Notre découverte du donjon à Atal’Dazar dans l’alpha de « Battle for Azeroth »

screenshot_donjon_ataldazar_bfa (6)

L'alpha de « Battle for Azeroth » permet de découvrir les deux premiers donjons de l'extension avec Port-Liberté et Atal'Dazar. On vous propose de découvrir notre aperçu du donjon à Atal'Dazar localisé à Zandalar dans les montagnes de Zuldazar, plutôt destiné à la Horde avec l'aperçu global de l'environnement et l'ambiance du donjon ainsi que les quatre boss : Prêtresse Alun'za, Vol'kaal, Rezan et Yazma. Retrouvez également notre galerie de 17 captures d'écran pour découvrir le thème des trolls, des dinosaure et morts-vivants qui sont impliqués dans des sombres rituels.

screenshot_donjon_ataldazar_bfa (2)

Le premier donjon de progression à Zandalar est Atal’Dazar situé dans les montagnes de Zuldazar. Atal’Dazar est la dernière demeure ancestrale des rois zandalari pendant des millénaires et abrite une secte de trolls impliqués dans de sombres rituels qui mène à des expériences pour créer des diablosaures réanimés ou des morts-vivants. Au fil du temps, ces pyramides sont devenues plus élaborées pour que chacun de ces dirigeants ont des salles construites pour loger la richesse de ces rois. Depuis, les salles ont été corrompues par le prophète Zul et son lieutenant le plus fidèle Yazma, qui cherchent à rechercher la puissance de ces rois antiques pour leurs propres machinations sombres.

Ambiance et environnement :

Atal'Dazar est la citée de l'or des trolls zandalaris qui nous met instantanément dans l'ambiance de la culture avec une vue imprenable sur le temple. Cette culture trolle est très mise en avant par les différentes bannières et blasons qui représentent la demeure ancestrale des anciens rois. L'architecture du donjon est très basique avec deux voies qui vous mènent aux différents boss : Prêtresse Alun'za et Vol'kaal. ainsi qu'une plateforme sous-terrain avec des ossements protégés par le diablosaure Rezan. Une fois ces trois derniers vaincu, un escalier vers le temple s'ouvre pour accéder au boss final : Yazma.

Vous pouvez découvrir l'ambiance musique d'Atal'Dazar avec les musiques disponibles en jeu :

Ce donjon est très étroit par ses passages qui vous mènent jusqu'aux différents boss, ce qui vous contraint à vaincre quelques ennemis trolls, morts-vivants ou pterrodactyles. Il devient rapidement difficile d'éviter un pack de trashs, bien que certains sont là en tant que décor dans le coin supérieur du temple. Les monstres utilisent beaucoup de compétences de contrôle comme des maléfices vaudous, des effets de peur ou des silences de masse par les pterrodactyles, autant dire que prendre deux packs ensemble est plutôt une manœuvre dangereuse. L'ambiance est bien définie dès le départ : les trolls ne sont pas là pour rigoler mec' !

Atal'Dazar est vraiment agréable et vous allez l'adorer autant que moi si vous êtes amateurs de la culture trolle comme découvert à Zul'Aman, Zul'Gurub ou Zul'Farrak. Ce donjon est un excellent « remaster » dont l'exécution est plutôt rapide avec un densité de monstres assez faible. Si vous avez eu des difficultés sur les masques tikis lors de la refonte de Zul'Gurub, sachez que l'expérience a été réitérée ! Pour accéder à Alun'za, des masques tikis accrochés au mur crachent des flammes dans un escalier qui vous mène jusqu'au boss, il faut bien analyser la situation pour progresser avant de se faire cramer le bout de sa robe. Atal'Dazar est une pure réussite, Blizzard ne cessera jamais de nous surprendre à proposer un environnement de qualité !

screenshot_donjon_ataldazar_bfa (2) screenshot_donjon_ataldazar_bfa (4) screenshot_donjon_ataldazar_bfa (6)

screenshot_donjon_ataldazar_bfa (7) screenshot_donjon_ataldazar_bfa (8) screenshot_donjon_ataldazar_bfa (10)

screenshot_donjon_ataldazar_bfa (11) screenshot_donjon_ataldazar_bfa (14) screenshot_donjon_ataldazar_bfa (15)


Aperçu des combats :

Le donjon d'Atal’Dazar est composé de quatre rencontres :

  • Prêtresse Alun'za : un défenseur fanatique du sanctuaire chargée de nettoyer la corruption à n'importe quel coût
  • Vol'kaal : une monstruosité déchue réanimée par Yazma, autrefois garde du corps digne de sa confiance
  • Rezan : un gigantesque diablosaure qui a eu son âme arrachée pendant un rituel loa des rois de Zuldazar
  • Yazma : une araignée loa chargée de la défense du temple sacré pour son maître, le prophète Zul
Prêtresse Alun'za :
La prêtresse Alun'zar se sert de la puissance des deux chaudrons d'or

La prêtresse Alun'za se sert de la puissance des deux chaudrons d'or

La prêtresse Alun'za est une trollesse qui protège le sanctum doré, expérimentée dans les rituels de purifications puisque la transfusion est la mécanique principale de la rencontre.  Cette trollesse durée manipule parfaitement l'or par ses deux chaudrons qui contiennent cette substance mortelle.

