de mêlées. Une fois qu'Aggramar a marqué les zones de  Fusée éclairante : il est impératif de sortir de cet effet rapidement pour ne pas subir de dégâts importants au bout de 4 s. N'hésitez pas à utiliser une technique pour augmenter votre vitesse de déplacement puisque le rayon d'effet est très large. De plus, restez toujours espacés puisque le  Brasier cuisant reste actif au cours de cette phase.


Phase 3 : le Vengeur :

Lorsque Aggramar est à 40% de ses points de vie après la deuxième transition, il conserve toutes ses mécaniques de la première phase et transforme la  Fusée éclairante :

Aggramar combine ses techniques  Sillage de feu (première phase) |  Fusée éclairante (deuxième phase) par un  Embrasement surpuissant qu'il déclenche toutes les 16,2 s. Embrasement surpuissant est la combinaison des deux mécaniques puisqu'il continue de marquer jusqu'à 3 emplacements sur des personnages-joueurs aléatoires qui explosent au bout de 4 s infligeant des dégâts dans les zones, et des sillages de feu sont crées à partir de chaque zone. Il est important de prendre le maximum de distance avec les zones bombardées pour vous aider à mieux éviter les  Sillage de feu : n'hésitez pas à regarder l'orientation de chaque trainée de sillage pour éviter cette technique. Cette phase est très intense sur les déplacements ainsi que les dégâts subis puisque plusieurs personnages-joueurs risquent d'échouer sur le sillage de feu.

 Les changements en mode mythique :


Stratégie :

à venir...

La stratégie condensée d'Aggramar permet d'avoir les informations clefs de la stratégie complète du boss pour chaque rôle. Il est toutefois conseillé de consulter la stratégie complète pour avoir le maximum de détails sur la structure du combat puisque nous allons résumer les bases sans les informations superflues. Ce kit est une sorte de rappel pour avoir tous les outils en main sur le raid d'Antorus, le trône Ardent.

 GÉNÉRAL :

Gestion des phases :

Aggramar est un titan abattu par Sargeras qui déchaîne les pouvoirs de son épée de légende, Taeshalach. Le combat est composé de trois phases avec deux intervalles à 80% et 40% de ses points de vie lorsqu'il active son  Égide de corruption pour libérer des forces élémentaires de son arme. Les capacités utilisées par le titan sont menées par son arme puisqu'il utilise un combo dévastateur toutes les minutes jusqu'à la fin du combat pour entamer une danse avec une série de cinq attaques majeures qu'il faut maîtriser. Chaque phase lui permet de renforcer l'une de ses techniques ce qui rend l'affrontement plus intense sur les dégâts subis et les nombreux mouvements à effectuer.

Première phase (100% à 80%) : Aggramar utilise ses deux techniques principales  Brasier cuisant et  Sillage de feu

  •  Gestion du brasier cuisantAggramar affecte 3 (raid 10) | 10 (raid 30) personnages-joueurs avec le  Brasier cuisant toutes les 8 secondes
    • Restez espacés de 6+ mètres pour ne pas propager les dégâts du  Brasier cuisant qui émet des pulsations toutes les 0,5 s en 1,5 seconde
    • Utilisez un temps de recharge défensif si plusieurs zones de chevauchent pour lisser au maximum les dégâts subis
  •  Gestion du sillage de feu : Aggramar frappe le sol avec Taeshalach pour créer 3 (normal) | 5 (héroïque) sillages de Feu toutes les 24 secondes
    • Placez-vous à distance maximale d'Aggramar pour vous aider à éviter les 3 (normal) | 5 (héroïque)  Sillages de feu qui partent en ligne droite depuis le boss
    • Déplacez-vous vers le côté opposé du boss si vous êtes une classe en mêlée pour éviter de rester dans la trajectoire des  Sillages de feu

Deuxième phase (80% à 40%) : Aggramar transforme sa technique  Sillage de feu par une  Fusée éclairante qu'il déclenche toutes les 15,8 s

  •  Gestion de la fusée éclairanteAggramar marque l'emplacement de 3 personnages-joueurs à distance aléatoire par une large zone de 30 mètres au bout de 4 s
    • Tenez-vous à distance maximale du boss pour éviter que les zones ne puisse générer des déplacements par les mêlées
    • Sortez rapidement des zones de  Fusée éclairante qui infligent des dégâts importants au bout de 4 s en restant espacés à cause du  Brasier cuisant
    • N'hésitez pas à utiliser une technique pour augmenter votre vitesse de déplacement puisque le rayon d'effet est très large

Troisième phase (40% à 0%) : Aggramar combine ses techniques  Sillage de feu |  Fusée éclairante par un  Embrasement surpuissant qu'il lance toutes les 16,2 s

  •  Gestion de l'embrasement surpuissant : Aggramar marque l'emplacement de 3 personnages-joueurs aléatoires et crée des sillages de feu depuis chaque zone
    • Gérez l'embrasement de la même manière que la fusée éclairante puisque les zones marquées sont identiques
    • N'hésitez pas à regarder l'orientation de chaque trainée de  Sillage de feu pour éviter cette technique depuis les zones bombardées

Gestion des techniques de Taeshalash :

Gestion de la transition 80% et 40%) :

  • Une fois qu'Aggramar est à 80% et 40% de ses points de vie, il se dirige au centre de la plateforme et se protège avec son  Égide de corruption
  • Ne rentrez pas en contact avec le bouclier de l' Égide de corruption puisqu'il vous repousse en arrière et vous inflige des dégâts modérés
  • Ne restez pas dans les météorites ardents de la  Pluie de météores sur une zone de 12 mètres
  • Ne restez pas dans la trajectoire des  Sillage de feu depuis la mêlée du boss pour ne pas subir de dégâts supplémentaires pendant la deuxième transition
  • L'épée de Taeshalach permet d'invoquer des forces élémentaires avec 2 Flammes et 8 Braises de Taeshalash et la transition se termine lorsque les deux flammes sont vaincues
  •  Gestion des flammes : Élémentaire majeur qui émet des pulsations avec  Flamme avide et une aura de 15 m qui renforce les braises par  Présence catalysante 
  •  Gestion des braises : Élémentaire mineur qui se dirige droit sur Aggramar et provoque une détonation par  Éruption flamboyante au contact ou après 3 minutes de combat
    • Les braises sont affectées à tous les effets de contrôle pour ralentir leur progression vers le boss
    • Encaissez volontairement une  Éruption flamboyante toutes les 15 secondes lorsqu'une braise entre en contact avec Aggramar
    • Attribuez plusieurs effets de contrôle comme  Bannir,  Piège givrant,  Paralysie Sarments (etc..) pour temporiser quelques braises avec un créneau de 15 s
    • N'hésitez pas à vous servir de  Poigne de mort pour détonner volontairement toutes les 15 secondes pour ne pas superposer l'éruption flamboyante
    • Contrôlez la vitesse de déplacement des braises : un groupe peut se charger de ralentir ou étourdir comme Chaînes de glace |  Marteau de la justice
    • N'hésitez pas à vaincre une ou plusieurs braises s'il vous manque des effets de contrôle pour qu'elle(s) se transforme en résidu pendant 18 s avec  Vestiges en fusion 
    • Tuez la dernière flamme de Taeshalach lorsque les braises sont gérées pour reprendre la phase suivante contre Aggramar : soyez vigilent aux dégâts croissants infligés

role_icone_dps DPS :

  • Aggramar est un combat à cible unique pour la plupart du combat : quelques créatures sont invoquées pendant la transition
  • N'infligez pas de dégâts à Aggramar pendant sa phase de transition puisque  Égide de corruption permet d'ignorer les dégâts
  • Pendant la transition :
    • Tuez l'une des deux flammes en priorité par les mêlées (ou classes à cible unique) pour atténuer les dégâts croissants infligés par  Flamme avide 
    • Tuez la 2ème flamme lorsque les braises sont gérées pour mettre fin à la transition : prolonger au maximum la durée de la phase
    • Tuez toutes les braises avant qu'elles n'atteignent Aggramar en mode normal notamment si elle est affecté par  Présence catalysante (+200% dégâts)
    • Ne tuez pas les braises puisqu'elles se transforment en résidu avec  Vestiges en fusion pour reprendre vie au bout de 18 s hormis pour temporiser

role_icone_dps HEAL : 