Avant de rentrer dans les détails sur la transfusion, Alun'za utilise deux couleurs différentes avec :

    • Corruption sanguine : une flaque de sang rouge invoquée à proximité d'un allié et inflige des dégâts à l'intérieur
  • Or corrompu : des orbes dorés qui sont émises des deux chaudrons qui infligent des dégâts au contact de l'orbe

Ces deux techniques doivent être évitées au maximum pour ne pas subir des dégâts importants. Toutefois, la transfusion canalisée à 100% d'énergie vous inflige et draine 0,5% de vos points de vie toutes les 1 s pendant 5 s, soit 2,5% points de vie rendu par personnage-joueur à la fin de la canalisation. Lorsqu'elle commence sa canalisation, le principe est de se placer dans une corruption sanguine pour que la transfusion lui fasse perdre des points de vie, au lieu de la soigner. Hormis cette mécanique, Alun'za asperge un personnage-joueur aléatoire avec un DOT magique qu'il faut dissiper et des dégâts renforcés sur le tank avec les Griffes dorées.

screenshot_bfa_donjon_ataldazar_boss_alunza01 screenshot_bfa_donjon_ataldazar_boss_alunza02

Commentaire : Ce combat contre la Prêtresse Alun'za est vraiment cool dans le mode normal avec des déplacements fréquents pour éviter les orbes dorés. La canalisation de transfusion est très bien télégraphie, cependant, il est difficile aux premiers abords par un manque d'informations : Doit-on se tenir dans la flaque rouge ou encaisser un orbe doré ? Après quelques essais, il s'avère que le rayon est jaune lorsqu'elle draine vos points de vie et rouge lorsqu'elle perd des points de vie. J'espère qu'une mécanique supplémentaire sera greffée en mode héroïque et mythique avec ce système de corruptions. Le placement dans une corruption sanguine vous inflige beaucoup de dégâts à l'intérieur et le véritable danger est de gérer sa survie pour gratter au maximum sur le boss sans y perdre la vie. Très satisfait de cette rencontre !

Vol'kaal
Vol'kaal est renforcé par 3 totems de réanimations

Vol'kaal est renforcé par 3 totems de réanimations

Vol'kaal est une monstruosité déchue réanimée par Yazma divisé en deux phases principales. Lors de la première phase, trois totems de réanimation sont disposés dans les coins de la salle de combat qui rendent 5% du maximum de points de vie au boss toutes les 0,5 secondes, il est ainsi important de vaincre ces totems à tour de rôle puisque la régénération de points de vie est trop élevée. La deuxième phase commence lorsque les 3 totems sont détruits, la magie vaudou se dissipe et Vol'kaal se décompose rapidement pour infliger des dégâts toutes les 0,8 sec jusqu'à sa mort sous forme d'aura. Une course au DPS est instaurée à ce moment-là puisqu'il crée des flaques de bassin toxique à proximité jusqu'à remplir entièrement la salle si le DPS n'est pas suffisant.

En complément de ces deux phases, Vol'kaal utilise deux techniques communes avec un bond toxique qui inflige des dégâts sur la zone marquée dont il faut éviter et affecte des joueurs avec la puanteur nocive s'il n'est pas interrompu, puisque cette maladie (dissipable) inflige énormément de dégâts sur 12 secondes.

screenshot_bfa_donjon_ataldazar_boss_volkaal02 screenshot_bfa_donjon_ataldazar_boss_volkaal01

Commentaire : Ce boss manque quelque chose à mon goût lors de la première phase. Vol'kaal régénère 5% de ses points de vie toutes les 0,5 sec malgré qu'il y a 1, 2 ou 3 totems puisque le mauvais vaudou n'est pas cumulable en fonction du nombre de totems. Nous pouvons espérer une amélioration cumulable avec un pourcentage de régénération légèrement réduit. En effet, la deuxième phase commence à 100% de ses points de vie et instaure un « gear check DPS ». Si la régénération est légèrement moins élevée, il est (pour moi) plus intéressant de faire le totem avec les DOTs / cleave pour avoir une deuxième phase plus soutenue et contrôlée. Actuellement, les totems n'ont aucun impact et aspect : c'est comme si vous brisez les chaînes pour libérer un boss. Hormis ce détail, les distances ne devront pas se tenir à distance maximale pour éviter qu'il ne bondisse très loin afin d'interrompre sa puanteur nocive et ne pas déranger les classes de mêlées.

Rezan
Rezan est un gigantesque diablosaure qui protège les ossements

Rezan est un gigantesque diablosaure qui protège les ossements

Rezan est un gigantesque diablosaure qui patrouille les ossements déchus d'Atal'Dazar qui permet également de mettre en place la première mécanique avec les Os antiques desséchés. Lorsqu'un personnage-joueur entre en contact avec un ossement, un raptor se réveille à la moindre perturbation pour attaquer jusqu'à sa mort. Ces pièges doivent être évités pour ne pas rendre la tâche plus difficile mais plusieurs techniques du boss vous contraint aux déplacements :

  • Poursuite : chasse un personnage-joueur aléatoire pour tenter de le dévorer s'il est rattrapé
  • Visage terrifiant : oblige les ennemis à fuir dans le champ de vision après un délai de 6 sec

Vous l'avez compris, il est important de se déplacer sans entrer en contact avec les os antiques desséchés.

screenshot_bfa_donjon_ataldazar_boss_rezan01 screenshot_bfa_donjon_ataldazar_boss_rezan02

Commentaire : L'aspect et la structure du combat me rappelle le combat contre le Roi Dred du donjon de Drak'Tharon à Wrath of the Lich king car les deux sont des diablosaures avec une technique pour « fear ». Concernant le combat, les mécaniques sont basiques si les personnages-joueurs parviennent à éviter de marcher sur les os antiques desséchés, qu'on ne voit très peu au sol à l'heure actuelle. Ces os antiques seront un peu plus délicats à gérer pour le mode héroïque et mythique puisque la secousse d'ossements réveille toutes les piles restantes à 50% de ses points de vie. Le visage terrifiant n'est pas une mécanique très difficile à ignorer si vous combattez à proximité d'un pilier. Concernant la poursuite, la salle de combat est très grande pour vous permettre de fuir avant de se faire avaler.

Yazma
Yazma est une reine araignée qui protège le temple d'Atal'dazar

Yazma est une reine araignée qui protège le temple d'Atal'dazar

Yazma est une araignée loa chargée de protéger le temple pour son maître, le prophète Zul. Cette araignée invoque des images araignée par les Échos de Shadra qui ne peuvent être ciblées et infligent des dégâts lorsque vous entrez en contact dans les 5 mètres. Au contact, cela provoque son explosion pour créer une flaque de restes ténébreux infligeant des dégâts à l'intérieur et réduit la vitesse de déplacement. Cependant, ces araignées sont parfois renforcées par de l'énergie ténébreuse qui poursuivent des personnages-joueurs aléatoires pendant quelques secondes dont il faut éviter de déclencher au maximum.

La principale difficulté est le Déchiqueter l'âme lorsqu'elle atteint 100 points d'énergie : elle cible un personnage-joueur aléatoire pour lui arracher une partie de son âme et crée une manifestation d'âme à son emplacement au bout de 5 sec. Cette manifestation rejoint lentement Yazma pour tenter de déclencher un Festin d'âme pour libérer une vague d'énergie dévastatrice jusqu'à la fin du combat. Bien évidemment, il est important de se tenir à distance maximale pour avoir le plus de temps possible pour vaincre cette manifestation. Yazma lance parfois des douleurs insupportables qu'il faut interrompre puisque cette technique inflige une lourde malédiction sur la cible touchée.

screenshot_bfa_donjon_ataldazar_boss_yazma02 screenshot_bfa_donjon_ataldazar_boss_yazma01

Commentaire : Yazma est un combat particulièrement difficile car l'équilibre n'est pas au rendez-vous ! Actuellement, la moindre erreur est létale mais si les mécaniques sont respectées avec le personnage-joueur qui se tient à distance maximale pour déchiqueter l'âme, puis vaincre la manifestation en évitant les images araignées, vous n'aurez pas de difficultés. Les images araignées peuvent être un frein pour les classes de mêlées afin de pouvoir switch sur la manifestation sans encombre. Il est intéressant de pouvoir adapter son positionnement avec le déchiqueter l'âme afin que la manifestation ne fonce pas droit sur les images araignées. J'ai adoré ce combat qui me fait rappeler à la reine araignée dans Heroes of the Storm !


Galerie de captures d'écran : 

Notre galerie de captures d'écran propose des images exclusives des lieux du donjon localisé à Zandalari dans la citée des trolls :

Découvrez les 17 captures d'écran d'Atal'Dazar Montrer

Par

Yunalesca#2605 CONTACT @YunalescaSpirit
Joueur passionné depuis Burning-Crusade (2006) sur World of Warcraft. Gestionnaire et administrateur à temps complet sur le domaine Warlock et BlizzSpirit. Mon plus grand rêve est de faire une photo dédicacé avec et par le grand Gul'dan l'Anéantisseur de rêves.

Donnez votre avis :

Vous pouvez réagir à cet article grâce à votre compte utilisateur sur le réseau ou alors rester anonyme sans profiter des avantages proposés comme la progression de votre réputation, un espace de profil organisé, recevoir des notifications ou même obtenir des hauts-faits.

OU