  • Soyez vigilent aux classes de mêlée qui sont regroupés puisqu'ils peuvent subir les effets de  Brasier cuisant sur 6 mètres
  • Les personnages-joueurs qui entrent en contact avec un  Sillage de feu subit des dégâts périodiques importants pendant 12 s
  • Pendant les techniques de Taeshalash Entaille de flammes inflige des dégâts répartis dans le cône
    • Utilisez un temps de recharge de soins ou défensif pour gérer les dégâts répartis dans un cône avec 9M (normal) | 18M (héroïque) : utilisé 2x au cours de la danse
  • Pendant la transition :
    • Remontez les dégâts périodiques croissants de  Flamme avide toutes les 3 s avec une rotation de soins pour prolonger au maximum la transition
    • Soyez vigilent aux dégâts infligés aux membres du raid lorsqu'une braise entre en contact avec Aggramar par l'effet périodique cumulable  Éruption flamboyante
    • N'hésitez pas à établir une rotation de soins de zone pour gérer les dégâts croissants de  Flamme avide et des dégâts cumulable de  Éruption flamboyante

role_icone_dps TANK : 

  • Restez en permanence à proximité l'un de l'autre (sauf à 100% d'énergie) pour répartir la double attaque des dégâts de  Portée de Taeshalach
  • Mitigez au maximum les dégâts subis puisque  Portée de Taeshalach touche les deux tanks à la fois
  • Échangez Aggramar lorque vous êtes à 8 charges de  Portée de Taeshalach qui augmente les dégâts physiques subis de 5% pendant 12 s (cumulable)
  • N'hésitez pas à utiliser un temps de recharge défensif lorsque les charges deviennent élevées notamment si vous devez subir la première  Brise-adversaire
  • Pendant les techniques de Taeshalash :  Brise-adversaire augmente les dégâts subis de cette technique de 500% pendant 12 s
    • Espacez-vous de quelques mètres entre vous pour encaisser l'attaque physique en cône de 15 mètres  Brise-adversaire en solitaire
    • Utilisez un robuste temps de recharge défensif physique pour survivre aux dégâts infligés avec 25M (normal) | 33,7M (héroïque)
    • Le premier tank encaisse le premier  Brise-adversaire puis retourne Aggramar sur le raid pour répartir les dégâts de  Entaille de flammes 
    • Le deuxième tank provoque le boss pour encaisser la deuxième  Brise-adversaire puis retourne Aggramar sur le raid pour répartir les dégâts de  Entaille de flammes 
  • Pendant la phase de transition :
    • Récupérez les deux flammes de Taeshalash invoquées à proximité du boss par chacun des deux tanks
    • Tenez les flammes de Taeshalash à plus de 15 mètres des braises pour éviter que l'aura  Présence catalysante affecte les ennemis
    • Regroupez les deux flammes ensemble pour maximiser les « cleaves » pendant la phase de transition

Maximiser son DPS :

Il est conseillé d'utiliser le maximum de temps de recharge comme  Furie sanguinaire /  Héroïsme /  Distorsion temporelle lors de la troisième phase pour vaincre Aggramar avant que les dégâts subis ne soient trop intenses. Il s'agit de la phase la plus complexe en terme de mouvements et dégâts subis qu'il est important de mettre un terme à son existence. Cependant, vous pouvez également l'utiliser lors d'une phase critique comme la deuxième phase ou en transition pour vous aider à gérer le raid et les forces élémentaires invoquées.


WeakAuras :

Pour vous aider à améliorer votre confort sur votre réactivité, nous vous proposons des auras précompilés avec l'Add-on « WeakAuras2 » (n'hésitez pas à consulter notre guide complet) pour Aggramar qu'il vous suffit d'importer/exporter :

Astuce : Triple-cliquez sur la barre pour sélectionner le tout puis CTRL+C et CTRL+V Importer dans l'Addon.

Le pack ci-dessous comprend les auras suivantes :

dKffMbqEfy9kinFjjv2pslsvbRyvHOCjQK6tssYOOsYPOsLjTQqeRsvHuw1KKIzPG4wQeTljjM3Qcbnmvrhtv1YqfpJkQPHk5AiuBtb13Os04qqDoQewNQcr18uvis3JkvTpQi0IPcduvHqoOQsluvQhQkmreKlkj2ic5Jur0ivj4KsvTse4LsskntuPUPKu7uQ8tQugQuLoQQcHAPsv8uOPQKtnjPQTQQqQ(kvKQoXQcjolvKYAvviP3sfPI5sfj3LksL2R4VOQbtvhwIhwfbpMOMSkUmPnRs9zenAvsNgy1QkuVwLqZwPUnr2nOFJYWLuhxvHalxkpNW0PCDfTDvjFxHA8kKRQQOZFwblzflOiiNQWvv4qCqPGNGNScEaIpEcLnWlnyzVdwKnWlD1aKKARA2rt3L)pdQJQlWJEIJGnLeWGRb1AqYgBwhuO77EzaOf8TBRLBvZDfIwbpQqoyVLg170CcFeclBvi7e(iH6DvLpP(lP(k7juDh1)r07nyOdfRbnGfeoLwnajP2eP7pi4eCX5N6VK6)ss2ksLg17QVqJ1Mc3fCZkNScALTcnozfuAUnqwXIf0kBfAzfuAUnqwXIfCkuE5DriIJGTISMvqP52azflwWgBRzfuAUnqwXIfS(vTv2k0YkO0CBGSIflias2yZ6Sckn3giRyXcExKnadMvqP52azflwWd4(gip32GSckn3giRyXIflOCwP7pRGMoY(jIbnemunDoZj4eAnajP2Yk4uO8IAvgCdK5NqGL3bNqGf0bti(JfSiBGx6Qbij1w1SJMUl)FgSiBaguKvqHvAwwbj3SX8fzdWGbfxzJdEy8sQqui14i4HXtUzJJJGhgVGnHN4ii5MnM)UvK0GbfSj8WFrGXdobdkPcrHudguWMWtqQxEkmMuqbBcp81f7AWybVbqG4AwbpmEYnBCCeKCZgZxKnadg8k4Obj3SX83TIKgm4HXlPcrHuJJGhgVGnHN4iwSGMoY4qedAb)kldok0kBQV3MkahfkpiybcKkgGbZkOubaZkyDtfQfSEUfASybTgGKuBzfuuR7D)tqoCX1WUW5GtHYxZgRT8oOKkefsLNvRTIXAbVbWJRQkxlQk3fewKurwP7pyVSM5eQ6vQ)Ou)QOIRLDr(A64eSxwZCcv9k1FuQFvuX1YUiFnDohSxwZCcv9k1FuQFvuX1YUiFnwWPq5NqGL3bNcLxuRYGBGm)ecS4iO8uymjEBqTguFPqliSiPbrWExivQ)Ou)TodkpfgtI)k4ObnGKEcwZgRTGeM4GIPd9LcnCEFdgfK)XxCXJF(4rfedoH6lfAbltJfSMnwB8SATvmwlOt09bf16E3)iYkD)PJdxCnSljoDCshhUCMlN)tNZPJdxe7cx8mwq9LcTG9YgRTGtHYxRnzfA1SXAlockPcrHud(OaHmi1x3as6H6VznQVaHGRGDXamyWPq5f16E3)K3b1xk0ebFCHVl(QrNKVNV9je)B3qKVs1UTQmeQ)ZU(lES3kCZ9JV4Ih)8XJkviufcf8mBfdWGb5ufIdofkVKkefsnVdEuhZ771GAn4f(2t1e9j3bNcLxsfIcPUguRXrqjvikK6AqTg8Xf(U4RgDs(QDRdxv6H3PvHBUJf00r2)dg0kaOKcTGU95c7tOkbRBmYMke92uzGaWGPJRGMoY(7LbGwWLB9g8QciVAPB4Nb3SYjRGaizJnRZkO0CBGSIflOv2k0YkO0CBGSIflOcLztOPnWjiNNd7CWwrwZkO0CBGSIfl4uO8kuMnHM2aN8o4bCFdKNBBqwbLMBdKvSybBSTMvqP52azflwW7ISbyWSckn3giRyXcw)Q2kBfAzfuAUnqwXIf0kBfACYkO0CBGSIflwWdq8XtOSbEPbl7Dqzg8amadkYkD)zfu(QkFXScAnajP2s3ZGVknqXXwdkSI8ffbz1bDIUp4RYEQbjCSGYxlqsvKv6(Zk4RYEQzfuWMWd)fbgp4e8NyNDXFqbBcp82GAnyV7YGGc2eEcs9vTaRpHckyt4Hx(Abc1DWQlctBXcw3y1AZgeuWMWtS0XjRGVk7PMv6(t3F64eICjH56N4H)D5tU(54sUiM4CFjXCLoNt3Z0Xv6(JfSUXQ1MniOmBZAXIflwqthz)eXGwWVYYGJcTYM67TPcWrHYdc2usadUguRbbYmyqthzCiIbnemunDoZjy5CagGblBERbij1MiRybhkJjLUNvX5GGtWVKKTIuPr9xs99YAMtOQxP(Js9RIkUw2fX1GMoY4ubwCS1tEhCm4yxt3WpdoYT7BHAPJZpXbHtPvdqsQnr6(doWT7BHAPJdXbpar9UmOVmdMU)HF(KJlCrqzgBFyJH5DqzgBFyJHlDKvbwCS1tCelDCYki5MnoocA6i7Nig0qWq10X5zWdquVldw6ilORbu)7E6JvU8lH(OxPh8B)EQq9xs9UUo4a3UVfQLooe(zWISbEPRgGKuBvZoA6U8)zWISbyqrwbfwPzzfKCZgZxKnadguCLno4HXlPcrHuJJGhgp5MnoocEy8c2eEIJGKB2y(7wrsdguWMWd)fbgp4emOKkefsnyqbBcpb7dnTDxKvN6754gu4uo9A5IFNTIWPQwpGItHSj8iCQVG2fynyvyKKbfSj8WxxSRb7dnTDxKvNQhvmBnv2amOtHwr(IvHrsgl4nacexZk4HXtUzJJJGKB2y(ISbyWGxbhn4HXlyt4jocEy8sQqui14ii5MnM)UvK0GXIf00rghIyql4JIdamybcKkgGbZkOubaZkyDtfQfSSRVw6DUfAqBqTgSUPc1IflO1aKKAlRGWIKkYkD)bF3ac9YY5L2efqtJfuuR7D)tqoCrmxet4GtHYxZgRT8oOKkefsLNvRTIXAbVbWJRQkxlQk3fCku(jey5DWPq5f1Qm4giZpHalockpfgtI)k4ObnGKEcwZgRTGeM4G6lfAIGpUW3fF1OtY3Z3(eI)TBiYxPA3wvgc1)zx)fp2BfU5(XxCXJF(4rLkeQcHcEuhZ771GAn4f(2t1e9j3bNq9LcTGgqspbTb1Aq9LcTGYtHXK4Tb1Aq9LcTG1SXAJNvRTIXAbDIUp4z2kgGbdYPkUK4G6lfAbFWKCumQNBgzWPq5R1MScTA2yTfhbLuHOqQbFuGqgK6RBaj9q93Sg1xGqWvWUyagm4uO8IADV7FY7GWIKg8Ddi0llNxAtuann4uO8sQqui18oOOw37(hrwP7pDC4IloU4pwWPq5LuHOqQRb1ACeusfIcPUguRbFCHVl(QrNKVA36WvLE4DAv4M7ybnDKXPxgaAbFuPBvPNGMoY(7LbGwW3UTwUvDqHbKV4acnBfdWGXrW6gJSPcrVnvgiamy64k4ndAb)kldok0kBQV3Mkahfkpi4biQ3Lb9LzW097mXe()pOPJmoeXGgr7cPiOBFU4UFxLGxva5vler8WUyycpSZC9)tyxmSZCEM7l5YLb3SYjRGwzRqJtwbLMBdKvSybTYwHwwbLMBdKvSybvOmBcnTbob58CyNd2kYAwbLMBdKvSybNcLxHYSj00g4K3bpG7BG8CBdYkO0CBGSIflyJT1Sckn3giRyXccGKn2SoRGsZTbYkwSG3fzdWGzfuAUnqwXIfS(vTv2k0YkO0CBGSIflwqzgBFyJHlDKvbwCS1tEheoLwnajP2eP7p4ndAiyOA646zqthzCEWGwbaLuOfSFh2NqvccKzW8oOPJSFIyql43gOSP(UsRXghuO77EzaOf8rLUvLEcogCSRHiIj8txY1WU4jNNo)t8WCr4CFjxCf00rgNhSnRLv6(t3F64KU)05C6(thxP7pwWMscyW1GAnOPJSGMoY4ubwCS1tCe8OIInBftJJGMoY4qedAiyOA6i2LblNdWamyzZBnajP2ezflOPJS)hSnRLv6(t3F64KU)05C6(thxP7pwqthz)brRiFXGLPXIJGdLXKs3ZGMoY4e01Yb)4PWa3dc(Os3QspbnDK9tedAeTlKIGU95I7(Dvccob)ss2ksLg1Fj1)Ube6LLZlTjkGMg8aeF8ekBGxAWcCqWj0AassTLvWPq5f1Qm4giZpHalVdoHalOdMq8hlia(sBcnocA6i7VcS4yRN8oiacmEHvAMEs3FqzgBFyJH5Dqthz)pyqRaGsk0c62NlSpHQelDoNvqYnBCCe00r2prmOHGHQPJZZGhGOExgS0rwqxdO(kDRV95M7kupHQq9eX93QRUcs9xs9UUo4a3UVfQLooe(zWISbEPRgGKuBvZoA6U8)zWISbyqrwbfwPzzfKCZgZxKnadguCLno4HXlPcrHuJJGhgp5MnoockPcrHudgKCZgZF3ksAWGc2eE4ViW4bNGbfSj8WxxSRb7dnTDxKvNQhvmBnv2amOtHwr(IvHrsguWMWtW(qtB3fz1P(EoUbfoLtVwU43zRiCQQ1dO4uiBcpcN6lODbwdwfgjzWdJxWMWtEhl4nacexZk4HXtUzJJJGKB2y(ISbyWGxbhni5MnM)UvK0GbpmEjvikKACe8W4fSj8ehXIf00rghIyql4JIdamybcKkgGbZkOubaZkOnOwdw3uHAbRBQqTGLD91sVZTqJflO1aKKAlRGtHYlQvzWnqMFcbwCeuuR7D)tqoCrmxd7CWPq5RzJ1wEhusfIcPYZQ1wXyTG3a4XvvLRfvL7cclsQiR09h8Ddi0llNxAtuannwq5PWys8xbhnObK0tqrTU39pISs3F64WfxCCXFSGh1X8(EnOwdEHV9unrFYDq5PWys82GAnO(sHwqBqTguFPql4eQVuOf0as6jynBS2csyIdwZgRnEwT2kgRf0j6(GNzRyagmiNQ4sIdQVuOf8btYrXOEUzKbNcLVwBYk0QzJ1wCeusfIcPg8rbczqQVUbK0d1FZAuFbcbxb7IbyWGtHYlQ19U)jVdQVuOjc(4cFx8vJojFpF7ti(3UHiFLQDBvziu)ND9x8yVv4M7hFXfp(5JhvQqOkek4uO8tiWY7GtHYlPcrHuZ7GWIKgSc0kG9wP(Js937IKKkcofkVKkefsDnOwJJGsQqui11GAn4Jl8DXxn6K8v7whUQ0dVtRc3ChlOPJmo9Yaql4JkDRk9e8MbTGFLLbhfALn13BtfGJcLhe00r2)dg0kaOKcTGU95c7tOkbRBmYMke92uzGaWGPJRGMoY(7LbGwW3UTwUvDqthzCiIbnI2fsrq3(CXD)UkbVQaYRwiI4HDXWeEyN56)NWUyyN58m3xYLldUzLtwbbqYgBwNvqP52azflwqRSvOLvqP52azflwqfkZMqtBGtqoph25Gn2wZkO0CBGSIfl4uO8kuMnHM2aN8o4bCFdKNBBqwbLMBdKvSybBfznRGsZTbYkwSG3fzdWGzfuAUnqwXIfS(vTv2k0YkO0CBGSIflOv2k04KvqP52azflwSGcdiFXbeA2kgGbJJGa4lTj04i4ndAiyOA646zqthzCEWGwbaLuOfSFh2NqvcA6i7VcS4yRN8oOPJSFIyql43gOSP(UsRXgh00rgNhSnRLv6(t3F64KU)05C6(thxP7pwqthz)eXGgr7cPiOBFU4UFxLGnLeWGRb1AqthzbnDK9)GTzTSs3F6(thN09NoNt3F64kD)XcA6iJdrmOHGHQPJyxgeCc(LKSvKknQ)sQVc0kG9wP(Js937IKKkcEurXMTIPXrqthz)brRiFXGF8uyG7bbFuPBvPNGMoY4e01YbhkJjLUNbltJfhbf6(UxgaAbFuPBvPNGLZbyagSS5TgGKuBISs3FwbTgGKuBzf0guRb1xk0ckQ19U)jihIj(jXeoOy6qFPqdN33Grb5F8fx846BpRGNzRyagmiNQ4sIdQVuOf8btYrXOEUzKbfth6lfA920BWOGyVv4M7GtHYlQ19U)jVdclsAWkqRa2BL6pk1FVlssQG6fZw9eiefOPbNq9LcTGgqspXcoHwdqsQTSIflDCYkO1aKKAlRG2GAnO(sHwqrTU39pb5WfxpD25GtO(sHwqdiPNGNzRyagmiNQ4sIdQVuOf8btYrXOEUzKbfth6lfA920BWOGyVv4M7GtHYlQ19URiPXrqyrsdwbAfWERu)rP(7DrssfbNcLxuR7D)tEhumDOVuOHZ7BWOG8p(IlEC9TNvSGtO1aKKAlRyXsNZzf0AassTLvqBqTguFPqlOOw37(NGC4YLpDPlcoH6lfAbnGKEcEMTIbyWGCQIljoO(sHwWhmjhfJ65MrgumDOVuO1BtVbJcI9wHBUdofkVOw37(N8oiSiPbRaTcyVvQ)Ou)9UijPcQxmB1tGquGMgumDOVuOHZ7BWOG8p(IlEC9TNvq5PWys8xbhnObK0tSGtO1aKKAlRyXIfeiZG5DqthzCQalo26jocogCSRHOHh25HF(ZHJZe)ZHWe2zo5(sU4k4eAnajP2Yk4ecSGoycXFWPq5f1Qm4giZpHalVJfeoLwnajP2ePJRGYm2(Wgdx6iRcS4yRN8oiacmEHvAMEs3FWdquVld6lZGPJRHFoSliCqzgBFyJH5DWdq8XtOSbEPblWbXshxzfKCZghhbnDK9tedAiyOA648m4biQ3LblDKf01aQFvP6EDcFKTQq997EuPJq9)2VNku)LuVRRdoWT7BHAPJdHFgSiBGx6Qbij1w1SJMUl)FgSiBaguKvqHvAwwbj3SX8fzdWGbfxzJdEy8sQqui14i4HXtUzJJJGsQqui1Gbj3SX83TIKgmOGnHh(lcmEWjOl44schuWMWdFDXUgmOGnHNGuFvlW6tOGhgVGnHN8owWBaeiUMvWdJNCZghhbj3SX8fzdWGbVcoAWdJxWMWtCe8W4LuHOqQXrqYnBm)DRiPbJflOPJmoeXGwWhfhayWceivmadMvqPcaMvqBqTgSUPc1cw3uHAbl76RLENBHglwqRbij1wwbNcLxuRYGBGm)ecS4iOOw37(NGC4IyNF(hCku(A2yTL3bLuHOqQ8SATvmwl4naECvv5Arv5UGtHYpHalVdkpfgtI)k4ObnGKEckQ19U)rKv6(thhU4IJl(Jf8OoM33Rb1AWl8TNQj6tUdkpfgtI3guRb1xk0cAdQ1G6lfAbNq9LcTGgqspbRzJ1wqctCWA2yTXZQ1wXyTGor3h8mBfdWGbhoO(sHwWhmjhfJ65MrgCku(ATjRqRMnwBXrqjvikKAWhfiKbP(6gqspu)nRr9fieCfSlgGbdofkVOw37(N8oO(sHMi4Jl8DXxn6K898TpH4F7gI8vQ2TvLHq9F21FXJ9wHBUF8fx84NpEuPcHQqOGWIKkYkD)bF3ac9YY5L2efqtJfCkuEjvikKAEhewK0GlvQ2ju1yk1dGYk8akGMgCkuEjvikK6AqTghbLuHOqQRb1AWhx47IVA0j5R2ToCvPhENwfU5owqthzC6LbGwWhv6wv6j4ndAb)kldok0kBQV3MkahfkpiOPJS)hmOvaqjfAbD7Zf2Nqvcw3yKnvi6TPYabGbthxbnDK93ldaTGVDBTCR6GMoY4qedAeTlKIGU95I7(DvcEvbKxTqeXd7IHj8WoZ1)pHDXWoZ5zUVKlxgCZkNSccGKn2SoRGsZTbYkwSGwzRqlRGsZTbYkwSGkuMnHM2aNGCEoSZbBSTMvqP52azflwWPq5vOmBcnTbo5DWd4(gip32GSckn3giRyXc2kYAwbLMBdKvSybVlYgGbZkO0CBGSIfly9RARSvOLvqP52azflwqRSvOXjRGsZTbYkwSybfgq(Idi0SvmadghbbWxAtOXrWBg0qWq10X1ZGMoY48GbTcakPqly)oSpHQe00r2FfyXXwp5Dqthz)eXGwWVnqzt9DLwJnoOPJmopyBwlR09NU)0XjD)PZ509NoUs3FSGMoY(jIbnI2fsrq3(CXD)UkbBkjGbxdQ1GMoYcA6i7)bBZAzLU)09NooP7pDoNU)0Xv6(Jf00rghIyqdbdvthXUmi4e8ljzRivAu)Lu)sLQDcvnMs9aOScpGcOPbpQOyZwX04iOPJS)GvZEPuVBtlOPJmobDTCWHYysP7zWY0yXrqHUV7LbGwWhv6wv6jy5CagGblBERbij1MiR09NvqRbij1wwbTb1Aq9LcTGIADV7FcYHlID(5FWjuFPqlObK0tWZSvmadgC4G6lfAbFWKCumQNBgzqX0H(sHwVn9gmki2BfU5o4uO8IADV7FY7GWIKgCPs1oHQgtPEauwHhqb00GtHYpHalVdkMo0xk0W59nyuq(hFXfpU(2Zk4ecSG17YaTfl4eAnajP2YkwSybbYmyEh00rgNkWIJTEIJGJbh7A6CEyxufNhMloe7sc)ZH4GtO1aKKAlRGtHYlQvzWnqMFcbwEhCcbwqhmH4pwq4uA1aKKAtKoobLzS9HngU0rwfyXXwp5Dqaey8cR0m9KU)GhGOExg0xMbt3VZetyodhuMX2h2yyEh8aeF8ekBGxAWcCqS0rCwbnDK9tedAiyOA6CMtWbUDFlulDCioyr2aV0vdqsQTQzhnDx()myr2amOiRGcR0SScsUzJ5lYgGbdkUYgh8W4LuHOqQXrWdJNCZghhbLuHOqQbdsUzJ5VBfjnyqbBcp8xey8GtWGc2eE4Rl21GbfSj8eK6LNcJjf8W4fSj8ehXcEdGaX1ScEy8KB244ii5MnMViBagm4vWrdEy8c2eEIJGhgVKkefsnocsUzJ5VBfjnySybnDKXHig0c(O4aadwGaPIbyWSckvaWScw3uHAbRNBHglwqRbij1wwbf16E3)eKdxCnSlCo4uO81SXAlVdkPcrHu5z1ARySwWBa84QQY1IQYDbHfjvKv6(d(Ube6LLZlTjkGMgl4uO8tiWY7GtHYlQvzWnqMFcbwCeuEkmMeVnOwdQVuOfewK0GiyVlKk1FuQ)wNbLNcJjXFfC0GgqspbRzJ1wqctCqX0H(sHgoVVbJcY)4lU4XpF8OcIbNq9LcTGLPXcwZgRnEwT2kgRf0j6(GIADV7FezLU)0XHlU44I)yb1xk0c2lBS2cofkFT2KvOvZgRT4iOKkefsn4JceYGuFDdiPhQ)M1O(cecUc2fdWGbNcLxuR7D)tEhuFPqte8Xf(U4RgDs(E(2Nq8VDdr(kv72QYqO(p76V4XERWn3p(IlE8ZhpQuHqviuWZSvmadgKtvio4uO8sQqui18o4rDmVVxdQ1Gx4Bpvt0NChCkuEjvikK6AqTghbLuHOqQRb1AWhx47IVA0j5R2ToCvPhENwfU5owW6gJSPcrVnvgiamy64kOPJS)EzaOf8rLUvLEcEvbKxT0n8ZGBw5KvqaKSXM1zfuAUnqwXIf0kBfAzfuAUnqwXIfuHYSj00g4eKZZHDoyJT1Sckn3giRyXcofkVcLztOPnWjVdEa33a552gKvqP52azflwWwrwZkO0CBGSIfl4Dr2amywbLMBdKvSybRFvBLTcTSckn3giRyXcALTcnozfuAUnqwXIfl4i3UVfQLooe(zqthz)eXGwWVYYGJcTYM67TPcWrHYdc2usadUguRbbYmyqthzCiIbnemunDe7YGMoY(d666GGtWVKKTIuPr9xs9VBaHs9LZlTjkGMgCOmMu6EwfNdA6iJtqxlhSmnwCeSCoadWGLnV1aKKAtKvSGJbh7A6g(zq4uA1aKKAtKU)GhG4JNqzd8sdw27GtO1aKKAlRGtiWc6Gje)bNcLxuRYGBGm)ecS8owWdquVld6lZGP73zIj8)FqzgBFyJH5DS0nCwbnDKXPxgaAbF72A5w1bnDK9tedAiyOA6CMtWbUDFlulDxY1WblYg4LUAassTvn7OP7Y)NblYgGbfzfuyLMLvqYnBmFr2amyqXv24GhgVKkefsnocEy8KB244iOKkefsnyqYnBm)DRiPbdkyt4H)IaJhCcguWMWdFDXUgSp002DrwDQEuXS1uzdWGofw30YPkmsYGc2eEc2hAA7UiRo13ZHbfoLtVwU43zRiCQEzJ123zRiQwpGItHSj8iCQkyVF7PQ9VkmsYGhgVGnHN4iwWBaeiUMvWdJNCZghhbj3SX8fzdWGbVcoAqYnBm)DRiPbdEy8sQqui14i4HXlyt4joIflOPJmoeXGwWVYYGJcTYM67TPcWrHYdcwGaPIbyWSckvaWScAdQ1G1nvOwW6Mkuly9Cl0yXcAnajP2YkOOw37(NGC4IyNF(hCku(A2yTL3bLuHOqQ8SATvmwl4naECvv5Arv5UGtHYlQvzWnqMFcbwCeewKurwP7p47wra0g1lpbIc0shNGVBfbqBu)lwRiRXcEuhZ771GAn4f(2t1e9j3bHfjn4sLQDcvnMs9aOScpGcOPbLNcJjXFfC0GgqspbRzJ1wqctCq5PWys82GAnO(sHwWjuFPqlObK0tWA2yTXZQ1wXyTGor3h8mBfdWGbhoO(sHwWhmjhfJ65MrgCku(ATjRqRMnwBXrqjvikKAWhfiKbP(6gqspu)nRr9fieCfSlgGbdofkVOw37(N8oOOw37(hrwP7pDC4Iyx4cUshN0XHyU4IyoXcofk)ecS8o4uO8sQqui18oO(sHMi4Jl8DXxn6K898TpH4F7gI8vQ2TvLHq9F21FXJ9wHBUF8fx84NpEuPcHQqOGtHYlPcrHuxdQ14iOKkefsDnOwd(4cFx8vJojF1U1HRk9W70QWn3Xcw3yKnvi6TPYabGbt3ZGMoY(7LbGwWhv6wv6j4vfqE1s3WpdUzLtwbbqYgBwNvqP52azflwqRSvOLvqP52azflwqfkZMqtBGtqoph25Gn2wZkO0CBGSIfl4uO8kuMnHM2aN8o4bCFdKNBBqwbLMBdKvSybBfznRGsZTbYkwSG3fzdWGzfuAUnqwXIfS(vTv2k0YkO0CBGSIflOv2k04KvqP52azflwSGtO1aKKAlRGtHYlQvzWnqMFcbwEhCcbwqhmH4pwqthzCEWGwbaLuOf0TpxyFcvjOPJSFIyql4xzzWrHwzt992ub4Oq5bbBkjGbxdQ1GazgmOPJmoeXGgcgQMooCcA6i7pORRdwohGbyWYM3AassTjYkwWHYysP7zvCoOPJmobF3ZxSFLEccob)ss2ksLg1Fj1)UveaTr9YtGOaTGMoY4ubwCS1tEhCm4yxt3WpdcNsRgGKuBI09hCKB33c1shNFIdcGaJxyLMPN09h8ae17YG(Ymy64Iyx8KZWbLzS9HngM3bpaXhpHYg4LgSS3XsNlZkOPJSFIyqdbdvtNZCcoWT7BHAPZzUEgSiBGx6Qbij1w1SJMUl)Fg00rghIyql4xzzWrHwzt992ub4Oq5bblqGuXamywbLkaywbRBQqTG1ZTqJflO1aKKAlRGIADV7FcYHlID(5FWPq5RzJ1wEhusfIcPYZQ1wXyTG3a4XvvLRfvL7cofkVOwLb3az(jeyXrWPq5NqGL3bpQJ599AqTg8cF7PAI(K7GWIKgCPs1oHQgtPEauwHhqb00GYtHXK4VcoAqdiPNG1SXAliHjoO8uymjEBqTguFPql4eQVuOf0as6jynBS24z1ARySwqNO7dEMTIbyWGdhuFPql4dMKJIr9CZidofkFT2KvOvZgRT4iOKkefsn4JceYGuFDdiPhQ)M1O(cecUc2fdWGbNcLxuR7D)tEhuuR7D)JiR09NooCXLl(5eliSiPISs3FWkTzTbyqQ)ExKCWguGMgl4uO8sQqui18oO(sHMi4Jl8DXxn6K898TpH4F7gI8vQ2TvLHq9F21FXJ9wHBUF8fx84NpEuPcHQqOGtHYlPcrHuxdQ14iOKkefsDnOwd(4cFx8vJojF1U1HRk9W70QWn3Xcw3yKnvi6TPYabGbt3ZGxva5vlDU4zWnRCYkias2yZ6Sckn3giRyXcALTcTSckn3giRyXcQqz2eAAdCcY55WohSX2AwbLMBdKvSybNcLxHYSj00g4K3bpG7BG8CBdYkO0CBGSIflyRiRzfuAUnqwXIf8UiBagmRGsZTbYkwSG1VQTYwHwwbLMBdKvSybTYwHgNSckn3giRyXIfSiBaguKvqHvAwwbj3SX8fzdWGbfxzJdEy8sQqui14i4HXtUzJJJGsQqui1Gbj3SX83TIKgmOGnHh(lcmEWjyqbBcp81f7AWGc2eEcs9YtHXKcEy8c2eEIJybVbqG4AwbpmEYnBCCeKCZgZF3ksAWGKB2y(ISbyWGxbhnOGnHNGuV8uymPGhgVGnHN4i4HXlPcrHuJJGc2eE4Rl21GXIf8ae17YG(Ymy6(DMyc)7IGMoY(FW2SwwP7pDptNZHictmHD2zN)Fsmxe)7sctyUY9Le7CSGMoY(jIbTGFLLbhfALn13BtfGJcLheuEkmM0Qbij1g3msGCW7ju2amORm3rjOP2SbPEZPZVtxQVapupKzuV50HJtxkbk8eSPKagCnOwdcKzWGMoY4qedAiyOA64ItWY5amadw28wdqsQnrwP7pRGwdqsQTScAdQ1GLzReumDOVuOHZ7BWOG8p(IlEC9TNvqYgBwlVzqnocoHalizJnRdQVuOf8cAzBxdofkVOwLb3az(jeyXrqYgBwZlZMqZTATvmwlO7DFq5PWys8xbhnObK0tqrTU39pISs3F64WfxU4NtSGKn2SMxMnHwWNbHfjvKv6(dwPnRnads937IKd2Gc00ybfth6lfA920BWOGyVv4M7Gh1X8(EnOwdEHV9unrFYDSGtO1aKKAlRyXIfCOmMu6EwfNdwMgloccob)ss2ksLg1Fj17e(O0M1gGbP(7DrYbBqbAAqthzCQalo26jVdogCSRPZfpdoYT7BHAPJlN5eeoLwnajP2ePJtWj0AassTLvWjeybDWeI)GtHYlQvzWnqMFcbwEhl4bi(4ju2aV0GYtHXKckZGhGbyqrwP7pRGYxv5lMvqRbij1w6EgKvh8Ju3h8vPbko2AqDunOvmadUasAWxL9udYPkehlO81cKufzLU)Sc(QSNAEhSUXQ1Mnii5MnowSyXckZy7dBmmVJLocNvq202aOg0TpxC3VRsqYnBCEh00r2prmOHGHQPJdNGhGOExgS0rwqxxhCGB33c1shhopdwKnWlD1aKKARA2rt3L)pdwKnadkYkOWknlRGKB2y(ISbyWGIRSXbLuHOqQ82GAnypF7tiEN(V901VZjdEy8sQqui14i4HXtUzJZ7GKB2y(7wrsd60RLl(D2kIpY)ss2ksLg1Fj1JG9UqQuVRKlcZDbpmEbBcpXrqbBcp8xey8GtWGc2eE4Rl21G9HM2UlYQt1JkMTMkBag0Pie7qQvHrsguWMWtqQxEkmMuqjvikKAWybVbqG4AwbpmEYnBCCeKCZgZxKnadg8k4ObpmEbBcpXrWdJxsfIcPghbj3SX83TIKgmwSGMoY4qedAb)kldok0kBQV3MkahfkpiybcKkgGbZkOubaZkyDtfQfSEUfASybTgGKuBzfuuR7D)tqoCX1WUW5GNzRyagmOZbLuHOqQ8SATvmwl4naECvv5Arv5UGWIKgeb7DHuP(Js936m4rDmVVxdQ1Gx4Bpvt0NChuEkmMe)vWrdAaj9e0guRb1xk0ckpfgtI3guRb1xk0cQVuOf8btYrXOEUzKbLuHOqQbFuGqgK6RBaj9q93Sg1xGqWvWUyagm4uO8IADV7FY7G6lfAIGpUW3fF1OtY3Z3(eI)TBiYxPA3wvgc1)zx)fp2BfU5(XxCXJF(4rLkeQcHcoH6lfAbnGKEcofkVKkefsnVdofkVOwLb3az(jeyXrWPq5LuHOqQRb1ACeusfIcPUguRbFCHVl(QrNKVA36WvLE4DAv4M7ybh529TqT097INbnDK9)GbTcakPqlOBFUW(eQsW6gJSPcrVnvgiamy64kOPJS)EzaOf8TBRLBvh8MbTGe1adL6)iEwoTIvO(1k4vfqE1sNljo4MvozfeajBSzDwbLMBdKvSybTYwHwwbLMBdKvSybvOmBcnTbob58CyNd2yBnRGsZTbYkwSGtHYRqz2eAAdCY7GhW9nqEUTbzfuAUnqwXIfSvK1Sckn3giRyXcExKnadMvqP52azflwW6x1wzRqlRGsZTbYkwSGwzRqJtwbLMBdKvSyXcA6i7VcS4yRN4i4ndAiyOA6(5e00r2prmOf8RSm4OqRSP(EBQaCuO8GGnLeWGRb1AqGmdg00rghIyqdbdvtNZCccob)ss2ksLg1Fj1JG9UqQuVRKlcZDbnDK9h8TBF6Kv(OgSmnwCeCOmMu6EwfNd(XtHbUheK7keTcwohGbyWYM3AassTjYkwqthzCQalo26jVdogCSRPZLeh8aeF8ekBGxAWYEheoLwnajP2eP7p4biQ3Lb9LzW0rmhUCPlioOmJTpSXW8ow6CrwbnDK9tedAiyOA6CMtWISbEPRgGKuBvZoA6U8)zWISbyqrwbfwPzzfKCZgZxKnadguCLno4HXlPcrHuJJGhgp5MnoockPcrHudgKCZgZF3ksAWGc2eE4ViW4bNGbfSj8WxxSRbdkyt4ji1lpfgtk4HXlyt4joIf8gabIRzf8W4j3SXXrqYnBmFr2amyWRGJg8W4fSj8ehbpmEjvikKACeKCZgZF3ksAWyXcA6iJdrmOf8rXbagSabsfdWGzfuQaGzfSUPc1cwp3cnwSGwdqsQTSckQ19U)jihU4Ayx4CWZSvmadgKtvioOKkefsLNvRTIXAbVbWJRQkxlQk3fewK0GiyVlKk1FuQ)wNbpQJ599AqTg8cF7PAI(K7GYtHXK4Tb1Aq9LcTGtHYlQvzWnqMFcbwCeCc1xk0cAaj9euFPqte8Xf(U4RgDs(E(2Nq8VDdr(kv72QYqO(p76V4XERWn3p(IlE8ZhpQuHqviuq5PWys8xbhnObK0tq9LcTGpysokg1ZnJmOKkefsn4JceYGuFDdiPhQ)M1O(cecUc2fdWGbNcLxuR7D)tEhuuR7D)JiR09NooCXLlDE4ybfth6lfA48(gmki)JV4Ih)8XJkigCkuEjvikKAEhewKurwP7pic27cPs9hL6V1zSGtHYlPcrHuxdQ14iOKkefsDnOwd(4cFx8vJojF1U1HRk9W70QWn3Xcw3yKnvi6TPYabGbt3ZGMoY(7LbGwWhv6wv6j4vfqE1s3WpdUzLtwbbqYgBwNvqP52azflwqRSvOLvqP52azflwqfkZMqtBGtqoph25Gn2wZkO0CBGSIfl4uO8kuMnHM2aN8o4bCFdKNBBqwbLMBdKvSybBfznRGsZTbYkwSG3fzdWGzfuAUnqwXIfS(vTv2k0YkO0CBGSIflOv2k04KvqP52azflwSGMoY(jIbTGFLLbhfALn13BtfGJcLheSPKagCnOwdcKzWGMoY4qedAiyOA6i2LbnDK9h011blNdWamyzZBnajP2ezfl4qzmP09Skoh00rgNGUweSmnwCeeCc(LKSvKknQ)sQhb7DHuP(Js936m4yWXUMUHFgeoLwnajP2eP7p4i3UVfQLooe(zWbUDFlulDxY1Wbpar9UmOVmdMoI5WLlDbXbLzS9HngM3bpaXhpHYg4LgSS3Xs3)ZSckSI8ffiyOA648mOPJSFIyqdbdvthNNbh529TqT0XHWexfxYzyIhMdXbh429TqTqexUWLUWfepmXUWLdtSZC5cIZ9LCrCqhf5ls2yt45bBZAzLU)qeH5YLU05H565tU4Ayo)pDrUVKyxMooHicZLlDPZdZ1ZNCX1WC(F6ICFjXUmDohIimxU0LopmxpFYfxdZ5)PlY9Le7YybVzqJODHue0TpxC3VRsqthzCiIbTGpkoaWGokThSnRLv64KUNvHWo7co)epmHhMJl5I4)ybnDK9)GbTcakPqlOBFUW(eQsW6gJSPcrVnvgiamy6Eg00r2FVma0c(2T1YTQdA6iJdrmOr0Uqkc62NlU73vj4MvozfeajBSzDwbLMBdKvSybTYwHwwbLMBdKvSybvOmBcnTbob58CyNd2yBnRGsZTbYkwSGtHYRqz2eAAdCY7GhW9nqEUTbzfuAUnqwXIfSvK1Sckn3giRyXcExKnadMvqP52azflwW6x1wzRqlRGsZTbYkwSGwzRqJtwbLMBdKvSyXckKym7AVngztfI4iOPJSFIyqJODHue0TpxC3VRsWMscyW1GAnyz2kokTGcRiFrrCe00rghIyqdbdvthXUmOPJmIyql4xzzWrHwzt992ub4Oq5bbnDKXjORRdwMglocAajTredAb)kldok0kBQV3Mkahfkpi4biQ3Lb9LzW0r8)ZNe7CqHvKVOGig0c(vwgCuOv2uFVnvaokuEqWdquVldw6iJB92c6Arqz2M1YkD)P7pDCs3F6CoD)PJR09hlyr2aV0vdqsQTQzhnDx()mOPJmemunDCEgKCZghhbbNGFjjBfPsJ6VK6DcFuGAJeOblNdWamyzZBnajP2ezflObK0gcgQMoN5eSabsfdWGzfuQaGzfSUPc1cwp3cnwSGwdqsQTScofkFnBS2Y7GIADV7FcYHlUg2foh8mBfdWGb5ufIdkPcrHu5z1ARySwWBa84QQY1IQYDbNcLFcbwEhumDOVuOHZ7BWOG8p(IlE8ZhpQGyWJ6yEFVguRbVW3EQMOp5oO(sHMi4Jl8DXxn6K898TpH4F7gI8vQ2TvLHq9F21FXJ9wHBUF8fx84NpEuPcHQqOGYtHXK4VcoAqdiPNG1SXAliHjoOnOwdkSInfbNq9LcTGLPXckpfgtI3guRb1xk0cwZgRnEwT2kgRf0j6(GtiWc6Gje)b1xk0c2lBS2cofkFT2KvOvZgRT4iOKkefsn4JceYGuFDdiPhQ)M1O(cecUc2fdWGbNcLxuR7D)tEhewK0GiyVlKk1FuQ)wNbNcLxuRYGBGm)ecS8o4uO8sQqui18o4uO8sQqui11GAnockPcrHuxdQ1GpUW3fF1OtYxTBD4Qsp8oTkCZDSGMoY(Ralo26jVdEvbKxT05mXbLzS9HngU0rwfyXXwpXrqthzCEWGwbaLuOfSFh2NqvcA6i7)bBZAzLU)09NooP7pDoNU)0Xv6(Jf00r2prmOf8Bdu2uFxP1yJdA6iJZd2M1YkD)P7pDCs3F6CoD)PJR09hlOPJmo9Yaql4JkDRk9eCcTgGKuBzfCkuErTkdUbY8tiWY7GtiWc6Gje)XccKzqEb4Ob5UcrRGhG4JNqzd8sdw27GMoY(dwbQnYbbpar9UmyPJSEaKxTGuVRRdwKnadkYkOWknlRGKB2y(ISbyWGIRSXbpmEjvikKACe8W4j3SXXrqjvikKAWGKB2y(7wrsdguWMWd)fbgp4e8NyNDXFqbBcp81f7AW(qtB3fz1P6rfZwtLnad6uxaqEL6Ra1g5GQWijdkyt4ji1x1cS(ek4HXlyt4jVJf8gabIRzf8W4j3SXXrqYnBmFr2amyWRGJg8W4fSj8ehbpmEjvikKACeKCZgZF3ksAWyXcogCSRP73feheoLwnajP2eP7piRbuOvmadg8cU1t)pQU1T(YnF)Up6v6bReuMX2h2yyEh00rgNkWIJTEY7yP7)pRGMoY(jIbnemunDoZj4a3UVfQLooehSiBGx6Qbij1w1SJMUl)FgSiBaguKvqHvAwwbj3SX8fzdWGbfxzJdkPcrHu5Tb1AqNwfU5o4HXlPcrHuZ7Ghgp5MnoockPcrHud(rJ65UFLoQVF3JkDeQ)3(9uH6Xp7H6R2T(u)hTGKB2y(7wrsdguWMWd)fbgp4emOGnHh(6IDnyFOPT7IS6u9OIzRPYgGbDkSUPLtvyKKbfSj8eK6LNcJjf8W4fSj8ehXcEdGaX1ScEy8KB244ii5MnMViBagm4vWrdEy8c2eEIJGhgVKkefsnocsUzJ5VBfjnySybnDKXHig0c(O4aadwGaPIbyWSckvaWScw3uHAbRNBHglwqRbij1wwbf16E3)eKdxe78Z)GtHYxZgRT8oOKkefsLNvRTIXAbVbWJRQkxlQk3fCkuErTkdUbY8tiWIJGtHYpHalVdEuhZ771GAn4f(2t1e9j3bHfjn4sLQDcvnMs9aOScpGcOPbLNcJjXFfC0GgqspbRzJ1wqctCq5PWys82GAnO(sHwWjuFPqlObK0tWA2yTXZQ1wXyTGor3h8mBfdWGbhoO(sHwWhmjhfJ65MrgCku(ATjRqRMnwBXrqjvikKAWhfiKbP(6gqspu)nRr9fieCfSlgGbdofkVOw37(N8oOOw37(hrwP7pDCiMyI5q4ybHfjvKv6(dYnqHupakRWdOaAASGtHYlPcrHuZ7G6lfAIGpUW3fF1OtY3Z3(eI)TBiYxPA3wvgc1)zx)fp2BfU5(XxCXJF(4rLkeQcHcofkVKkefsDnOwJJGsQqui11GAn4Jl8DXxn6K8v7whUQ0dVtRc3ChlyDJr2uHO3MkdeagmDpdA6i7VxgaAbFuPBvPNGxva5vlDd)m4MvozfeajBSzDwbLMBdKvSybTYwHwwbLMBdKvSybvOmBcnTbob58CyNd2yBnRGsZTbYkwSGtHYRqz2eAAdCY7GhW9nqEUTbzfuAUnqwXIfSvK1Sckn3giRyXcExKnadMvqP52azflwW6x1wzRqlRGsZTbYkwSGwzRqJtwbLMBdKvSyXcEaIpEcLnWlnyzVdA6i7Nig0c(vwgCuOv2uFVnvaokuEqWMscyW1GAniqMbdA6iJdrmOHGHQPJyxg00r2FqxxhSCoadWGLnV1aKKAtKvSGdLXKs3ZQ4CqthzCc6A5GGtWVKKTIuPr9xs9Cdui1dGYk8akGMs9UQ6QDxWXGJDnDd)m4i3UVfQLoN5I4GWP0Qbij1MiD)bNqRbij1wwbNqGf0bti(dofkVOwLb3az(jey5DSGhGOExg0xMbthxe7INCgoOmJTpSXW8ow6(5Kvqthz)eXGgcgQMoN5euEkmM0shzbVNqzdWGUYDucOEQN6PEkbup1t9u)Mjx2uVmBZA6PRiPuV7P(7ju2amORGfj1DucOEQN6PEQN6PEQFZKlBQNFiuV8UieuV7P(pHa7XUieUcwKu3rjG6PEQN6PEQN6P(MAZgK6fwdajRYnRjvmx9HQozxlCT4ddH675BFcX)G7ViY)WnUDRh0PJ8UieoDRImBZAO1gc1dlsQ7Oeq9up1t9k8qjG6PEQN6VNqzdWGuFRajv5RQ8fD1S)XDucOEQN6PEQN6PEQFZKlBQVvGKk17EQ)jLaQN6PEQN6PEQN6b3uFFrFtL6d7Pajvx5SlDjhxoeQF2)4oQ3UQqQVvGKk17EQN4lVSNPJbu)xzwdsjG6PEQN6PEQN6PEDluWn13x03uP(WEkqs1vd7mxCC5qO(z)J7OE7QcP(wbsQuV7PEcF5Lo9SgPOmMsa1t9up1t9up1t96wOGBQ)Xvv(I9HM2kYgHacRaLvxn7Fgc17S7OE7QcP(wbsQuV7P()NucOEQN6PEQN6PEQx3cfCt9pUQYxSp00wr2ieqyfOS6Qz)ZqOEoUJ6TRkK6BfiPs9UN6))Peq9up1t9up1t9uVUfk4M67l6BQuFypfiP6kN54mN)Hq9Z(h3r92vfs9TcKuPE3t9)oF5LnTM1mb1)ZH6DmnQViBZYM6BfiPs9Mkm9q9ab1)7mLaQN6PEQN6PEQN61Tqb3uFFrFtL6d7Pajvxnmxe)Ciu)S)XDuVDvHuFRajvQ39u)pHV8Y3f4PqQIQq9U6OIAGPuFnREUlnQxamvq9IYaaKK6bwvjO(FIP(bL2rmeQhyvLG6lY2SS3dO(Fct9dkTJG6FPnWnqpuV(sHuVJbu)NqGriGWkqzf)iywA6Hsa1t9up1t9up1t96wOGBQVVOVPs9H9uGKQR48t8Vlgc1p7FCh1Bxvi13kqsL6Dp1ZHZLx23ujQxugiOEophc13uB2GcQ3AtL6NqdSPEoCQcLaQN6PEQN6PEQN61Tqb3u)JRQ8f7dnTvKncbewbkRUA2)meQ)3DuVDvHuFRajvQ39uVZpPeq9up1t9up1t9uVUfk4M6)ecS(WEkqs1vZ(h3r92vfs9TcKuPE3t9C5mLaQN6PEQN6PEQN61Tqb3uFFrFtL6d7Pajvx9)p8VZUyiu)S)XDup1Bxvi13kqsL6Dp1t8tkbup1t9up1t9up1RBHcUP((I(Mk1h2tbsQUYzoeMdXdH6N9pUJ6TRkK6BfiPs9UN6h(jLaQN6PEQN6PEQN61Tqb3uFFrFtL6d7Pajvx5mXCCjHhc1p7FCh1Bxvi13kqsL6Dp1t4NucOEQN6PEQN6PEQx3cL6BfiPs9UN6)F(8j1RWZLxsWuyuVGr9aJ6VweuFH6HtjTbKP(xL9uhc1RVui1dUPEGvvcQFcViKngs9gJ6RBmtLnQ)UXKOEiyt9ARXAckbup1t9up1t9up13uB2GuFRajvkbup1t9uVcpucOEQN6P(ntUSPEz2M1OE3t9FGiIiIiIiIiI(aLaQN6PEQFZKlBQVExgOnQ39u)NqG1vKux9H6DzG2(G7Oeq9up1t9BMCzt9nvm3g17EQ)dFGsa1t9up1VzYLn1lQ19M6Dp17KQH16E3hEZCfhIjMyoe2DucOEQN6P(BwJ6bU)FioPADtjNSXM1vRso0MWvUJ6pmkbup1t9up1t9up1VzYLn1dlsk17EQ)tiW6ksQRCs16Pao9WeM26dVzUc4o3rjG6PEQN6PEQN6PEWn1)jeyesDmVVDfSiPdH6f16E7oQ3UQqkbup1t9up1t9up1t9up1t9BMCzt9hGWkqzL6Dp13kqsv(QkFrxblsQ7Oeq9up1t9up1t9up1t9up1dUP(dqyfOSs9U39upXuVDvHucOEQN6PEQN6PEQN6PEQN6PEQN6PEz2M1OE3t9FGiIiIONpF(8du)Lxs9n9qjG6PEQN6PEQN6PEQN6PEQN6PEQN6BQyUnQ39uFtfZTvLQiSgaswLBwtQyU6dUwq9vDYUw4AXhgc1lZ2SME6ksQRGfj1DdH6LzBwBiu)hUK6FEjHh8b3rjG6PEQN6PEQN6PEQN6PEQx3cfCt9hGWkqzL6DV7P()NpFs92vfsjG6PEQN6PEQN6PEQN6PEQN6PEQN6LzBwJ6Dp1)bIi65tIi65Zpq9xEj1t2ufsjG6PEQN6PEQN6PEQN6PEQN6PEQN6BQyUnQ39uFtfZTvLQiSgaswLBwtQyU6dUwq9vDYUw4AXhgc1lZ2SME6ksQRGfj1DdH6LzBw7dxs9e(5Gp4okbup1t9up1t9up1t9up1t96wOGBQ)aewbkRuVt09uphouVDvHucOEQN6PEQN6PEQN6PEQN6PEQN6PEz2M1OE3t9FGiIE(KiIE(8du)Lxs9KnvHucOEQN6PEQN6PEQN6PEQN6PEQN6P(MkMBJ6Dp13uXCBvPkcRbGKv5M1KkMR(GRfuFvNSRfUw46JRfFyiuVmBZA6PRiPUcwKu3neQxMTzTHq9F4sQ3j(HHq9hGWkqzDiu)hg8b3rjG6PEQN6PEQN6PEQN6PEQx3cLsa1t9up1t9up1t9up1t9up1t9up1lZ2Sg17EQ)derere985ZNFG6V8sQVPhkbup1t9up1t9up1t9up1t9up1t9uFtfZTr9UN6BQyUTQufH1aqYQCZAsfZvFW1cQVQt21cxlC9X1IpmeQxMTzn90vKuxblsQ7gc1lZ2S2qO(pCj17e)WqO(dqyfOSoeQ)dd(G7Oeq9up1t9up1t9up1t9up1RWdLaQN6PEQN6PEQN6v4Hsa1t9up1t9up1t9n1Mni13uXCBucOEQN6PEfEOeOWdLakbucOeqjGsaLakbucOeqjGsaLakbucOeqjGsaLakbucOeqjGsaLakbucOeqjGsaLakbucOeqjGsaLakbucOeqjGsaLakbucOeqjGsaLakbucOeqjGsaLakbucOeqjGsaLakbucOeqjGsaLakbucOeqjGsaLakbucOeqjGsaLGGdC7(wOw64W5zWISbEPRgGKuBvZoA6U8)zqRbij1wwbf16E3)emizJnR5LztOf8piSiPISs3FqUbkK6bqzfEafqtJf8OoM33Rb1AWl8TNQj6tUdoH6lfAbnGKEcofk)ecS8oO(sHwWhmjhfJ65MrgCkuErTU39pXrqrTU39pISs3F64qmXeZHWXcclsAWEMaO2coHalizJnRdofkVOwLb3az(jeyXrqYgBwZlZMqZTATvmwlOt09bLNcJjXFfC0GgqspXcA6i7VxgaAbF72A5w1bVQaYRw6CjXb3SYjRGwzRqJtwbLMBdKvSybNcLhQV0wCe0kBfAzfuAUnqwXIfuHYSj00g4eKZZHDoyRiRzfuAUnqwXIfCkuEfkZMqtBGtEh8aUVbYZTniRGsZTbYkwSGn2wZkO0CBGSIflias2yZ6Sckn3giRyXcExKnadMvqP52azflwW6x1wzRqlRGsZTbYkwSybpaXhpHYg4LgSS3bpar9UmOVmdMUFNj2LUGWbh529TqT0XHWpdcNsRgGKuBI0XjOPJSFIyqJODHueCDH(pQAD7Zf397QeSPKagCnOwdcKzWGJbh7A6CjXbnDK9tedAb)kldok0kBQV3MkahfkpiOPJS)GUwoi4e8ljzRivAu)Lup3afs9aOScpGcOPuVRQUA3r9xs99YAMtOQxdougtkDpRIZblNdWamyzZBnajP2ezLU)ScAnajP2YkOnOwdwMTsqX0H(sHgoVVbJcY)4lU4X13Ewb1xk0cEbTSTRbNqGfSExgOTGIADV7FezLU)0XHyIjMdHJfumDOVuO1BtVbJcI9wHBUdcGV0MqZ7GWIKkYkD)b5gOqQhaLv4buannwWJ6yEFVguRbVW3EQMOp5owWj0AassTLvSyXccGaJxyLMPN09huMX2h2yyEh00r2)dg0kaOKcTGU95c7tOkXIf8v6(5IZFSea

Vous pouvez également importer toutes mes 154 auras pour Antorus, le Trône ardent par mon profil : Wago.io ou Pastebin

  • Mise à jour 30/11 : Modification du WeakAura de la précision des techniques de Taeshalash : devenu dynamique et correctif sur le brasier cuisant qui devrait être moins sonore et brillant

Haut-fait Description
Aggramar : mode mythique Vaincre Aggramar à Antorus, le Trône ardent, en mode mythique.
Meurtre aggravé Vaincre Aggramar après avoir détruit une manifestation de Taeshalach à Antorus, le Trône ardent en mode normal ou supérieur.
Le Siège du Panthéon Vaincre les boss suivants dans les profondeurs d’Antorus, le Trône ardent : Aggramar | Argus l'Annihilateur

Guide : Meurtre aggravé :

à venir prochainement...

Le combat contre Aggramar à Antorus, le trône ardent est dans la dernière partie du raid avec une table de butin :

  • Outils raids : niveau d'objet 915+
  • Mode normal : niveau d'objet 930+
  • Mode héroïque : niveau d'objet 945+
  • Mode mythique : niveau d'objet 960+
Objet Héroïque / Mythique Emplacement Type
 Taeshalach Épée à 2-mains Cosmétique
Bouture de sporetertre  |  Relique d'arme prodigieuse Vie
Esquille de corruption  |  Relique d'arme prodigieuse Corruption
Fermoir pyrétique en bronze  |  Relique d'arme prodigieuse Feu
Prototype de disque des titans  |  Relique d'arme prodigieuse Arcanes
Amict du vengeur défunt  |  Épaule Tissu
Grande cape du panthéon noir  |  Dos Hâte | Critique
Cuirasse de renaissance du magma  |  Torse Plaques
Ceinturon du Père Grond  |  Taille Plaques
Sangle du ravageur de mondes  |  Taille Mailles
Garde-jambes de rebuffade titanesque  |  Jambes Cuir
Grandes bottes de la tempête incendiaire  |  Pieds Mailles
Sandales du colosse ressuscité  |  Pieds Tissu
Garde des titans fumant  |  Bijou Tank
Héritage de Gorshalach  |  Bijou DPS (mêlée)
 Coiffure des esprits vénérés  |  Tête T21 (chaman)
 Casque du traqueur de serpent  |  Tête T21 (chasseur)
 Chaperon du faucheur gangrené  |  Tête T21 (ch. de démons)
 Heaume de Noirsillage  |  Tête T21 (ch. de la mort)
 Masque funéraire de l'inquisiteur sinistre  |  Tête T21 (démoniste)
 Coiffure de Mantelours  |  Tête T21 (druide)
 Heaume de mastodonte  |  Tête T21 (guerrier)
 Collerette runeliée  |  Tête T21 (mage)
 Douli de Chi ji  |  Tête T21 (moine)
 Heaume de l'avant-garde de la Lumière  |  Tête T21 (paladin)
 Couronne du séraphin doré  |  Tête T21 (prêtre)
 Chapeau de cavalier du brigant audacieux  |  Tête T21 (voleur)

 Vidéo par Fatboss-TV :

Par

Yunalesca#2605 CONTACT @YunalescaSpirit
Joueur passionné depuis Burning-Crusade (2006) sur World of Warcraft. Gestionnaire et administrateur à temps complet sur le domaine Warlock et BlizzSpirit. Mon plus grand rêve est de faire une photo dédicacé avec et par le grand Gul'dan l'Anéantisseur de rêves.

Donnez votre avis :

Vous pouvez réagir à cet article grâce à votre compte utilisateur sur le réseau ou alors rester anonyme sans profiter des avantages proposés comme la progression de votre réputation, un espace de profil organisé, recevoir des notifications ou même obtenir des hauts-faits.

OU